Annonceur
Annonceur

A la Une

Barthelemy

Laure Barthélémy met un terme à sa carrière

Non retenue dans les groupes fédéraux, la fondeuse du Pays Rochois décide de ranger ses skis. Annoncée il y a quelques années comme une des futures grandes du fond féminin Français, elle a vu ensuite sa carrière ralentie par les blessures...

La fondeuse du Pays Rochois souhaitait pourtant continuer le ski de haut niveau avec l'aide d'un entraineur particulier. Ses demandes ont été refusé par les dirigeants qui ne souhaitaient pas créer un précédent.

Résultat Laure Barthélémy décide de stopper sa carrière à seulement 25 ans. Une annonce surprenante venant de cette championne longtemps et justement présenté comme une des grandes espoirs du fond Tricolore.

La Haut-Savoyarde a pris 52 départs en coupe du monde. Son meilleur résultat restera sa 4e place obtenue en Pologne en février 2012. Barthélémy semblait avoir les armes pour devenir une excellente spécialiste de sprint.

Malheureusement sa carrière a subi un gros coup d'arrêt  fin août 2012 avec une opération à la cheville. Ensuite elle enchaine avec de nouveaux pépins de santé avant de revenir enfin sur les skis au début de la saison dernière.

Présente sur les épreuves de sélection, elle ne parvient pas à gagner sa place et skiera tout l'hiver sur le circuit OPA Cup avec quelques jolies performances à la clé. On espérait bien la revoir encore plus forte en 2015 mais elle en a décidé autrement : 

"Voici un petit mot pour officialiser la fin de ma carrière sportive. Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas été reprise dans les groupes fédéraux. Une page se tourne mais c’est sans regrets que je ne repartirai pas à l’entraînement ce printemps.

Je voudrai bien sûr remercier tous ceux qui m’ont aider dans cette aventure et qui m’ont permis d’écrire de belles lignes à mon palmarès.  

Un grand merci à ma famille, mes parents qui ont tout mis en oeuvre pour ma réussite, mes frères, mon futur mari, du ski club Ceillac (AP) au ski club du Pays Rochois (MB), mon premier entraineur Thierry Grenouillet et mon entraîneur.

Merci à Olivier Michaud, avec qui j’ai passé un grand nombre d’années et qui m’a fait grimper dans le haut niveau, l’armée de Terre (EFMS), mes amis, la FFS, mes partenaires…. La liste est encore longue et je ne peux citer tout le monde mais j’espère que chacun se retrouvera dans ces mots.

Certains seront peut-être déçus, surpris de cette nouvelle mais ne vous inquiéter pas la vie est belle et j’ai encore pleins de belles choses à voir et à faire."  a t'elle expliqué via un communiqué.

Photo : Nordic Focus


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 27/07/2019Saut à ski : Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 31/07/2019Ski de fond : Blink ClassicSki de fond
 31/07/2019Biathlon / Ski de fond : Blink FestivalBiathlon
 01/08/2019Ski de fond : Lysebotn OppSki de fond
 03/08/2019Trail Frison-Roche
 09/08/2019Saut à ski : Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2019Ski de fond : AlliansloppetSki de fond
 17/08/2019Saut à ski : Grand Prix ZakopaneSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur