Annonceur
Annonceur

A la Une

Jansrud

Sochi 2014 : Jansrud et la chasse gardée Norvégienne

Kjetil Jansrud est devenu ce matin à Krasnaia Polyana champion olympique de super-G au terme d'une course de toute beauté. Trois skieurs Nord-Américains sont également médaillés dans cette discipline réservée aux Norvégiens...

JEUX OLYMPIQUES SOCHI 2014 / SKI ALPIN SUPER-G HOMMES

Norvege.gif  Médaille d'or : Kjetil Jansrud

EtatsUnis.gif  Médaille d'argent : Andrew Weibrecht

EtatsUnis.gif  Médaille de bronze : Bode Miller

Canada.gif  Médaille de bronze : Jan Hudec

...

Encore la Norvège !

Cette nation n'en finit plus de gagner, non seulement en nordique et dans les autres sports d'hiver, mais également en ski alpin depuis deux décennies. Les monstrueux Kjetil Andre Aamodt et Lasse Kjus ont donné envie à toute une génération de briller.

Est arrivé ensuite le grand Aksel Lund Svindal, puis Kjetil Jansrud, sans oublier le petit dernier Henrik Kristoffersen qui pourrait mettre tout le monde d'accord lors du prochain slalom.

Dans cette discipline du super-G, les Norvégiens sont tout simplement invaincus aux JO depuis le succès de Aaamodt en 2002. Celui-ci a récidivé en 2006, Svindal a gagné à Vancouver et Jansrud remporte l'or aujourd'hui à Sochi.

On peut encore ajouter l'argent pour Aamodt en 1994, sans oublier le titre olympique de ce même Aamodt en 1992 alors que son coéquipier Thorsen prenait le bronze. Une incroyable main mise sur la discipline signée par cette équipe de Norvège !

...

Troisième de la descente, 4e du super-combiné, Kjetil Jansrud était ce matin un des grands favoris de cette course olympique. Le colosse Norvégien était dans un grand jour. En confiance, il a découpé des courbes parfaites sur un tracé rapide. 

Le Norvégien fait jeu égal avec les meilleurs sur le haut du parcours avant de creuser un écart définitif sur les premières portes. Agé de 28 ans, il prend avec fierté la suite de ses illustres coéquipiers. 

Parti avec son dossard N°29, l'Américain Andrew Weibrecht a effectué une manche d'anthologie. Comme tous les gars de son équipe, il s'engage à 200% sur ce tracé et parvient à prendre la médaille d'argent. En 2010 à Vancouver, Weibrecht réussissait le même coup en venant prendre le bronze.

Voilà qui résume fort bien comment ces skieurs US ou Norvégiens parviennent à se forger un palmarès au moment ou certains craquent.

Son coéquipier, le grand Bode Miller, terminera ce super-G olympique avec le bronze autour du cou, tout comme le Canadien Jan Hudec. Bode Miller possède maintenant un total de six médailles olympiques.

Seul le patineur (shrot-rack), Apolo Anton Ohno en compte plus que lui aux USA avec huit récompenses. Bode Miller n'a pas réussi son pari en descente mais il a su formidablement rebondir.

...

Cette course a finalement souri aux dossards élevés alors que tous les spécialistes expliquaient le contraire. Quant aux Français, ils sont une nouvelle fois passés à côté du rendez-vous.

Adrien Théaux s'en tire avec une 11e place, Thomas Mermillod-Blondin se classe 15e, David Poisson 17e et Yohan Clarey 19e. Le skieur de La Clusaz, en proie à des douleurs persistantes au genou, s'interrogeait après la course sur une possible fin de carrière.

Le bilan de l'équipe de France de vitesse n'est évidemment pas bon. On attendait pas une flopée de médailles de leur part, mais on espérait tout de même les voir à la lutte pour le podium. Ce seront des JO à vite oublier...

Du côté des skieurs les déclarations restent étonnamment positives : 

"Sur la façon de skier, les intentions, c’était globalement bon mais ce n’était pas ce qu’il fallait pour aller chercher une médaille. Comme je l’ai dit, je manquais un peu de confiance. La piste a bien tenu.

Weibrecht fait une course incroyable. Il y avait moyen. Le niveau du groupe est bon. Il restera bon mais on a loupé notre semaine. Chacun va trouver ses explications. Des fois, ça peut passer. » explique David Poisson sur le site de l'Equipe

"Mes JO sont terminés. Le bilan, c’est que j’avais la médaille dans les jambes. Ça ne l’a pas fait. Je suis déçu de ma chute en slalom. En super-G, j’étais un outsider. J’ai pris ma chance, j’ai joué." ajoute son coéquipier Mermillod-Blondin.

...

Le classement complet ICI


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 20/07/2019Saut à ski : Grand Prix WislaSaut à ski
 27/07/2019Saut à ski : Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 31/07/2019Ski de fond : Blink Classic World Classic TourSki de fond
 31/07/2019Biathlon / Ski de fond : Blink FestivalBiathlon
 01/08/2019Ski de fond : Lysebotn Opp World Classic TourSki de fond
 09/08/2019Saut à ski : Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2019Ski de fond : Alliansloppet World Classic TourSki de fond
 17/08/2019Saut à ski : Grand Prix ZakopaneSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur