Annonceur
Annonceur

Ski de fond

Podium200311mf629

Northug, Cologna et les autres

Le Norvégien et le Suisse ont copieusement dominé l'hiver 2010-2011 en se partageant les honneurs. Nous dressons ici le bilan de cette saison masculine de coupe du monde marquée par les inoubliables championnats du monde d'Oslo.

Les magnifiques mondiaux resteront longtemps dans les mémoires. Une telle foule, un tel engouement pour encourager les fondeurs c'est unique et propre à la Norvège, un pays ou le nordique est roi.

Cet hiver tous les fondeurs avaient ciblé leur préparation pour briller sur les pistes d'Holmenkollen mais en définitive peu d'entre eux sont parvenus à le faire tant les Norvégiens ont dominé les débats avec un fabuleux Petter Northug.

A seulement 25 ans, Northug domine la planète ski de fond et semble imprenable lors des grands rendez-vous. Médaille d'argent du sprint derrière Hellner, il enchaine avec l'or de la poursuite, l'argent en Team Sprint derrière le duo Canadien Harvey-Kershaw.

NorthugPuis il triomphe en relais avec ses coéquipiers avant de terminer les mondiaux en feu d'artifice sur un nouvelle victoire lors du 50km. Northug aura également trouver le moyen de faire parler de lui et de son sport durant ses mondiaux avec des attitudes bien à lui. Ce fondeur est une vraie bénédiction pour le ski de fond même si son comportement frole de temps en temps la limite et cela, on le comprend, peut en agacer certains.

Dario Cologna aurait bien voulu concurrencer son rival Norvégien durant les mondiaux mais le Suisse, comme tous les autres, n'a rien pu faire face au talent de Northug. Cologna est passé complètement au travers de ses championnats du monde piégé par une glisse déficiente et une forme pas aussi étincelante que souhaitée.

Mais tout cela n'était pas si grave pour le Grison qui termine l'hiver en empochant le second globe de cristal de sa carrière et son deuxième Tour de Ski. Voilà un bilan excellent pour ce champion âgé, comme Northug, de 25 ans. Les deux hommes dominent le fond mondial depuis deux ans et semble bien partis pour exercer leur domination durant les prochaines années.

Le Norvégien et le Suisse ont quasiment tout raflé cet hiver mais certains fondeurs sont tout de même parvenus à se distinguer. Marcus Hellner est devenu champion du monde de sprint, sur une distance ou on ne l'attendait pas. Le finlandais Matti Heikkinen, pas vraiment attendu, a remporté l'or du 15km classique et les Canadiens Harvey et Kershaw sont rentrés dans l'histoire de leur pays en gagnant le premier titre mondial de l'histoire Canadienne à l'occasion du Team Sprint.

Alex Harvey, 22 ans,possède toutes les qualités pour rivaliser avec Cologna et Northug dans le futur. Le Québecois sera sans doute une des stars de la prochaine décennie.

Au niveau de la coupe du monde on aura apprécié le début de saison canon de Alexander Legkov. Impressionnat vainqueur du Mini-Tour de Kuusamo fin novembre, il semblait parti pour une grande saison mais une grippe H1N1 contractée durant le Tour de Ski aura ruiné la suite de son hiver.  Les Russes ont pu se consoler avec Vyleghzanin et Ilya Chernousov qui restera comme une des révélations de l'hiver.

Daniel Rickardsson termine l'hiver au 3e rang du classement général. Certainement le meilleur de tous en style classique, il a su démontrer également de belles qualités en skating. Très régulier du début à la fin de saison, il aura seulement manqué le grand rendez vous de l'hiver à Oslo en étant la plupart du temps pénalisé par des mauvais choix de glisse.

Lukas Bauer sauve sa saison gràce à sa troisième place obtenue sur le Tour de Ski. Le Tchèque n'a pas réussi à trouver la forme adéquate pour remporter une médaille à Oslo. 

De son côté Emil Joensson règne toujours sur le sprint mondial. Le Suédois enlève son deuxième globe consécutif après avoir pris l'ascendant sur ses rivaux Norvégiens et Russes. Hattestad, Petukhov, Brandsdal, Modin et Gloersen ont tout de même brillé durant l'hiver mais seulement à tour de rôle.

12.03.2011, Lahti, Finland (FIN): Maurice Manificat (FRA), Fischer, Swix, Rottefella, One Way - FIS world cup cross-country, pursuit men, Lahti (FIN). www.nordicfocus.com. © Laiho/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.Concernant l'équipe de France, le bilan de la saison est moyen. Tout le monde attendait plus de la part de nos fondeurs notamment lors des Mondiaux. Les Français sont passés à côté du grand rendez-vous de l'hiver et cela a rapidement provoqué des remous en interne avec l'entraineur Roberto Gal qui a très vite annoncé sa décision de quitter son groupe.

L'histoire entre l'Italien et ses fondeurs aurait pu se terminer sur cette muavaise note mais les Français ont trouvé des ressources pour terminer l'hiver en force et en forme avec Manificat et Vittoz qui grimpent sur le podium à Lahti, puis encore Manificat et Gaillard qui brillent lors des finales.  Un Jean-Marc Gaillard qui avait auparavant sauvé le début de saison de notre équipe en se distinguant à nouveau sur le Tour de Ski.

Cet hiver restera aussi comme le dernier de Vincent Vittoz. Handicapé par une blessure en début de saison, puis par une série de petits soucis de santé, le Cluse est resté en retrait avant de quitter la coupe du monde sur un dernier coup d'éclat à Lahti.

Si le groupe distance tient la route et sait rivaliser avec les meilleurs, il reste beaucoup de travail en sprint ou actuellement nos fondeurs ne sont pas au niveau. Le staff est conscient des limites du systême actuel et un nouvel organigramme sera annoncé au printemps avec peut-être la création d'une équipe de sprint et surtout un accent mis sur le travail avec la relève.

Photos : Nordic Focus

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
 22/12/2018Ski alpin : Coupe du monde MadonnaSki alpin
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur