Annonceur
Annonceur

A la Une

Biathlon : A la découverte de Whistler

La coupe du monde reprend ses droits au Canada sur le site des prochains JO. La bataille pour le globe entre Sikora et Bjoerndalen sera passionnante. Coté français Simon Fourcade vise un podium sur les prochaines courses. Svendsen malade est rentré en Norvège.

Seize jours après la dernière compétition, le mass-start des mondiaux de Pyeong-Chang, les biathlètes renouent avec la coupe du monde mercredi en fin d’après-midi (18H15 ,heure française) pour les dames et tard dans la soirée pour les hommes.

Décalage horaire oblige, il ne sera pas facile pour le grand public de suivre ces épreuves canadiennes qui se dérouleront sur le site des prochains Jeux Olympiques, dans un petit peu moins que douze mois.

Quasiment tous les biathlètes ont profité de cette pause pour rentrer à la maison, se reposer, et bien sur s’entrainer en vue de cette fin de saison qui s’annonce très éprouvante avec Whistler, Trondheim et Khanty-Mansiysk.

Bjoerndalen ne néglige aucun détail

Tous sont rentrés à la maison sauf Ole-Einar Bjoerndalen, le grand maitre du biathlon a rejoint le Canada dès son départ de Pyeong-Chang afin de mettre toutes les chances de son coté en vue des épreuves de cette semaine et surtout en vue des prochains JO. Bjoerndalen ne fait jamais rien par hasard et tous ses sacrifices payent au niveau palmarès.

Le champion norvégien qui possède seulement 23 points de retard sur Sikora au géneral de la coupe du monde n’a certainement pas dit son dernier mot en vue de ce globe 2009. On le retrouvera bien sur parmi les tout grands favoris de ce 20km . Logiquement on aurait du retrouver Emil Svendsen à ses cotés mais celui-ci a du rentrer en Norvège, à nouveau malade et en proie à un mal de gorge très tenace, il voit cette fois s'envoler ses derniers espoirs de globe de cristal.

Le leader de la coupe du monde Sikora aura fort à faire pour contrer norvégien, mais grâce à son expérience il ne s’affole pas et connait bien ses forces. Physiquement et mentalement il sera là et devrait vendre chèrement sa peau.

Maxim Tchoudov, troisème du géneral de la coupe du monde, conserve lui aussi des espoirs de globe de cristal. Le russe qui espère toujours récupérer un titre mondial sur tapis vert (le TAS jugera l’affaire), souvenez vous du déclassement de Bjoerndalen pour avoir pris une mauvaise piste, chercher cette fois à obtenir un succès plus net durant sa semaine canadienne.

Malheureusement le russe est arrivé fiévreux à Whistler, son entraineur pense qu'il ne sera pas au mieux sur le 20km, cela devrait mieux se passer en sprint. Du coup la Russie comptera en priorité sur l'expérience de Tcherezov qui sera accompagnée par Makoveev, Ustyugov, Maximov et Gusev.

Le champion du monde de mass-start Landertinger , autre héros de Pyeong-Chang, ne défendra pas ses chances cette semaine, victime d’une bronchite il est resté en Autriche. C’est également le cas de Bjoern Ferry qui n’est pas encore remis d’un virus, on retrouvera les deux hommes en Norvège la semaine d’après pour l’étape de Trondheim.

Les outsiders

Cette dernière partie de saison pourrait bien être celle de Simon Fourcade, après des mondiaux concluants et réussi, il souhaite maintenant décrocher un ou deux podiums en coupe du monde. Ses adversaires savent de quoi il est capable et son statut pourrait bien encore grimper de quelques étages .

Sur ce 20km, course favorable aux bons tireurs et propice aux surprise, l’ensemble de l’équipe de France aura une belle carte à jouer avec Defrasne, Martin Fourcade, Beatrix, Habert et Jay. Loin de la France et de l’Europe, la pression sera moindre et on s’attend à de belles choses cette semaine.

Les allemands se disent la même chose et ils ont entièrement raison. Avec des hommes comme Greis, Roesch, Stephan, Birnbacher et Pfeiffer, ils ont tout ce qu’il faut pour satisfaire leurs entraineurs et leurs millions de supporters.

Malgré l’absence de Landertinger, l’impressionnante formation autrichienne comptera sur l’expérience de Sumann et de Mesottitsch, à moins que le gaucher Pinter ne réussisse un gros truc.

On se méfiera énormément de Bergmann , voilà un hommes qui possède toutes les qualités pour grimper sur le podium d’un 20km. Trè solide au tir et bon sur les skis, c’est le cocktail idéal pour réussir.

La riche Norvège possède encore des atouts pour suppléer d’éventuelles défaillances de ses leaders. On pense beaucoup à Hanevold qui aura à cœur de réussir sur les neiges de son amie Sandra Keith et on oublie pas le talentueux Os qui a vraiment franchie un palier depuis le début de saison.

Jakov Fak, la révélation croate des mondiaux de Pyeong-Chang, est très attendu sur les prochaines courses. Beaucoup se demandent si ses performances coréennes seront confirmées ? Nous pensons que ce garçon à le talent pour confirmer ses récents exploits.

Ce 20km débutera mercredi à 23H30 et se terminera environ deux heures plus tard, rendez-vous jeudi matin sur www.ski-nordique.net pour les résultats et les commentaires.

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val GardenaSki alpin
 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val d'IsèreSki alpin
 13/12/2018Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 13/12/2018Biathlon : IBU Cup RidnaunBiathlon
 14/12/2018Saut à ski : Coupe du monde EngelbergSaut à ski
 15/12/2018Biathlon : Junior Cup LenzerheideBiathlon
 15/12/2018Ski de fond : Coupe du monde DavosSki de fond
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde PrémanonSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur