Annonceur
Annonceur

A la Une

Biathlon : L'Autriche remporte un relais à rebondissements

Trois semaines après leur victoire à Hochfilzen, le quatuor autrichien réalise le doublé en s'imposant ce soir à Oberhof. La Russie prend la seconde place devant une équipe allemande inédite. La France termine 5e après avoir longtemps espèré mieux.

Un relais envoutant !

Autant hier soir la course féminine nous avait laissé sur notre faim, autant ce soir la course masculine aura été passionnante avec de nombreux changements de leaders.

La grande foule était présente pour ce relais d'Oberhof dans une ambiance digne d'un match de Bundesliga pour encourager les 21 équipes inscrites. Fort logiquement c'est le leader de la coupe du monde Emil Svendsen qui se met le premier en évidence, gràce à deux tirs parfaits, il installe son pays en tête de la course et creuse des écarts importants sur tous ses poursuivants.

Svendsen passe le relais avec 30sec d'avance sur l'Autriche de Mesottisch et l'Italie de De Lorenzi, la Russie et Ustyugov ( il remplaçait Tcherezov) arrive à 37sec en même temps que la France représentée par un Vincent Jay une nouvelle fois très solide.

La Norvège arrive en tête au troisième tir avec un Rune Bratsveen qui a déçu ses entraineurs lors de la première partie de l'hiver, les choses ne s'arrangent et en piochant trois fois au couché il permet à ses adversaires de revenir, la tendance se confirme lors du tir debout au cours duquel le norvégien craque à nouveau, les espoirs de victoire pour son équipe sont déjà envolés !

Pendant ce temps Maxim Tchoudov fait parler la poudre sur les skis et vise juste, il installe la Russie au commandement et creuse quelques écarts, au passage de relais N°2 il devance maintenant l'Autriche de Pinter et l'Allemagne de Roesch d'une petite quinzaine de secondes, la France arrive 4e à 32sec avec un Vincent Defrasne qui a bien tiré, par contre il a perdu quelques secondes sur la piste (à noter que le jurassien vient de quitter Rossignol pour rejoindre Atomic).

La France goûte au podium

L'expérimenté Yaroshenko garde la tête après le premier tir du troisième relais, les écarts avec ses adversaires ne varient pas beaucoup et on se dit alors que la Russie pourrait s'envoler vers un nouveau succès, mais c'était sans compter sur la rage des "jeunes loups" , car l'allemand Pfeiffer, le français M.Fourcade et l'autrichien Landertinger profitaient tous les trois des hésitations du russe au debout pour revenir dans ses skis, à la sortie du pas de tir ces quatres nations se tiennent en seulement 19sec avec la France pour le moment 3e.

Malheureusement cette place sur le podium sera de très courte durée puisque Landertinger avale Martin Fourcade lors de la dernière boucle, l'autrichien est déchainé et tente de revenir sur l'Allemagne et la Russie. On arrive à l'ultime passage de relais avec le jeune Pfeiffer qui dépose Kruglov juste avant de rentrer dans le stade, l'ambiance monte d'un cran et la température ambiante se réchauffe ! L'Autriche pointe à 15sec et la France reste 4e mais avec un écart qui se monte maintenant à 30sec, Martin a souffert sur la dernière boucle mais il peut être fier de son relais.

Le dénouement lors de l'ultime relais

Quatre équipes sont encore en lice pour la gagne avec Simon Fourcade ( lui aussi a quitté Rossignol pour rejoindre Fischer) qui inaugure son nouveau matériel, avec 30sec de retard tout reste possible pour la France. Mais devant on ne musarde pas avec un Sumann efficace qui revient sur l'Allemagne et la Russie, ces trois équipes arrivent ensemble au tir couché ( voir photo) !

L'allemand Toni Lang craque et doit recourir à deux balles de pioche, les chances de succès s'éloignent définitivement pour la Mannschaft, la vcitoire se jouera entre l'Autriche et la Russie car la France ne reviendra pas non plus puisque Simon Fourcade est victime d'un cauchemar sur le couché avec quatre fautes, ce qui l'oblige à visiter l'anneau de pénalité, il ressort seulement 6e à 1min50 !

Mais tout s'explique car on apprend ensuite que Simon a chuté juste avant le tir couché et qu'il a cassé sa carabine !

Kruglov et Sumann arrivent au dernier tir, ces deux hommes expérimentés savent que la victoire va se jouer au mental. Ils attaquent la série en même temps et réalisent tous les deux un 4/5, ils piochent toujours ensemble puis Sumann fait la différence en descendant l'ultime cible plus vite que le russe, l'Autriche sort en tête avec 4.7sec de marge sur la Russie.

La décision est faite car sur la piste Sumann est plus rapide que son rival, les autrichiens s'envolent vers un second succès consécutif, un véritable exploit pour ce pays qui est resté plus de sept ans sans fêter aucune victoire en relais.

La Russie termine deuxième à seulement 8sec et l'Allemagne prend une très belle troisième place avec son équipe jeune et inédite à 19sec. On retrouve la Norvège au 4e rang à 1min16 avec un Bjoerndalen rapide sur les skis et moyen au tir.

Simon Fourcade arrive épuisé au 5e rang (photo ci-dessous) à 1min56, son tir debout s'est beaucoup mieux passé mais il était trop tard pour espérer mieux, à ce niveau de compétition le terrain perdu se rattrape rarement. Les français seront certainement un peu déçu ce soir par rapport au dénouement de cette course car il y avait les moyens de faire mieux

Le classement ici

Photos : www.biathlon-online.de

.

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 15/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val d'IsèreSki alpin
 15/12/2018Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 15/12/2018Biathlon : IBU Cup RidnaunBiathlon
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde EngelbergSaut à ski
 15/12/2018Biathlon : Junior Cup LenzerheideBiathlon
 15/12/2018Ski de fond : Coupe du monde DavosSki de fond
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde PrémanonSaut à ski
 16/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Alta BadiaSki alpin
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur