Annonceur
Annonceur

A la Une

Group

Les Françaises décrochent une magnifique médaille d'argent

Sixième médaille pour la délégation Française lors des mondiaux de biathlon à Ruhpolding gràce à Marie-Laure Brunet, Sophie Boilley, Anais Bescond et Marie Dorin Habert qui se classent deuxième du relais derrière une belle équipe d'Allemagne. La Norvège complète le podium.

Une journée inoubliable de plus pour le biathlon Français mais aussi pour la discipline en générale avec ce relais féminin gagnée sous le soleil par l'équipe hôte devant une foule record.

"Rattrapé" les JO de 1994 à Lillehammer, "rattrapé "les Mondiaux de ski nordique à Oslo, le succès populaire de ces championnats du monde de biathlon a battu tous les records ! Ruhpolding 2012 restera comme un très grand moment de sport. 

C'est dans cette ambiance absolument magique que l'équipe de France est allée chercher sa sixième médaille après une prestation excellente de nos quatre biathlètes.

Marie-Laure Brunet, déchainée , a parfaitement lancé ses copines en passant le premier relais en tête avec une petite marge sur l'Allemande Bachmann. Derrière les écarts se creusent assez vite d'autant plus que Magdalena Neuner entre en piste avec Sophie Boilley.

La fusée Allemande excelle sans surprise sur les skis mais pêche aujourd'hui beaucoup sur les cibles. Du coup la Française, parfaite de précision, en profite pour boucler son parcours devant l'Allemande et dans le même temps que la Slovaquie qui va ensuite dégringoler au classement.

A la mi-course la France et l'Allemagne possèdent un avantage conséquent sur la Norvège et la Russie, rivales annoncées pour le podium.

Anais Bescond s'élancent alors avec quelques secondes de marge sur Myriam Gössner. Les deux biathlètes arrivent ensemble au tir couché et repartent ensuite toujours ensemble. Quelques minutes après l'Allemande chute et frise la catastrophe. Heureusement plus de peur que de mal pour Gössner qui rejoint la Française sur le pas de tir.

Anais Bescond pioche deux fois pendant que l'Allemande épatante tire parfaitement et ressort la première avant de passer la main à Andrea Henkel pour le dernier relais. Anais Bescond, qui n'a rien lâché, envoie à son tour Marie Dorin Habert sur la piste avec une bonne dizaine de secondes de retard.

A cet instant de la course la France doit compter sur une "défaillance" d'Henkel pour décrocher l'or mais elle ne viendra pas. Bien au contraire l'expérimentée Henkel va réussir une prestation de très très haut niveau. Malgré la pression l'Allemande va tirer vite et bien tout en skiant de manière parfaite.

Marie Dorin-Habert, elle aussi excellente, n'aura jamais la moindre chance de revenir sur l'Allemagne c'est pourquoi la France peut être satisfaite de son relais. Médaillées d'argent aux mondiaux, nos biathlètes ont pleinement réussi leur course, chapeau !

"Je suis très contente car on avait la pression du dossard N.1, on était attendues au tournant et on a su dépasser ça", déclarait Brunet qui, à 23 ans, glane sa 5e médaille d'affilée avec le relais (4 mondiales et 1 olympique en 2010).

Pour ne rien gâter la France remporte aussi la coupe du monde de la discipline, un exploit déjà réalisé hier par l'équipe masculine. Voilà comment on mesure la force collective d'une nation.

Devant le public en fusion accueille Henkel avec l'ovation qu'elle mérite. Voilà un titre qui récompense aussi l'incroyable passion de ce peuple Germanique pour le biathlon.

Ensuite c'est la bataille pour la troisième place qui nous tient en haleine avec la Norvège de Berger et la Biélorussie de Domracheva, deux équipes revenues de loin, qui se jouent l'ultime place sur le podium. Avantage Domracheva pense t'on lorsque le duo quitte le tir debout ensemble mais une fois de plus l'exceptionnelle Tora Berger, monstre de volonté, déjoue un pronostic pour offrir une nouvelle médaille à son pays. 

La Norvège passe la ligne à 39sec, la Biélorussie à 41sec et la Suède prend la 5e place à 1min05. Grosse déception pour la Russie qui se classe seulement 7e ! L'effet Pichler est loin d'avoir eu l'effet escompté, nul doute que le "sorcier Allemand" devra très vite rendre des comptes !

Dimanche ces mondiaux de Ruhpolding se termineront en feu d'artifice avec les mass start et de nouvelles sérieuses chances de médailles pour une France emballante/

 

Le classement complet ICI

Photo : Nordic Focus


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val GardenaSki alpin
 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val d'IsèreSki alpin
 13/12/2018Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 13/12/2018Biathlon : IBU Cup RidnaunBiathlon
 14/12/2018Saut à ski : Coupe du monde EngelbergSaut à ski
 15/12/2018Biathlon : Junior Cup LenzerheideBiathlon
 15/12/2018Ski de fond : Coupe du monde DavosSki de fond
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde PrémanonSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur