Annonceur
Annonceur

A la Une

Aino-Kaisa Saarinen gikk gr�tende i m�l til seier og blir gratulert av Virpi Kuitunen.

CM Liberec : De l'or et des larmes pour Saarinen.

La finlandaise a fondu en larmes en gagnant le 10km classique, elle remporte tout simplement la première médaille de sa carrière, la plus belle ! Marianna Longa et Justyna Kowalczyk complètent le podium. Les françaises ont beaucoup déçu.

Championnats du Monde de Ski Nordique 2009 à Liberec

Ski de Fond : 10km classique dames

Médaille d’or :                AINO-KAISA SAARINEN   FINLANDE

Médaille d’argent :         MARIANNA LONGA   ITALIE

Médaille de bronze :     JUSTYNA KOWALCZYK   POLOGNE

Crédit Photo : Geir Olsen, www.langrenn.com

Une belle première

C'est sous une neige tombante que ces mondiaux 2009 ont débuté, les volontaires avaient beaucoup travaillé durant toute la nuit afin de préparer du mieux possible ces pistes difficiles.

On retiendra que la première lauréate de des mondiaux se nomme Aino-Kaisa Saarinen. A tout juste 30ans, la leader de la coupe du monde remporte un succès vraiment mérité. Longtemps dans l'ombre de sa meilleure amie Kuitunen, elle a toujours beaucoup travaillé en espérant que son tour viendra un jour.

Depuis le début de saison, on l'a vu régulièrement prendre l'avantage sur sa coéquipière avant que celle-ci ne repasse devant lors du Tour de Ski. Six semaines plus "Aikku" prend une belle revanche en remportant l'or du 10km classique, première médaille individuelle d'une carrière entamée il y a huit ans.

Saarinen était la plus forte ce matin à Liberec, en tête à tous les classements intermédiaires, elle aura su gêrer au mieux son avantage de partir derrière tout le monde. Ses larmes versées à l'arrivée en disent long sur sa satisfaction.

Marianna Longa, attendue comme une grosse outsider, réussit un gros coup en prenant la médaille d'argent à 4.2sec de la finlandaise. Pour l'italienne cette récompense mondiale est également une grande première, une performance qui récompense sa belle saison.

Le bronze revient à Justyna Kowalczyk à 11sec, la polonaise qui restait sur deux succès consécutifs en classique, ne connaitra pas les joies de la passe de trois, mais nul doute que le bronze lui fera bien plaisir.

Virpi Kuitunen termine au pied du podium, une place qui ne va pas faire plaisir à celle qui était présenté comme une des grandes favorites de la course. Mais l'expérimenté Virpi n'aura rien pu faire contre l'efficacité de ses rivales, il lui a manqué quelques secondes pour la médaille.

Shevchenko prend une brillante 5e place à 28sec devant Steira, Muranen, la belle surprise japonaise Ishida, Renner et Johaug qui complètent le top10.

On soulignera le raté de l'équipe allemande qui place sa meilleure fondeuse Zeller à la 18e place ainsi qu'un sentiment de déception dans les rangs norvégiens, un sentiment renforcé par la chute de Jacobsen qui l'a coupé dans son élan.

Du coté de l'équipe de Francde, il n'y a pas matière à se réjouir, le bilan est franchement mauavais avec Elodie Bourgeois-Pin seulement 50e et Caroline Weibel 52e. Aurore Cuinet a abandonné et Karine Philippot n'a pas pris le départ. Seules des fondeuses venant des pays "exotiques" ont fait moins bien que nos représentantes !

Le classement complet ici

DECLARATIONS : source FIS

Aino-Kaisa Saarinen (FIN):
“I am so happy because one of my dreams and goals has been that I will win someday a World Championship title. And now I did it, so this is the best feeling ever in my life. I knew already at km 8 that I will win, it was a great feeling. Off course, with the gold medal I have to say that the courses are fine – but really, they are nice and good. Probably I will start in all races during this World Championships, we will see – I’m looking from race to race.”
 
Marianna Longa (ITA):
“The silver medal in this technique is good success for me. In the last kilometer I pushed all my power because I knew that silver medal is here and I want that silver medal. My son was on the course and shouted: “Go, go mum”, that even pushed me more. It is a great day for me and a dream come truth with this medal. My team and also my training was in the past so good that I could make it today.“
 
Justyna Kowalczyk (POL):
I was so nervous at the start of the race and during it that I get tired after 8 km. I think it is why I was not so good in the last 2 km. There was very big pressure because I won the last to 10 km C races. But I am very happy, this is my first medal on World Championships, this is a bronze medal and it is mine. Today I would only enjoy, relax and eat good food – that is a great day!”

 

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 16/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Alta BadiaSki alpin
 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur