Annonceur
Annonceur

A la Une

_FED7505

Les fondeuses Suédoises héroïques

Pour la première fois dans l'histoire, l'équipe féminine de Suède est sacrée championne du monde de relais. Au terme d'une course fabuleuse, Stina Nilsson assomme Therese Johaug dans la dernière ligne droite...

...

Championnat du monde 2019 / Seefeld : Relais 4*5km dames

drapeau suede_100x67.gif    Médaille d'or : Suède avec Andersson, Karlsson, Kalla et Nilsson

drapeau norvege_100x68.gif    Médaille d'argent : Norvège avec Weng, Oestberg, Jacobsen et Johaug

drapeau russie_100x70.jpg    Médaille de bronze : Russie avec Belorukova, Sedova, Nechaevskaia et Nepryaeva

...

Quelle course !

Ce jeudi 28 février 2019 restera très longtemps dans les mémoires avec cette défaite de la Norvège, qui était invaincue aux mondiaux depuis 2011, et surtout cette première victoire historique de la voisine Suédoise.

Les audiences TV ont sans doute explosé, dans les royaumes Scandinaves, au cours de la retransmission de ce fabuleux relais qui s'est terminé en feu d'artifice pour les jaunes et bleues, selon le scénario rêvé.

...

Une leçon tactique

On était franchement pas très rassuré pour la Suède suite aux prestations en demi-teinte de Charlotte Kalla sur les précédentes courses, suite aussi à la maladie touchant Ebba Andersson.

Deux soucis probablement, se disait on, de trop pour embêter la Norvège. Mais finalement rien de tout cela avec une Ebba Andersson qui fait le job dans le premier relais, imitée peu après par la pépite Frida Karlsson.

La triple championne du monde junior, médaillée d'argent du 10km classique, fait jeu égal avec Oestberg au moment ou toutes les autres nations craquent. Le duel est lancé.

...

Kalla de retour

Oubliée la méforme, miracle ou formidable gestion des mondiaux, la grande Charlotte Kalla était de retour pour son relais et Astrid Jacobsen a payé cher pour le comprendre.

La Norvègienne va perdre 18sec sur la Suédoise et le titre va se jouer, en bonne partie à cet instant.

...

_MDX3901.JPG

...

Nilsson en championne

Derrière la grande Stina Nilsson, championne olympique de sprint, part très fort. Elle conserve une bonne partie de son avance sur la fusée Johaug lancée à ses trousses. La Norvégienne finira toutefois par recoller.

La meilleure fondeuse du monde a tout donné pour revenir sur sa rivale avant de tenter une dernière attaque mais Stina Nilsson est trop forte, trop puissante pour le petit gabarit Norvégien.

Très intelligente, également, elle a gardé les forces nécessaire pour punir Johaug et la Norvège dans la dernière ligne droite avant de remporter l'or, sous l'ovation des centaines de Suédois présents à Seefeld.

Ses coéquipières, en larmes, heureuses comme jamais, ont réalisé une première historique.

Le fond féminin Suédois revient sur le toit du monde, par équipes, et avec des pépites comme Ebba Andersson et Frida Karlsson, pour ne citer qu'elles, la fête va continuer, à l'avenir, sur les courses individuelles.

...

...

Que du bonheur

Un régal ce relais, une vraie et belle publicité pour cette discipline laissée de côté par tous les médias Français.

Des médias beaucoup plus prompts et intéressés pour parler du dopage, plutôt que de parler performance, histoire, résultat ou tactique !

Bref, la culture sportive ne s'invente pas, et visiblement dans notre pays, on préfère la polémique aux belles histoires..., cela ne surprendra personne.

...

La Russie et l'Allemagne pour le bronze

Avec Carl, Hennig, Ringwald et Gimmler, l'équipe Allemande a réussi un superbe relais. Ce quatuor a fait le match avec la Russie durant les 90% de la course avant de voir, logiquement, Nepryaeva, faire la différence sur la fin.

Les Russes prennent le bronze, très loin du duo de tête, et cette Mannschaft a d'ores et déjà pris rendez-vous pour les prochains mondiaux, prévus chez elle à Oberstdorf, dans tout juste deux ans.

Visiblement le travail du nouveau boss Schlieckenrieder commence à payer chez les filles.

...

Les USA, jamais dans le coup pour le podium, se classent 5e devant une Finlande très très décevante avec une Parmakoski loin de son niveau passé.

...

La France termine au 8e rang à 4min après avoir fait jeu égal avec l'Italie. 

C'est une belle performance réussie par cette jeune équipe guidée et lancée par Anouk Faivre-Picon. Laura Chamiot Maitral, Delphine Claudel et Flora Dolci ont tout donné sur la piste lors de cette épreuve très relevée.

Une performance qui doit leur servir de base pour viser beaucoup plus haut dans deux ans à Oberstdorf avec plus de bouteille, d'expérience et de force.

...

...

Le classement complet ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 

 


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 20/07/2019Saut à ski : Grand Prix WislaSaut à ski
 27/07/2019Saut à ski : Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 31/07/2019Ski de fond : Blink ClassicSki de fond
 31/07/2019Biathlon / Ski de fond : Blink FestivalBiathlon
 01/08/2019Ski de fond : Lysebotn OppSki de fond
 09/08/2019Saut à ski : Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2019Ski de fond : AlliansloppetSki de fond
 17/08/2019Saut à ski : Grand Prix ZakopaneSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur