Annonceur
Annonceur

A la Une

14.02.2019, Soldier Hollow, United States of America (USA):Marte Roeiseland (Olsbu) -  IBU world cup biathlon, sprint women, Soldier Hollow (USA). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Après Eckhoff voici Olsbu-Roeiseland

Les équipes Norvégiennes de biathlon continuent leur série gagnante grâce au talent de Marte Olsbu Roeiseland vainqueur ce soir du sprint de Soldier Hollow disputé devant moins de 50 spectateurs...

...

Troisième succès en carrière

De nombreux spécialistes pensaient voir des Scandinaves en difficulté sur cette piste exigeante qui oscille entre 1700m et 1800m et finalement on se retrouve avec une Norvégienne et une Finlandaise aux deux premières places.

Comme quoi, avec quelques jours d'acclimatation, tout le monde peut débuter une telle course sur un pied d'égalité. 

Auteur de la meilleure saison de sa carrière, Marte Olsbu, devenue Roeiseland par mariage, a remporté ce soir le troisième succès de sa carrière après ses deux victoires obtenues fin décembre à Nove Mesto.

Impeccable au tir, quel progrès par rapport aux années précédentes, elle réussit un tir parfait, malgré le manque d'oxygène fatal à de nombreuses filles, avant de trouver les ressources pour terminer son sprint très fort.

Grâce à sa victoire, elle passe Kuzmina et devient N°3 au général de la coupe du monde.

...

Makarainen oublie ses galères

La vainqueur du globe 2018, qui avait très bien commencé sa saison, a connu ensuite une longue traversée du désert avant de rebondir à Antholz, puis retomber à nouveau dans ses travers sur le site de Canmore.

Une fois l'étape Canadienne terminée, la Finlandaise a connu une vraie galère pour rejoindre Salt Lake City, puis Soldier Hollow. Avion retardé, vol annulé, carabine égarée, neige, etc, bref rien de bon pour préparer sa course.

Et pourtant elle parvient ce soir, avec le meilleur temps de ski, à terminer son sprint à 11sec de la gagnante, avec un 9/10 au tir. De quoi voir la poursuite et les mondiaux avec un nouvel élan d'optimisme.

...

...

Hildebrand l'autre revenante

Il nous fallait ce soir une surprise pour apporter un peu de nouveauté à cette course, on a été servi avec la troisième place de la trentenaire Allemande.

Plutôt bien sur les skis, comme toutes ses coéquipières qui montent en puissance avant les mondiaux, elle bonifie sa course avec un tir parfait.

Résultat un 8e podium en carrière, le premier depuis Kontiolahti en 2018, et une troisième place à 21sec de Olsbu.

Sans oublier une place assurée sur le sprint des mondiaux avec Dahlmeier et Herrmann, 7e ce soir avec un 8/10, et un temps de ski impressionnant.

...

Group140219cm1.jpg

...

Statut quo entre Wierer et Vittozzi

Les deux Italiennes n'ont jamais été en mesure de jouer devant sur ce sprint et terminent finalement 8e et 12e, à 50sec et 1min20 de la première place.

Au général Doro possède ce soir 10 points d'avance, au lieu des 6 au départ de cette course. La poursuite prévue samedi permettra peut-être à l'une ou l'autre de creuser une petite différence.

...

Les Françaises en retrait

Depuis la mi-janvier, excepté en relais, nos représentantes ne parviennent plus à rivaliser avec les toutes meilleures de la discipline. Ceci en raison d'un tir trop imprécis, ou pour certaines des temps de ski inférieurs à ceux réalisés en 2018.

Bien difficile dans ces différents cas de venir jouer régulièrement le podium face aux meilleures.

Anais Chevalier, bien partie, avait suscité de nombreux espoirs, mais depuis Ruhpolding elle connait une période plus sombre, et personne ne l'a remplacé devant.

On ne parlera pas ce soir de rendez-vous raté, ce n'est le cas, mais comme souvent cette saison, il manque un petit quelque chose pour tutoyer l'excellence.

Célia Aymonier meilleure Française se classe 11e avec un 8/10, 4e chrono sur les skis, et 1min07 de retard sur la gagnante.

Julia Simon termine juste derrière à 1min12 au 13e rang, Justine Braisaz suit au 17e rang à 1min29. Pour ce trio la poursuite s'annonce intéressante mais le podium passera obligatoirement par une course parfaite, et encore...

Caroline Colombo continue de progresser avec sa 30e place. Anais Chevalier et Anais Bescond sont passées à côté.

...

Le public totalement absent

En regardant, de loin ce sprint, suivi par une cinquantaine de personnes (hors scolaires invités), on s'est mis à regrettrer Canmore avec sa petite tribune garni de 300 bénévoles.

A Soldier Hollow, au milieu de ce désert blanc, il n'existe même pas de tribune et vue les rares "pélérins" venus ce soir, on est pas près d'en voir une.

On se demande encore pourquoi l'IBU insiste avec ces coupes du monde outre Atlantique qui se terminent toujours par un flop.

Certes les paysages sont merveilleux, les Canadiens sont sympas, les Américains aussi, leurs biathlètes sont méritants, mais cela ne suffit pas pour en faire une étape de coupe du monde.

Messieurs les responsables, il faut arrêter le massacre, la belle image de la discipline, construite en Europe, en prend un sacré coup.

 

...

Le classement complet ICI

Le classement analytics ICI

Les classements de la coupe du monde ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 20/07/2019Saut à ski : Grand Prix WislaSaut à ski
 27/07/2019Saut à ski : Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 31/07/2019Ski de fond : Blink Classic World Classic TourSki de fond
 31/07/2019Biathlon / Ski de fond : Blink FestivalBiathlon
 01/08/2019Ski de fond : Lysebotn Opp World Classic TourSki de fond
 09/08/2019Saut à ski : Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2019Ski de fond : Alliansloppet World Classic TourSki de fond
 17/08/2019Saut à ski : Grand Prix ZakopaneSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur