Annonceur
Annonceur

A la Une

Fourcade

Martin Fourcade : "Je suis un peu énervé"

Le champion du monde de la poursuite "s'en veut un peu" d'avoir manqué trois cibles lors du 20km. Il espère maintenant réussir le doublé en remportant le mass-start prévu dimanche. Simon Fourcade, Vincent Jay et Alexix Boeuf reviennent également sur leur course.

 

Martin Fourcade (FRA/10e du 20 km):

 "10e, cela reste une course correcte, il ne faut pas noircir le tableau. C'était bien parti, mais je me suis peut-être vu trop beau, c'est le biathlon, on ne peut pas être parfait tous les jours, mais il y a des points positifs, la forme en ski est là, le tir n'est pas mauvais. Mais cela s'est dégradé un petit peu au fil de la course, je fais deux erreurs de trop pour aller chercher ce titre. Le froid complique les choses, je l'ai bien géré jusqu'au milieu de course, mais avec les tours, cela se faisait sentir. J'étais à l'attaque, je voulais aller chercher la médaille, voire le titre, je le veux ce doublé dans la mass-start de samedi. Je suis un peu énervé, je m'en veux un peu, j'espère que cela va me botter les fesses. Je commence à sentir la fatigue, j'ai moins passé la +surmultiplié+ dans le dernier tour."

  Simon Fourcade (FRA/39e):

"J'avais vraiment du mal avec mon dos. Dès le premier tour, j'ai senti que cela allait être difficile. J'ai essayé de faire abstraction, au tir, je n'avais pas la même posture. J'étais vraiment super motivé après mes résultats du sprint et de poursuite. Je me sens de retour, mais sans ces douleurs de dos récurrentes, je pense que cela aurait pu être pas mal."

Vincent Jay (FRA/19e du 20 km):

"Je suis content de mon tir, réussir un 20 sur 20, cela ne m'arrive pas tous les jours. C'est mon deuxième de la saison. Sur les skis, c'est encore très moyen, mais c'est déjà mieux que sur le sprint et la poursuite. C'est de bon augure pour le relais."



  Alexis Boeuf (FRA/abandon):

 

"J'ai pris le départ pour essayer de me qualifier pour la mass-start en étant dans les 15 premiers du classement général, mais j'ai préféré arrêter après le troisième tour. Je suis trop malade et j'étais en train de m'abîmer les bronches et la gorge. Il doit y avoir un virus qui traîne dans l'hôtel, on est tous en train de se refiler la maladie. Il fait trop froid." (avec AFP)

Photo : Nordic Focus

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val GardenaSki alpin
 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val d'IsèreSki alpin
 13/12/2018Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 13/12/2018Biathlon : IBU Cup RidnaunBiathlon
 14/12/2018Saut à ski : Coupe du monde EngelbergSaut à ski
 15/12/2018Biathlon : Junior Cup LenzerheideBiathlon
 15/12/2018Ski de fond : Coupe du monde DavosSki de fond
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde PrémanonSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur