Annonceur
Annonceur

A la Une

Group

Spécial bilan : Un trio de biathlètes a survolé la saison

Kaisa Mäkärainen, vainqueur du globe de cristal, Tora Berger formidable dauphine et Darya Domracheva, triple championne olympique auront largement dominé cet hiver 2014. Les Françaises, malgré quelques coups d'éclat, se sont montrées beaucoup plus discrêtes...

Une saison sensationnelle pour le biathlon féminin.

Des grandes championnes, des belles courses, une reine olympique, du suspense jusqu'en fin de saison pour le globe de cristal. 2014 restera une année faste pour le biathlon féminin.

Un hiver qui avait débuté fin novembre 2013 à Östersund avec une victoire de la Tchèque Soukalova sur le 15km. Une première course parfaitement négociée par Marie-Laure Brunet, excellente troisième.

On se disait alors que la Dauphinoise avait enfin retrouvé sa forme physique après ses nombreux soucis. Mais malheureusement c'était un feu de paille. Toujours en proie à ses problêmes, elle ne parvient plus à rivaliser avec les meilleures.

Son hiver se terminera sous forme de cauchemar à Sotchi au moment ou sa coéquipière Marie Dorin-Habert débute sa saison, là faute à une vilaine entorse subie justement à Östersund.

La future maman, qui manquera une bonne partie de la prochaine saison, monte ensuite en puissance et termine l'hiver à son niveau, juste derrière les toutes meilleures mondiales.

Anais Bescond, magnifique vainqueur de sa première épreuve en coupe du monde lors du sprint d'Antholz, a apporté un vrai rayon de soleil à son équipe. Dommage que la Jurassienne soit passée si près d'une médaille à Sotchi avec ses deux cinquièmes places.

Sa fin de saison sera en revanche nettement moins réussie, là faute à une forme nettement moins bonne. Du coup cette équipe de France féminine termine sa saison sans aucune récompense olympique avec, pour meilleur classement, une Anais Bescond au 21e rang mondial.

Un bilan évidemment décevant pour la France. La prochaine saison ne s'annonce pas forcément sous les meilleurs auspices avec la grossesse de Dorin-Habert et l'interrogation Brunet. Anais Bescond devra endosser le rôle de locomotive et tirer tout un groupe derrière elle. (suite sous la photo)

Maekaeraeinen23032014cm30.jpg

...

Pendant que les Tricolores alternaient le chaud et le froid, un trio alignait semaine après semaine les grandes performances.

Kaisa Mäkärainen, vainqueur de la coupe du monde en 2011, et Tora Berger, gagnante en 2013, se sont livrées une bataille mémorable sur les différents sites du circuit mondial.

Après un début de saison "moyen", la Finlandaise et la Norvégienne sont montées en puissance avant de truster un nombre incroyables de podium. Impossible de connaitre le nom de la numéro avant la dernière course !

C'est finalement Kaisa Mäkärainen qui viendra remporter le globe lors de la dernière épreuve de la saison, à Oslo devant une Berger future retraitée et admirable de ténacité. Quatre petits points seulement séparant les deux biathlètes !

Darya Domracheva aurait bien aimé remporter ce globe de cristal mais la grande Biélorusse devra encore patienter au moins un an avant de décrocher pour la première fois cette récompense.

Elle termine toutefois son hiver avec un sourire grand comme ça et un palmarès incroyable. La reine de Sotchi c'est elle avec ses trois magnifiques médailles d'or. Domracheva restera à jamais dans la grande histoire de son sport. (suite sous la photo)

Domracheva20022014cm68 (1).jpg

...

Derrière les trois grandes dames de la discipline, elles sont plusieurs à s'être illustrées durant la saison.

La belle Gabriela Soukalova termine dans le top 5 mondial, la Russe Olga Vilukhina s'installe comme une future candidate au globe de cristal et la Slovaque d'adoption Anastasia Kuzmina s'offre un second titre olympique.

Selina Gasparin entre dans l'histoire de son sport en devenant sur le tard la première Suissesse a gagner une épreuve de coupe du monde.

La Norvégienne Tiril Eckhoff mérite le titre de révélation de la saison alors que la nouvelle génération pointe sa carabine autour du 15e rang mondial avec l'Allemande Dahlmeier et l'Italienne Wierer.

Une équipe Allemande qui devra se remettre l'an prochain du départ d'Andrea Henkel. Véritable monument de la discipline, elle se retire avec un immense palmarès. On en reparlera prochainement.

Au rayon des flops on évoque encore une fois cette équipe Allemande. Malgré des moyens importants, les résultats n'ont pas été au rendez-vous. Carton jaune encore pour la Mannschaft avec le contrôle positif de Sachenbacher aux JO.

Pour conclure c'est un carton rouge pour les Russes Irina Starykh et Ekaterina Iourieva contrôlées toutes deux positives à l'EPO, une habitude pour Iourieva qui dominait le circuit au cours de l'hiver 2008. Maintenant on sait pourquoi...

Photos : Nordic Focus

 


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 20/07/2019Saut à ski : Grand Prix WislaSaut à ski
 27/07/2019Saut à ski : Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 31/07/2019Ski de fond : Blink ClassicSki de fond
 31/07/2019Biathlon / Ski de fond : Blink FestivalBiathlon
 01/08/2019Ski de fond : Lysebotn OppSki de fond
 09/08/2019Saut à ski : Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2019Ski de fond : AlliansloppetSki de fond
 17/08/2019Saut à ski : Grand Prix ZakopaneSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur