Annonceur
Annonceur

Ski de fond

Kowalczyk

Tour de Ski : Kowalcyk en route vers un 4e sacre ?

Le récent et surprenant forfait de Marit Bjoergen bouleverse évidemment toutes les données à la veille du grand départ. Du coup la Polonaise redevient la grande favorite de cette course mais elle devra se méfier d'une Therese Johaug aux dents longues.

Le Tour de Ski version 2013 n'a pas encore débuté que déjà un énorme coup de théatre frappe la course avec ce forfait de Marit Bjoergen annoncé le 23 décembre.

La reine Norvégienne avait pourtant débuté la saison de manière fracassante en alignant à nouveau les succès. Lors de ses dernières déclarations elle avouait se sentir plus forte que jamais et surtout plus à l'aise en côte, là ou se joue souvent le Tour de Ski.

Marit Bjoergen qui n'a encore jamais remporté le Tour, comme tous les Norvégiens et Norvégiennes, rêvait évidemment d'accrocher enfin un succès à son palmarès. On se disait que cette année serait la bonne et puis.. 

Voilà que la fédération de son pays annonce son forfait en raison de soucis cardiaques ! Apparemment rien d'inquiétant, seulement une arythmie suite à un entrainement, mais par précaution elle ne sera pas sur le Tour, par contre elle a déjà le feu vert pour s'entrainer !  Assez surprenant tout de même...

Du coup tous les espoirs Norvégiens vont reposer sur les épaules de Therese Johaug. Le petite bombe rouge sera à n'en pas douter une candidate à la victoire finale si elle parvient à éviter le jour sans et les dégats en sprint, sa discipline faible.

29.11.2012, Kuusamo, Finland (FIN): Therese Johaug (NOR)- FIS world cup cross-country, FIS and Supplier preseason photoshooting, Kuusamo (FIN). www.nordicfocus.com. © Felgenhauer/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Certes Therese Johaug peut reprendre du temps à tout le monde lors de la montée finale mais on a vu l'an passé qu'elle était bien trop loin de Kowalczyk pour viser la gagne. Et on pourra compter sur la Polonaise pour se montrer solide et régulière une nouvelle fois.

Facile double vainqueur à Canmore, Justyna Kowalczyk est rentré au pays pour les fêtes avec confiance et sérénité. Même si elle râle un peu car les pistes ne sont pas tracées près dans sa région, on peut lui faire confiance pour trouver un petit coin pour peaufiner sa forme avant la première étape.

Qui pour la troisième place sur le podium ?

Heidi Weng, nouvelle perle Norvégienne, possède toutes les qualités pour remporter un jour cette épreuve par étapes. La voir gagner cet hiver serait une vraie surprise mais cette fondeuse complète doté d'un vrai caractère de battante est une futures stars de la discipline.

Charlotte Kalla, déjà vainqueur du Tour il y a quelques années, se dit capable de rivaliser avec les meilleures mais pour cela elle devra vraiment se faire violence en classique. Technique ou elle a souvent perdu gros lors des trois dernières éditions.

Yulia Tchekaleva n'était pas là en 2012 mais on pense la Russe capable de faire un joli coup cette saison. Solide physiquement, expérimentée elle possède le mental pour réussir et offrir un joli cadeau à son fils né justement l'an passé !

Kikkan Randall s'est classée 10e il y a douze mois mais elle était encore bien plus haut dans le classement à deux jours de l'arrivée avant de craquer sur l'étape en classique et sur la montée finale. L'Américaine a sans doute retenu la leçon même si son gabarit de sprinteuse reste un handicap sur l'Alpe Cermis.

Krista Lahteenmaki, discrète 4e en 2012, et Anne Kylloenen, deux fois sur le podium il y a quelques jours à Canmore, seront elles aussi de redoutables clientes. La Finlande peut assurément compter sur ce duo d'avenir qui petit à petit est passé devant les anciennes Saarinen et Roponen.

Marthe Kristoffersen, Kristin Steira et Astrid Jacobsen arrivent à Oberhof avec de l'ambition également. Certes elles ne sont pas les meilleures cartes Norvégiennes mais sur 8 jours de compétition et quelques rebondissements, ça peut pourquoi pas leur sourire.

Katrin Zeller, 6e en 2012, ne doit pas être oublié des pronostics car l'Allemagne est dans une vraie dynamique depuis le début de saison. Très rapide en montée, Zeller est capable d'en surprendre encore quelques unes sur cette édition.

Les Françaises 

Nos fondeuses ne pourront malheureusement pas se mêler à la lutte pour le podium mais on aimerait bien les voir se rapprocher du top 15. En 2012 Anouk Faivre-Picon terminait 22e à moins d'une minute de cette 15e place, preuve que cela est plus que possible.

Aurore Jean est également capable de se hisser plus près des meilleures. La Jurassienne est beaucoup plus qu'une spécialiste de sprint.

Coraline Hugue visera les étapes en skating et Célia Aymonier, après son joli début de saison, viendra pour apprendre.

Photos : Nordic Focus

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 16/11/2018Ski de fond : FIS Beitostolen, Bruksvallarna, SaariselkäSki de fond
 16/11/2018Saut à ski : Coupe du monde WislaSaut à ski
 17/11/2018Ski alpin : Coupe du monde LeviSki alpin
 21/11/2018Ski alpin : Coupe du monde Lake LouiseSki alpin
 23/11/2018Saut à ski : Coupe du monde RukaSaut à ski
 23/11/2018Combiné nordique : Coupe du monde RukaCombiné nordique
 24/11/2018Ski de fond : Coupe du monde RukaSki de fond
 24/11/2018Biathlon : Courses Internationales SjusjoenBiathlon
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur