Annonceur
Annonceur

A la Une

17.03.2019, Oestersund, Sweden (SWE):Julian Eberhard (AUT), Dominik Windisch (ITA), Antonin Guigonnat (FRA), (l-r) - IBU world championships biathlon, mass men, Oestersund (SWE). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fe

Antonin Guigonnat prend l'argent

Final de folie pour ces championnats du monde de biathlon avec un mass-start disputé dans des conditions dantesques. Johannes Boe, en tête avant la dernier tir, manque cinq cibles, et la course rebondit complètement...

...

Championnat du monde 2019 / Östersund : Mass-start hommes

drapeau italie.jpg    Médaille d'or : Dominik Windisch

drapeau france_100x67.gif    Médaille d'argent : Antonin Guigonnat

drapeau autriche_100x67.jpg    Médaille de bronze : Julian Eberhard

 

...

Carnage sur le dernier tir

On se souviendra très longtemps de la dernière course de ces mondiaux d'Östersund. Les trente biathlètes au départ ont affronté des conditions très limites avec de la neige et surtout beaucoup de vent.

Des conditions devenues de plus en plus difficiles au fil de la course et tout cela nous a donné un scénario de folie, un scénario, de mémoire, jamais vu sur le circuit mondial depuis une éternité.

Ce mass-start semblait pourtant sourire au phénomène Johannes Boe mais le Norvégien va connaitre, comme une bonne quinzaine de biathlètes, un cauchemar sur le dernier tir debout.

Ballotés dans tous les sens, Boe va rater cinq cibles et perdre toutes chances, comme les Allemands, comme Pidruchny et quelques autres.

...

...

Un dimanche Italien

Arrivés aux alentours de la quinzième position sur ce dernier debout, Dominik Windisch, pourtant pas catalogué comme un bon tireur, va réussir un cinq sur cinq venu d'ailleurs.

Un tir parfait tombé du ciel qui lui permet de quitter le pas de tir en tête, sans doute sans le savoir. Renseigné très vite par ses entraineurs, il va comprendre son destin en or assez vite et tout donné sur la dernière boucle.

Quelques heures après Dorothea Wierer il vient remporter le titre mondial et offrir à son équipe la plus innatendue des médaille d'or ! Nul doute qu'il mettra un peu de temps pour comprendre ce qui lui est arrivé.

...

Une médaille d'argent bienvenue

Mal parti avc deux erreurs sur le tir couché, Antonin Guigonnat passe à la mi-course en 21e position avec plus d'une minute de retard sur Johannes Boe. Un écart rédhibitoire sur un mass-start.

Mais aujourd'hui, on l'a dit, tout restait possible en raison des conditions qui ont transformé ce mass-start en loterie. 

Le Haut-Savoyard, avec son mental à toute épreuve le savait. Il a su rester concentré sur ses tirs debout en attendant, peut-être son heure. Sans s'affoler, sans douter, il viendra lâcher ses balles de manière offensive.

Un shéma qui lui convient et un shéma qui paye comptant cet après-midi. Malgré une dernière et troisième erreur au total, sur l'ultime tir, il ressort en seconde position pour la dernière boucle.

Le temps de réaliser l'affaire et déjà le grand Autrichien Eberhard et dans ses skis. On imagine alors le Tricolore prendre le bronze mais rien du tout. Il ne lâche rien et viendra punir Eberhard dans la dernière ligne droite.

Ce sera de l'argent et la meilleure performance Française de ces mondiaux 2019, au moment ou plus personne n'y croyait !

...

Fillon-Maillet beau 5e

Tout comme son coéquipier médaillé d'argent, le Jurassien peut-être fier de ses mondiaux.

Avec deux médailles de bronze et cette 5e place, réussie également par le biais d'un gros retour en seconde partie de course, il pointe ce soir à la troisième place du général de la coupe du monde.

C'est dire le niveau atteint cet hiver par ce garçon qui a franchi une à une les étapes pour arriver au très très haut niveau.

Simon Desthieux, 11e, a joué le podium jusqu'à la mi-course avant de faire lui aussi connaissance avec les bourrasques Suédoises.

...

Mondiaux ratés pour Martin Fourcade

Finalement seul Martin Fourcade, le leader de l'équipe, sera passé complètement à travers ses mondiaux. Aujourd'hui comme lors des épreuves précédentes, il n'a jamais pu espérer quoi que ce soit.

Difficile de le voir terminer si loin, de le voir batailler avec des "anonymes" en queue de peloton. Pour lui, habitué aux honneurs, c'est dans doute un sacerdoce, des moments difficiles à vivre.

Rien ne fonctionne depuis janvier, il faut l'accepter et surtout en comprendre les raisons pour préparer aux mieux la saison prochaine. Peut-être la dernière de sa carrière.

Après tant d'années au sommet, tant d'années à tirer seul l'équipe de France, il peut passer à côté, on ne va surtout pas lui en vouloir.

Sans lui, le tableau est tout de même moins reluisant avec des mondiaux qui se terminent sans aucune médaille d'or, sans aucune médaille en relais, et avec une équipe féminine à la peine.

Les quatre médailles gagnées, c'était le minimum attendu.

...

 

...

Le classement complet ICI

Les classements de la coupe du monde ICI

...

Photo : Nordic Focus

...


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 20/07/2019Saut à ski : Grand Prix WislaSaut à ski
 27/07/2019Saut à ski : Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 31/07/2019Ski de fond : Blink ClassicSki de fond
 31/07/2019Biathlon / Ski de fond : Blink FestivalBiathlon
 01/08/2019Ski de fond : Lysebotn OppSki de fond
 09/08/2019Saut à ski : Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2019Ski de fond : AlliansloppetSki de fond
 17/08/2019Saut à ski : Grand Prix ZakopaneSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur