Annonceur
Annonceur

Ski de fond

Manificat

Maurice Manificat : "Rien ne me fait peur"

Le français restera comme la révélation 2010 du classement général de la coupe du monde. Gràce à sa superbe fin de saison, il termine l'hiver au 5e rang mondial en impressionnant tous ses adversaires. C'est de très bin augure pour l'avenir.

C'atait la saison de tous les bonheurs pour le haut-savoyard du Ski-Club d'Agy qui a confirmé tous les espoirs placés en lui. Les gens qui suivent le ski de fond de près, ses entraineurs et ses coéquipiers savaient depuis longtemps que l'homme était doué mais personne ou presque n'attendait son éclosion si tôt.

"C'est +LA+ révélation de la saison sur le circuit mondial. On savait qu'il était fort et qu'il avait le potentiel pour faire un podium en Coupe du monde, mais on ne s'attendait pas à ce qu'il fasse une telle saison", a admis Pierre Mignerey, le directeur de l'équipe de France.

"Il nous a aussi bluffé par la manière comme dans le relais des JO (4e, NDLR), ce qu'il a fait dans le 50 km d'Oslo et ses progrès en style classique", a-t-il ajouté.

Manificat avait signé son premier coup d'éclat hivernal à Davos au mois de décembre en prenant la 3e place du 15km skating. Quelques semaines plus tard, il réalisé un exploit lors des JO de Vancouver avec une 6e place toujours sur ce 15km skate qui lui va si bien. En relais, il confirme tout son talent mais la France terminera quatrième avec tous les regrets que l'on connait.

Le haut-savoyard a pris une autre dimension depuis Vancouver comme en témoigne son premier succès en carrière sur la poursuite de Lahti. Ensuite c'est Oslo et ce fameux 50km et pour terminer la seconde place des finales de coupe du monde à Falun avec un dernier 15km de folie.

Manificat termine l'hiver au 5e rang mondial, numéro un français, et uniquement devancé par des skieurs de top niveau comme Northug, Bauer, Hellner et Cologna !

Avant de songer aux championnats de France et peut-être un premier titr, il revient sur ses derniers exploits dans le journal l'Equipe.

" C'est la totale, depuis les JO je me suis refait une santé mentale. Pour moi Vancouver n'est pas un échec même s'il nous a manqué les médailles. Il a juste fallu basculer vite vers la suite mais 'avais envie de me battre. J'ai toujours adoré les fins de saison , elles me réussissent bien. Là ça fait trois week-end que je plane parce qu'à Oslo si je fais mon coup de fringale je suis pas loin du podium.

J'aurais bien aimé qu'il y ait encore des coupes du monde ( nous ausssi ! ) mais globalement ma saison est réussie. Je suis devenu régulier en skating, j'ai impressionné tout le monde et rien ne me fait peur. Maintenant il me reste les championnats de France ou je vais essayer de taquiner le vieux Toz pour un premier titre. Histoire de finir en apothéose."

Son discours apporte incontestablement quelque chose de nouveau au sein de l'équipe de France. C'est une nouvelle façon de penser, différente de ce qui existait jusque là, mais elle aussi très efficace. Manificat pourrait bien tirer dans son sillage tout une génération.

"Je ne m'enflamme pas, il y a encore tellement de boulot à faire. Je vais me préparer au mieux, améliorer des détails. Maintenant je me place en leader avec Toz et Jean-Jean mais l'important c'est que la France joue avec les meilleurs. Les autres on leur fait peur. Il va falloir se maintenir au plus haut niveau et je veux apporter mon grain de sel."

Voilà des paroles qui nous plaisent et qui en disent long sur les ambitions de Maurice Manificat. Tout semble en place pour qu'il se forge un superbe palmarès.

Photo : copyright Nordic Focus

 

 

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 16/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Alta BadiaSki alpin
 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur