Annonceur
Annonceur

A la Une

25.01.2017, Duszniki Zdroj, Poland (POL):Enora Latuilliere (FRA) - IBU Open European championships biathlon, individual women, Duszniki Zdroj (POL). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Enora Latuilliere à l'interview

La biathlète Haut-Savoyarde, revenue en grande forme après une bonne préparation estivale, débute sa nouvelle saison avec le plein d'ambition. "Je souhaite me qualifier pour les mondiaux" avoue t'elle sur Altitude Biathlon...

...

Tranquille côté santé

Enora Latuillière s'était déjà illustrée sur le circuit coupe du monde lors de l'hiver 2014-2015. Agée de 22 ans, la Haut-Savoyarde semblait prête pour s'installer durablement en équipe de France mais des soucis physiques ont bouleversé ses plans.

Depuis elle a passé du temps pour se soigner et n'a jamais pu se préparer comme elle le souhaitait, restant cette fois sur le circuit IBU Cup, dans l'ombre de ses coéquipières de l'équipe nationale.

Au printemps dernier elle retrouve sa place en équipe A car son potentiel est intact. Cette fille, rapide sur les skis, a la confiance de ses entraineurs et elle va tout faire pour leur rendre d'ici quelques jours.

...

"J’ai été épargné par les soucis physiques cet été, une première pour moi ! (rires)." avoue t'elle sur Altitude Biathlon.

"Tout s’est bien passé, je suis bien dans mon programme. Là, on commence progressivement les séances d’intensité, avec plus de lactique (skier à haute intensité pour entrainer les muscles à résister à l’accumulation d’acide lactique).

Au niveau des entraineurs, on a accueilli Frédéric Jean et Vincent Porret. Ils me connaissent, du coup c’est un tandem qui me va bien !"

Enora Latuillière va rejoindre Lenzerheide, Suisse, à la mi-novembre et jouera sa place en coupe du monde face à Chloé Chevalier, Julia Simon et Célia Aymonier. Une des quatre débutera l'hiver en IBU Cup.

...

Vivre des grands moments

La Haut-Savoyarde, inspirée par les récents exploits de son compagnon Antonin Guigonnat, se verrait bien connaître la même trajectoire et vivre elle aussi de grands moments sur le circuit mondial.

Une joie qu'elle a déjà connu dans le passé.

"Deux événements majeurs qui m’ont marqués. Le premier, c’est bien sûr ma médaille d’argent en relais lors des Championnats du Monde de 2015 à Kontiolahti." poursuit-elle.

"Plus proche de nous, c’est la 3è place au Grand-Bornand, l’année dernière, d’Antonin Guigonnat, mon compagnon, qui m’a énormément touché.

J’en ai pleuré tellement c’était beau. Après des années, à faire le yoyo entre l’IBU Cup et la Coupe du Monde, il a réussi à faire ses preuves de la plus belle des façons."

...

Les mondiaux d'Östersund dans le viseur

"Mon objectif est clairement de participer aux Championnats du Monde et de faire un maximum de courses.

Pour cela, il faudra être dans les 4 meilleures skieuses ! Il s’agira d’être forte mentalement et savoir gérer la pression."

Cliquez ICI pour la lire sur Altitude Biathlon la suite de l'interview.

...

Photo : Nordic Focus

...

 

 


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 21/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Lake LouiseSki alpin
 23/11/2018Saut à ski : Coupe du monde RukaSaut à ski
 23/11/2018Combiné nordique : Coupe du monde RukaCombiné nordique
 24/11/2018Ski de fond : Coupe du monde RukaSki de fond
 24/11/2018Biathlon : Courses Internationales SjusjoenBiathlon
 24/11/2018Ski alpin : Coupe du monde KillingtonSki alpin
 27/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Lake LouiseSki alpin
 27/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Beaver CreekSki alpin
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur