Annonceur
Annonceur

Autres titres

Weger

Benjamin Weger , le grand espoir suisse du biathlon

Biathlon : Benjamin Weger médaillé de bronze aux Championnats d'Europe Juniors de Nove Mesto

Il a 19 ans, est étudiant et biathlète de profession, originaire d’Obergoms. A Nove Mesto (CZE), Benjamen Weger a fait main basse sur le métal précieux, créant ainsi l’émotion.

Les Championnats du monde de biathlon à Oestersund (SWE) ont déjà démontré que la Suisse s’est à nouveau nettement rapprochée de l’élite. Simon Hallenbarter est entré dans le top 15, a engrangé des points à deux autres reprises et occupe actuellement la 19e du classement mondial. Et tandis que le reste des coureurs de Coupe du monde se prépare aux futures épreuves en Corée, en Russie et en Norvège, le talent de la relève Benjamin Weger (cadre C / Geschinen) vit un moment historique : une première médaille lors d’une compétition internationale d’envergure pour la Suisse.

Une longue attente

Benjamin Weger à Nove Mesto (CZE), cela a donné une médaille de bronze, une quatrième et une neuvième places. Un bilan à peine croyable pour ce biathlète de 19 ans, qui chez les juniors, affronte le plus souvent des athlètes ayant au moins un an de plus que lui. Or c’est précisément dans cette phase de développement du sport de compétition que chaque année, voire chaque mois, compte. Avec une seule boucle de pénalité dans le sprint des CE, B. Weger a surpassé les attentes de la fédération, mais pas les siennes.

 
 « J’ai analysé les dernières courses, notamment les CM juniors à Ruhpolding (GER). La plupart de temps, je suis passé à côté d’une médaille à cause d’une seule erreur commise au stand de tir. Ici aussi à Nove Mesto, j’ai pris un bon départ dans la compétition individuelle, mais une erreur de trop et je me suis retrouvé seulement neuvième au lieu de troisième. Dans le sprint, tout s’est enfin bien passé pour moi. Je le savais, si je touchais la cible, je prenais la tête », a déclaré B. Weger, confiant.
 
 Le premier véritable biathlète suisse de formation peut affirmer cela de lui-même, sans prétention. En effet, B. Weger, qui fait partie de la catégorie Jeunesse, est le champion suisse de ski de fond actuel chez les juniors. Aux CE, B. Weger aura réalisé son deuxième meilleur temps.
 
« En ski de fond, je suis en excellente forme. Le tir viendra. Nous y travaillons avec acharnement. » Mais les minutes qui le séparaient de la fin de la compétition ont mis B. Weger encore bien plus à l’épreuve que tout le travail d’entraînement et la course en soi. « En effet, c’était difficile, il y avait encore deux athlètes derrière qui auraient pu me mettre en danger. Mais mon ski a été tellement bon dès le début - et l’est resté -,que j’ai pu conserver un rythme performant jusqu’à l’arrivée. C’est ainsi que les jeux étaient déjà faits pour les adversaires. Pour son entraîneur, l’entraîneur de l’équipe nationale Markus Segessenmann, la prestation de B. Weger n’est pas une surprise : « Il a réalisé ce à quoi il nous a déjà habitués dans tous les entraînements. La chute à la quatrième place en poursuite s’explique aussi par le fait que Benji n’est pas encore habitué à s’élancer vers le stand de tir avec l’élite et à suivre le rythme des autres. En Suisse, c’est Benji qui donne le rythme, ici, il doit s’adapter. »

Une formation axée sur la performance, tout en douceur

Benjamin Weger est l’avenir de la Suisse, l’espoir pour Vancouver 2010. Mais si le jeune biathlète de 19 ans est déjà en très bonne voie, Swiss-Ski ne veut rien précipiter et ne pas sacrifier le talent. « Il est clair que Benji a l’étoffe d’un grand champion. Il est déjà pressenti aujourd’hui pour le cadre de Coupe du monde. Mais nous allons encore patienter. Il va d’abord prendre le départ des dernières Coupes d’Europe avec l’élite, et se qualifier pour la Coupe du monde (le retard de B. Weger par rapport au temps du vainqueur ne doit pas dépasser 20%). Ensuite, d’après les premières simulations, nous devrions ajouter un cours d’entraînement en été avec l’équipe nationale. Benji doit s’habituer à un rythme plus soutenu. Mais nous ne pouvons pas encore dire à l’heure actuelle quand il aura sa première chance en CM », explique le chef de discipline Markus Regli à propos de la suite de la procédure.
 
Source et photo : Swiss Ski
A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 16/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Alta BadiaSki alpin
 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur