Annonceur
Annonceur

A la Une

L'Allemagne en or

Buchholz , Neuner , Birnbacher et Greis remportent la médaille d'or du relais mixte . Un titre mérité pour cette formation qui a mieux tiré que ses adversaires . La Biélorussie et la Russie sur le podium . Les réactions :

Neuner a fait la différence !

Nous avons assisté à une jolie course cet après - midi à Östersund , le public s'était déplacé nombreux et les tribunes étaient une nouvelle fois combles avec plus de 10 000 spectateurs .

Il ne s'est pas passé grand chose lors du premier relais , exceptée un départ catastrophique de la norvégienne Ingstadbjoerg qui condamnait son équipe en passant le relais avec 1min30 de retard , d'ailleurs la suite avec Bonnevie-Svendsen a été toute aussi médiocre .Exit la Norvège ...

Magdalena Neuner ( photo : www.biathlon-online.de ) qui s'est élancé en 4eme position a rapidement pris les devants lors de ce second relais , avec son ski rapide et son très bon tir couché elle arrive en tête au debout et pour une fois cela s'est bien passé , ce sont ses adversaires qui piochent certainement fatiguées par le rythme à ski de l'allemande , du coup Neuner s'envole et passe le relais à Birnbacher avec 1min d'avance sur la Russie ( avec finalement Neukopoeva à la place de Iourieva , un remplacement qui a pesé sur le déroulement de la course ) , la médaille d'or semble déjà joué .

La France passe à mi-course en 4eme position avec seulement 1min03 de retard après deux bons relais de Brunet et de Peretto .

Devant Birnbacher ne faiblit pas et la bataille fait rage pour la seconde place , entre la Biélorussie , l'Italie , la France avec Jay , la Suède , la Russie , la Slovénie et la Pologne . Ce troisième relais nous apporte quelques surprises avec tout d'abord un Kruglov qui craque complètement au tir pedant que Valliulin s'échappe derrière les intouchables allemands .

Greis , qui effectue sa rentrée , termine évidemment le travail pour l'Allemagne sans forcer son talent et il s'en va chercher l'or avec la maitrise qu'on lui connait , un titre qui récompense une belle équipe .

Novikov , le dernier relayeur biélorusse , réussit une superbe fin de parcours avec notamment de superbes tirs ce qui lui permet de résister aux retours de ses adversaires et surtout d'offrir à son pays une médaille d'argent très importante pour ce petit pays . Le bronze reviendra finalement à la Russie gràce au retour de Yaroshenko , Bergmann termine juste derrière avec une 4eme place pour la Suède ( Olofsson n'était pas dans le coup ) .

L'Italie termine 5eme devant la Pologne et la France qui termine 7eme avec un Lois Habert qui a eu du mal sur son dernier tir debout . Avec 12 pioches on ne pourra pas dire que nos biathlètes auront bien tirés , à l'arrivée on aura pas de médailles sur ce relais sur lequel on comptait au début des mondiaux . Souhaitons qu'on ne le regrette pas au moment du décompte final .

Le classement : ICI

Les réactions : source Biathlonworld
Björn Ferry:
Yaroshenko is strong, but Novikov was only 15 seconds ahead of Carl Johan after the shooting. If I had run the last lap, we would have the silver medal now.

Sabrina Buchholz:
Everybody went full throttle right from the start. That was really tough. The prone session was not a problem. I was a little excited in the standing bout because I knocked over the ammunition rack. I had to clean up the shooting lane first of all.

Andreas Birnbacher:
I could have taken it a little more easily in the beginning, but I kept the pace rather high and paid for it later on.

Michael Greis:
I'm certainly healthy again, but the skiing was hard today. That's why I was glad about the nice lead I had at the start. I began relatively fast because I wanted to have some time to spare at the shooting range.

Magdalena Neuner (GER):
I tried to focus on my race today. I ran with earplugs in order to be able to concentrate on the standing shoot.Having the chance to congratulate men at the winners' ceremony was great.

Rustam Valiullin (BLR):
The whole team has been 100 per cent devoted today. I had problems with my shooting lately but today it was perfect.I wasn’t thinking about medals on my leg, I just tried to do my job.


Oksana Neupokoeva (RUS):
I only learned that I was supposed to start an hour before the race. This was my first World Championship medal, and that's great.

Dmitri Yaroshenko (RUS):
I don’t think that we had been today’s top favorite. However, it was a very exciting race for me.
Yes, I tried to catch up with Sergey Novikov but couldn’t quite make it.
 

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 21/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Lake LouiseSki alpin
 23/11/2018Saut à ski : Coupe du monde RukaSaut à ski
 23/11/2018Combiné nordique : Coupe du monde RukaCombiné nordique
 24/11/2018Ski de fond : Coupe du monde RukaSki de fond
 24/11/2018Biathlon : Courses Internationales SjusjoenBiathlon
 24/11/2018Ski alpin : Coupe du monde KillingtonSki alpin
 27/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Lake LouiseSki alpin
 27/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Beaver CreekSki alpin
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur