Annonceur
Annonceur

A la Une

12.01.2018, Ruhpolding, Germany (GER):Quentin Fillon Maillet (FRA), Antonin Guigonnat (FRA), Simon Desthieux (FRA), Martin Fourcade (FRA), Stephane Bouthiaux (FRA) coach Team France, (l-r) -  IBU world cup biathlon, relay men, Ruhpolding (GER). www.nordi

Moins de Français sur les courses internationales ?

Stéphane Bouthiaux, le nouveau directeur du ski de fond et du biathlon, qui travaille sur une refonte des épreuves nationales, n'écarte pas cette hypothèse...

...

Stéphane Bouthiaux a pris ses nouvelles focntions au printemps après une décennie de succès à la tête de l'équipe de France masculine de biathlon.

Aujourd'hui il a prend progressivement du recul avec le très haut niveau tout en s'installant dans un nouveau poste :

"J'ai un rôle multiple, de manager. Je gère les budgets, j'ai la responsabilité des emplois, beaucoup de réunions à tous les niveaux, du médical aux directives techniques nationales. Je m'occupe aussi des sélections, des calendriers de compétitions." explique t'il sur le site Skichrono.

...

Revaloriser les circuits nationaux

Le nouveau directeur de ces deux disciplines avait déjà évoqué ce projet, qui lui tient à coeur, il y a quelques semaines et il entend bien tout mettre en oeuvre pour redorer le blason des différentes épreuves nationales.

Ceci en réduisant leurs nombres tout en limitant leurs accès aux meilleurs éléments du pays. Ce serait une petite révolution dans le fonctionnement du ski de fond et du biathlon.

Et mécaniquement cela impacterait aussi les habitudes de travail au niveau régional et international.

...

Les explications de Stéphane Bouthiaux :

"Donner plus d'importance aux circuits nationaux avec cinq ou six rendez-vous annuels qui servent de sélection pour les épreuves internationales.

Cela permettrait aux comités d'avoir plus le temps de travailler chez eux et de revaloriser leurs circuits régionaux. Par ailleurs, aujourd'hui, les circuits nationaux ne sont plus considérés à leur juste valeur.

N'importe qui peut s'inscrire à une course nationale en France, je trouve cela dommage. Il manque un étage à la fusée. Dans mon idée, je voudrais que l'on fasse évoluer le circuit national avec des quotas par comités en fonction de leurs classements nationaux.

Peut-être que nous irons moins sur les circuits internationaux (OPA, IBU Cup) et que nous mettrons la priorité sur les épreuves françaises."

...

Photo : Nordic Focus

...

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 20/10/2018Championnat de France ArçonBiathlon
 27/10/2018Ski alpin : Coupe du monde SoeldenSki alpin
 16/11/2018Ski de fond : FIS Beitostolen, Bruksvallarna, SaariselkäSki de fond
 16/11/2018Saut à ski : Coupe du monde WislaSaut à ski
 17/11/2018Ski alpin : Coupe du monde LeviSki alpin
 23/11/2018Saut à ski : Coupe du monde RukaSaut à ski
 23/11/2018Combiné nordique : Coupe du monde RukaCombiné nordique
 24/11/2018Ski de fond : Coupe du monde RukaSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur