Annonceur
Annonceur

A la Une

Biathlon : La fulgurante ascension de Landertinger

Il y a tout juste une semaine, ce jeune autrichien de 20 ans remporte le relais à Oberhof. Il continue sur sa lancée en frappant fort à Ruhpolding en obtenant deux podiums. Pas de doute , une future star de la discipline est née !

Que de chemin parcouru depuis ses débuts en coupe du monde en décembre 2007 à Pokljuka, il se classait alors 18e du 20km. Une performance qui avait d'emblée séduit le roi de la discipline Ole-Einar Bjoerndalen qui voyait dans cet autrichien un des futurs "grands" de la discipline.

Landertinger est un athlète déjà mur pour son âge, il connait très bien ses qualités et ses défauts : " Je pense que je suis un très bon skieur malgré quelques petits soucis techniques à corriger, sinon il faut seulement travailler encore mon physique. Du coté du tir je dois règler quelques détails pour devenir plus régulier"

En début de saison, son coéquipier Fritz Pinter, qui s'entraine souvent avec lui,  a insisté pour que Landertinger vienne dans le groupe de l'équipe A , il le voyait comme un véritable plus pour tout le monde. Quelques mois plus tard il semble que Pinter avait vu juste : " Son arrivée nous a donné un coup de fouet, on est obligé de bosser davantage pour ne pas se faire distancer par le petit jeune " explique t'il.

Dominik Landertinger a des objectifs bien précis et déjà en décembre dernier il avouait :"Je veux devenir champion olympique et champion du monde, cela prendra du temps, alors en attendant je veux m'installer durablement parmi les meilleurs et devenir champion du monde juniors"

Mais depuis ses deux belles semaines allemandes et notamment ces deux podiums de Ruhpolding, en compagnie des maitres de la discipline Bjoerndalen et Svendsen ( voir photo), les choses ont changé. Avec de tels résultats Landertinger participera aux mondiaux seniors avec de réelles chances de podium, ses entraineurs sont très confiants.

"En début de saison, je ne pensais pas atteindre si vite le podium, à Ruhpolding j'ai réalisé deux courses presques parfaites, vous pouvez voir que le travail paye" détaille l'autrichien au site www.biathlonworld.com

L'autrichien revient ensuite sur ses jeunes années :" J'ai débuté le biathlon très jeune car mon voisin, Peter Maier, est un ancien biathlète. Un jour il m'a dit de venir avec lui et j'ai vite accroché. Ensuite à 10ans j'ai intégré le ski-école de Saafelden au moment ou ils intègraient le biathlon, ainsi je tire régulièrement depuis cet âge, puis à 14 ou 15 ans , lors des compétitions juniors, j'ai réalisé que je pouvais vraiment atteindre la coupe du monde"

Landertinger s'investit à 120% dans ce sport qui le passionne : "Je n'aurais pas pu faire du ski de fond, c'est trop monotone. Imaginez une poursuite en biathlon, c'est génial, il y a sans cesse des rebondissements. Si vous tirez bien vous grimpez, et inversement en tirant mal on plonge ! C'est des vraies poussées d'adrénaline "

Bjoerndalen ne s'était pas trompé à son sujet, le norvégien en a encore remis une couche à l'issue du sprint de Ruhpolding : " Landertinger et Svendsen seront les futures stars de la discipline, ils ont tout pour réussir"

 

.
A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 16/11/2018Ski de fond : FIS Beitostolen, Bruksvallarna, SaariselkäSki de fond
 16/11/2018Saut à ski : Coupe du monde WislaSaut à ski
 17/11/2018Ski alpin : Coupe du monde LeviSki alpin
 21/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Lake LouiseSki alpin
 23/11/2018Saut à ski : Coupe du monde RukaSaut à ski
 23/11/2018Combiné nordique : Coupe du monde RukaCombiné nordique
 24/11/2018Ski de fond : Coupe du monde RukaSki de fond
 24/11/2018Biathlon : Courses Internationales SjusjoenBiathlon
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur