Annonceur
Annonceur

A la Une

11.02.2014, Sochi, Russia (RUS): Darya Domracheva (BLR)- XXII. Olympic Winter Games Sochi 2014, biathlon, pursuit women, Sochi (RUS). www.nordicfocus.com. © NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Sochi 2014 : Magistrale Darya Domracheva

La biathlète Biélorusse en démonstration sur les pistes de Sochi. Aujourd'hui lors de la poursuite des JO de Sochi, Domracheva a écrasé la course de tout son talent. Elle remporte l'or avec une grosse avance sur la Norvégienne Berger et la Slovène Gregorin...Anais Bescond 12e...

JEUX OLYMPIQUES SOCHI 2014 / POURSUITE DAMES BIATHLON

Bielorussie.gif  Médaille d'or : Darya Domracheva

Norvege.gif  Médaille d'argent : Tora Berger

Slovenie.jpg  Médaille de bronze : Teja Gregorin

...

Une leçon de biathlon 

Ce soir sur le complexe Laura des JO de Sochi, la Biélorusse Darya Domracheva était au sommet de son art. Très rapide sur les skis, quasi parfaite au tir, en grande forme physique, elle a tout simplement déclassée toutes ses rivales avant de remporter, à 27 ans, son premier titre olympique.

Pour celle qui serait la compagne de Ole-Einar Bjoerndalen, c'est la consécration olympique. Sans doute a t'elle bénéficié de précieux conseils pour digérer cet environnement olympique et son sprint un peu décévant avant de faire tout juste sur cette poursuite.

Dès le premier chrono intermédiaire Darya Domracheva a du sentir qu'elle était dans un grand jour. A l'image des déclarations de Martin Fourcade après son titre olympique "J'étais mon seul adversaires", la Biélorusse savait qu'en tirant bien personne ne pourrait lui résister.

Avec son style très particulier en ski, des appuis très longs et un superbe toucher de neige, elle a su également se jouer de ce revêtement beaucoup plus mou que sur le sprint. Une neige mouillée qui a rendu le profil beaucoup plus compliqué physiquement.

Domracheva, neuvième du sprint, a pris les devants dès le second tir avant de creuser de gros écarts jusqu'à l'arrivée. Avec son drapeau Biélorusse dans les mains, elle passe la ligne heureuse comme jamais.

Kuzmina, vainqueur du sprint était Russe de naissance, Domracheva, vainqueur de la poursuite, était Russe de naissance. Elle vivait à Khanty-Mansyisk jusqu'à l'âge de 7 ans avant de suivre ses parents en Biélorussie.

Tora Berger, leader du général de la coupe du monde devant Domracheva, a également retrouvé jambes et précision pour revenir du 10e rang prendre une belle médaille d'argent à 37sec de la gagnante.

La surprise du jour nous vient de Slovénie avec Teja Gregorin. Partie de la 15e place, elle remonte tout au long de cette course pour venir prendre un bronze sans doute inespéré. Après la médaille de Fabjan en fond, la Slovénie montre qu'elle est devenue une vraie nation nordique. Ses sauteurs sont loin d'être seuls...

Encore une énorme remontée avec la belle Gabriela Soukalova qui passe s'il vous plait de la 29e à la 4e place à seulement 5sec du podium.

Cette fois les médaillées du sprint sont battues avec Kuzmina 6e, Vita Semerenko 10e et Vilukhina 7e.

Toute la France espérait une nouvelle médaille avec Anais Bescond. La Jurassienne prenait le départ pleine d'ambition au 5e rang tout près des meilleures. Son début de course est excellent. Elle pointe à la deuxième place après le second tir couché.

La suite sera plus difficile. On l'aperçoit grimacer sur la piste, preuve que cette piste était vraiment compliqué à skier aujourd'hui. Ses jambes répondent moins bien que sur le le sprint. Anais Bescond manquera ensuite une balle sur les deux derniers tirs avant de terminer sa poursuite épuisée au 12e rang à 1min13.

Marie Dorin-Habert, avec un excellent 19/20, termine 14e à 1min23. Précise au tir, comme souvent, il lui manque encore quelques courses pour retrouver un physique lui permettant de jouer tout devant. La Dapuhpinoise aurait même pu viser un top 10 sans un souci de bâton en fin de course.

Anais Chevalier prend la 44e place.

...

La réaction de Anais Bescond sur www.lequipe.fr :

"Je suis un peu déçue forcément car ce n’est pas ce que j’attendais d’une course où je partais cinquième. C’était difficile. J’en ai bavé physiquement. Les jambes étaient un peu moins bonnes et les conditions de neige répondaient moins et n’étaient pas celles que j’affectionne.

C’était dur à skier. Ça brassait beaucoup malgré une piste assez courte et rapide. J’ai eu vite mal aux jambes et je n’ai pas pu exploiter ma puissance. La neige était cassante avec un fond mou. J’y ai laissé beaucoup d’énergie. Ce n’était pas un jour avec"

Le classement complet ICI

Nordic Focus


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
 22/12/2018Ski alpin : Coupe du monde MadonnaSki alpin
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur