Annonceur
Annonceur

A la Une

Johaug

Le phénomène Therese Johaug

Magnifique dauphine de Justyna Kowalczyk sur le Tour de Ski, la "puce" Norvégienne aura marqué les esprits sur la dernière ascension en réalisant un chrono, sur la montée uniquement, proche de ceux réalisés par Dario Cologna et Petter Northug.

 

Si l'on devait attribuer , comme en cyclisme, des classements virtuels correspondant aux qualités spécifiques des fondeurs, nul ne peut douter que dans le registre des ascensions sévères et longues, la puce norvégienne Therese Johaug serait sur la 1ère ou 2ème marche du podium( en concurrence avec Kristin Steira ).

 

Et si, dans l'avenir, la FIS organisait une épreuve de statut World Cup sur un profil uniquement ascendant , la petite norvégienne aurait toutes les chances de déflorer, enfin, un palmarès pour l'heure désespérément vierge de toute victoire.

 

Car Therese Johaug est un véritable phénomène des cimes, une sorte de Bahamontès ou Van Impe du ski de fond. Quelques chiffres peuvent aider à donner une idée de l'ampleur de sa performance athlétique, réalisée sur les pentes de l'Alpe Cermis.

 

Entre le km 5,6, qui matérialisait le départ de l'escalade finale ,et la banderole de ligne d'arrivée du km 9, Johaug s'est employée durant 18''55". Quelques heures plus tard, Petter Northug et Dario Cologna ont mis respectivement 18'05" et 18'14" pour couvrir l'intégralité du même tronçon !!

 

09.01.2011, Val di Fiemme, Italy (ITA): Therese Johaug (NOR), Fischer, Swix, Salomon - FIS world cup cross-country, tour de ski, final climb women, Val di Fiemme (ITA). www.nordicfocus.com. © Laiho/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.Therese n'a donc concédé que 50" sur un bon Northug dans cette épreuve de vérité, ce qui est un exploit simplement considérable.

 

Et il est facile d'imaginer qu'elle a perdu l'essentiel de ce temps sur les 1er et derniers km de l'escalade, moins pentus et plus réguliers, ou la force du champion norvégien a du primer sur la légèreté de la norvégienne.

 

Si on prend les temps de l’étape complète, Johaug  aurait fini 32è de la course hommes, et aurait devancé 5 fondeurs, dont Einarsson et Turychev.

 

Car pour la 1ère fois de l'histoire du Tour de Ski, filles et garçons ont utilisé exactement le même parcours sur la même distance.

 

On peut d’ailleurs comparer le temps de Johaug avec d'autres cadors:

 

Johaug, les 9km en 33'14

Manificat, 32'25 "

Hellner, 32'26"

Filbrich, 32'41"

Japarov, 32'52"

Harvey, 32'10"

Mae, 33'

Turychev, 33'30"

 

Therese Johaug a perdu à peine 50" sur Manificat et Hellner, en 9km. Même si les deux  n’étaient pas dans un grand jour, la perf réalisée par la Norvégienne est incroyable. 

 

Johaug n'en est pas à son premier exploit de ce genre. En 2007, quelques semaines aprés avoir obtenu, à 18 ans, sa médaille de bronze du 30km Mondial, elle avait réussi cette gageure de terminer 7è d'une course de côte mixte, sur une distance de 7km et une dénivellation dépassant les 800 mètres !!!  Ce jour-là, elle avait devancé quelques trés bons fondeurs norvégiens, la plupart catalogués sprinters ou présentant une morphologie assez "lourde" ( Hetland ).

 

Bien sûr, les montées longues , exigeant un effort continu d'1/4 d'heure , sont extrêmement rares sur un circuit ou les "coups de culs" sont privilégiés, et ou la force explosive est peut-être plus importante que les qualités spécifiques de grimpeur. Et il est certain que pour se bâtir un beau palmarès, il vaut mieux, et de loin, disposer du gabarit et de la puissance d'un sprinter. Petra Majdic a déboursé 3'30" sur Johaug dans l'Alpe Cermis, mais elle compte déjà 16 ou 17 victoires à son palmarès, alors que Thérèse attend toujours sa 1ère.

 

Mais il n'est pas moins vrai que si Therese Johaug ne marquera sans doute pas l'histoire du ski de fond par le nombre de ses victoires et de des médailles, le spectacle qu'elle propose et la qualité de sa valeur athlétique s'incrustera dans le souvenir de beaucoup de passionnés de ski de fond, notamment dans son pays .

 

Ce n'est d'ailleurs sans doute pas un pur hasard si la norvégienne est dans son pays la sportive la plus recherchée sur Internet, bien avant une Marit Bjoergen.

 

Et en plus Therese Johaug sait aussi jouer de son charme pour le plus grand plaisir de ses sponsors, voir la vidéo ci-dessous ( pour ceux qui ne la connaissent pas encore).

 

Photos : Nordic Focus

 

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 16/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Alta BadiaSki alpin
 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur