Annonceur
Annonceur

A la Une

Biathlon : Présentation de la saison masculine

Ole-Einar Bjoerndalen et Emil Svendsen seront à nouveau très difficiles à battre, face à eux on retrouvera bien sur les russes et les allemands avec on l'espère une équipe de France rajeunie capable de tirer son épingle du jeu.

La coupe du monde de biathlon 2009 débutera mercredi avec le 20km hommes d’Östersund . Cette saison comportera neuf étapes avec Östersund pour débuter puis Hochfilzen accueillera les biathlètes durant deux semaines ( car Pokljuka n’est pas prêt) puis on se retrouvera en janvier avec Oberhof, Ruhpolding et Anterselva, ensuite le mois de février sera consacré aux mondiaux coréens de Pyeong-Chang et la coupe du monde reprendra ses droits en mars avec Vancouver, Trondheim et Khanty-Mansyisk.

Au niveau du règlement des compéitions rien n’a changé , rien à signaler non plus du coté des départs en retraite puisque l’on retrouvera l’ensemble des champions qui nous ont régalé la saison dernière.

Une saison 2008 qui débutait, souvenez vous, à Kontiolahti avec le succès de Vincent Defrasne lors de l’épreuve d’ouverture , refaire le même coup douze mois plus tard à Östersund ravirait sans doute l’ensemble de l’équipe de France.

Les français seront six au départ

Un Defrasne qui sera bien sur le leader de notre formation , il partagera ce role avec Simon Fourcade. Les deux hommes ont beaucoup travaillé durant l’intersaison , ils n’ont pas connu de soucis et ont notamment brillé lors des mondiaux d’été de Bessans. On devrait les retrouver à la bagarre avec les meilleurs dès cette étape suédoise.

Lois Habert sera notre troisième homme, le dromois fait petit à petit son chemin dans l’ombre des leaders et il attaque cette saison avec une ambition justifiée en visant quelques top10 .

Derrière ce trio de « titulaires », suite à des épreuves de sélection, l’encadrement français a choisi Frederic Jean, Vincent Jay et Jean-Guillaume Beatrix. Nous aurons donc une équipe jeune, talentueuse et ambitieuse à l’image de ces trois biathlètes qui apporteront un vent de fraicheur et de renouveau en équipe nationale, il s’agira pour eux d’inscrire quelques points coupe du monde afin de sécuriser leurs places car derrière la concurrence pousse.

Les ogres norvégiens

Le roi de la discipline Ole-Einar Bjoerndalen repart en chasse d’un nouveau globe et de nouvelles victoires, jamais rassasié, toujours très professionnel, il s’est préparé avec minutie pour cette saison mais malheureusement un méchant virus intestinal lui a fait perdre trois semaines d’entrainement début novembre, pas sur que Ole soit déjà revenu à son top à Östersund.

Mais les norvégiens pourront toujours compter sur Emil Svendsen, le double champion du monde 2008 est annoncé très affuté en ce début de saison et nous avons bien l’impression que cet homme là sera très très costaud durant cet hiver.

Le vétéran Hanevold,qui fêtera ses 39ans ce mercredi, est toujours fidéle au poste, son expérience et sa régularité l’amèneront certainement sur quelques podiums cette saison. Frode Andresen, 34ans comme Bjoerndalen, ne fera pas baisser la moyenne d’âge de l’équipe mais il risque de faire mal si il se met à tirer aussi bien que lors des sélections norvégiennes de la mi-novembre.

L’inconstant Lars Berger a également obtenu son ticket pour la coupe du monde tout comme les jeunes Os et Hafsas, deux élements prometteurs qui devraient confirmer cet hiver. On notera que Bratsveen ou Eckhoff n’ont pas été retenus pour Östersund.

La Russie sera une nouvelle fois très forte

La densité de champions dans cette équipe est impressionnante,  avec Yaroshenko, Tchoudov, Tcherezo et Kruglov la Russie dispose d’un quatuor de premier choix. Tous les quatre sont capables de monter sur le podium , ils tirent bien, ils skient vite et profitent de l’émulation règnant dans cette formation.

Avec eux on retrouvera l’excellent Makoveev qui vient de remporter coup sur coup deux tests internes devant l’ensemble de ses coéquipiers . Andrei Prokunin et Maxim Maximov complèteront cette équipe avec pourquoi pas une surprise de leur part dès cette épreuve d’ouverture.

L’Allemagne veut faire mieux que l’an dernier

Aucun biathlète allemand ne figurait sur le podium final de la coupe du monde 2008 car la mannschaft a du se contenter du 4eme rang de Greis, une performance qui n’a pas vraiment plu outre-Rhin, dans ce pays ou le biathlon rivalise d’audience avec le football !

Il s’agira de faire mieux cette saison pour la bande à Frank Ullrich qui comptera encore sur Greis pour tirer l’équipe vers les sommets. Le champion olympique n’a pas connu de soucis de santé , au contraire de l’an dernier, et il devrait se battre à armes égales dès ce début d’hiver.

Michael Rösch tachera d’épauler son leader du mieux possible , on attend beaucoup de ce jeune biathlète pétri de talent qui vaut mieux que sa 11eme place mondiale. Birnbacher, Graf et Wolf se sont également classés entre la 10eme et la 15eme place de la dernière coupe du monde, progresser dans la hiérarchie sera difficile mais pas impossible , notre préférence parmi ce trio ira au jeune Daniel Graf.

Deux autres jeunes ,Toni Lang et Christoph Stephan, ont gagné leurs places dans cette équipe ou la concurrence est vraiment rude, preuve que ces deux là ont également du talent à revendre.

Que restera t’il pour les autres nations ?

Peu de biathlètes apparaissent capables de rivaliser sur l’ensemble de la saison avec ceux venant des grandes nations. Bjoern Ferry est de ceux là , le suédois termina la saison dernière à une excellente 6eme place en réalisant quelques jolis coup d’éclat , il devrait confirmer cette saison. Tomasz Sykora et Michal Slesingr sont également capables de réaliser de belles courses en particulier grâce à leurs qualités de tirs et on se méfiera encore de cette équipe autrichienne qui progresse avec des élements interessants comme Pinter, Eder, Suman, Mesottitsch et le jeune Landertinger.

Le 20km d’Östersund

Les favoris vous les connaissez , mais on sait que tout est possible en biathlon surtout sur une épreuve comme le 20km. Avec quatre tirs et une minute de pénalité par cible ratée, les surprises peuvent être nombreuses et c’est vraiment sur ce type de course que les outsiders doivent prendre leur chance.

La start-list sera publié sur le site de l’IBU et sur www.ski-nordique.net

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val GardenaSki alpin
 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val d'IsèreSki alpin
 13/12/2018Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 13/12/2018Biathlon : IBU Cup RidnaunBiathlon
 14/12/2018Saut à ski : Coupe du monde EngelbergSaut à ski
 15/12/2018Biathlon : Junior Cup LenzerheideBiathlon
 15/12/2018Ski de fond : Coupe du monde DavosSki de fond
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde PrémanonSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur