Annonceur
Annonceur

A la Une

42km_Marathon du Mont-Blanc2019_copyrights_Fabian Bodet(10)

Marathon du Mont Blanc : Le sacre d'un prodige

Une course passionnante pour les spectateurs, c’est ce qu’on retiendra de ce Marathon 2019 avec en prime la naissance d’un nouveau prodige, l’italien Davide Magnini qui vient améliorer de 7min le record détenu par Kilian Jornet depuis 2018...

...

...

Un niveau énorme sur ce 42km du Mont Blanc

A noter pour souligner encore davantage la performance incroyable de ce jeune homme de 21 ans que la moyenne des cotes ITRA homme (920), et des femmes (871) est la plus haute enregistrée, autrement dit c‘est le plus beau plateau mondial jamais rassemblé !

2336 coureurs se sont élancés sur l’épreuve du Marathon du Mont Blanc. Sur les 8 courses du Marathon, cette épreuve regroupe le meilleur taux de participation. Pas moins de 426 femmes et 1910 hommes, étaient rassemblés pour ce départ matinal du 42km.

L’américain Andy Wacker a lancé la course et s’est imposé en leader jusqu’au 25ème kilomètres, certains le mettaient alors déjà gagnant avant qu’il « n’explose » dans la dernière partie finissant 14ème .

Derrière lui, sans complexe, le jeune italien a tenu l’allure !

S’envolant littéralement sur les 8 km de la partie du « balcon » pour devancer le second de près de 7min laissant tous les spécialistes et son coach sans voix devant cette performance aussi fluide que magnifique.

Si il a fait preuve d’une totale constance dans le trio de tête, Nadire Maguet (ITA), a fait voler en éclat les pronostics en se préservant jusqu’au 17ème km puis en remontant inexorablement jusqu’à la seconde place.

Quant à Barlomiej Przedwojewski, il a aussi brouillé les pistes en jouant au yoyo dans le peloton des dix premiers avant de créer la surprise dans la partie finale.

Le Polonais viendra passer Remi Bonnet(SUI), 5ème, lui aussi promis à la victoire durant une large partie du parcours et à Stian Angermund Vik (3ème en 2018 et 2ème en 2017) 4ème à l'arrivée.

...

La réaction du vainqueur

« J’ai fait un début de saison difficile physiquement, je n’avais pas couru plus de 20 km cette saison de trail et je ne pensais même pas pouvoir finir cette course !

J’ai essayé de me préserver jusqu’à la moitié du parcours et puis j’ai fini par recoller Rémi Bonnet lors du passage au Tour et j’ai commencé une réelle accélération.

Ce qui a fait la différence, c’est mon passage à la Flégère, quand j’ai pris conscience que je retrouvais mes capacités physiques, mon moral et ma motivation sont revenus !

Mais c’est surtout quand j’ai réalisé et pu apprécier la beauté du panorama exceptionnel qu’offre cette fin de parcours, cela m’a regonflé et j’ai retrouvé une énergie énorme !»

...

...

Ruth Croft signe un doublé

Chez les femmes, Silvia Rampazzo était en tête jusqu’à la montée de Vallorcine à hauteur du 18ème kilomètre. L’italienne a maintenu un rythme de course très soutenu, avant de se faire dépasser par la Néo-Zélandaise Ruth Croft.

Toujours restée dans le trio féminin de tête, cette dernière, actuelle 2ème du classement ITRA (classement des élites), a affirmé sa position de leader déjà établie en 2018. 

D’abord collée aux talons de la très attendue Mégan Kimmel, Ruth a profité de l’abandon de sa compatriote pour rattraper l’italienne et cheminer avec elle jusqu’à la moitié de la Flégère, à moins de 4 kilomètres du finish à Planpraz.

3ème du Marathon 2018, Megan a « explosée comme un pop-corn » pour reprendre l’expression du speaker et abandonne, dans cette même montée finale peu avant la fin, alors qu’elle signait l’un des meilleurs temps au scratch sur cette portion du parcours. 

Ruth Croft gagne avec un excellent temps de 4 :34 :44, suivie par l’italienne Silvia Rampazzo en 04 :37 :57, et de l’étoile montante norvégienne Eli-Anne Sversgdal en 04 :38 :30 (vainqueur de la première étape du Golden Trail World Series à Zegama).

Côté français, Amandine Ferrato, 3ème de la Zegama, arrive en 8ème position en 04 :53 :17.

...

La réaction de la gagnante

« J’ai préféré jouer la carte de la sécurité en restant à une vitesse tranquille jusqu’au 30ème kilomètre, là je me sentais en forme, j’étais vraiment à l’aise dans les montées !

J’en ai profité pour doubler les autres filles, et à partir de là j’ai poussé à fond jusqu’à l’arrivée ! »

...

Le mot du Directeur du Club des Sports de Chamonix Fred Comte

« Nous avons eu un super week-end. Même si les chaleurs étaient très élevées, nous n’avons pas souffert de canicule et nous n’avons pas eu à déplorer d’accident ou d’un taux d’abandon supérieur aux autres éditions.

En résumé donnerai deux faits marquants pour cette édition 2019.

Premièrement un rajeunissement des champions, ce sont des espoirs qui se sont illustrés, avec pour certain comme Davide un parcours de compétiteur en ski alpinisme qui leur apporte cette capacité a attaquer sans complexe. Ils n’ont peur de rien et c’est très chouette pour ce sport.

Aujourd’hui la compétition était passionnante, personne ne pouvait prévoir le résultat jusqu’aux derniers kilomètres !

Deuxièmement je voudrais souligner un aspect moins positif qui nous a beaucoup touché : l’agression par des coureurs de deux de nos bénévoles qui tentaient de faire respecter la barrière horaire.

Notre manifestation repose sur ces bénévoles dont nous sommes très fiers, les personnes agressées sont des seniors qui œuvrent depuis 40 ans à nos côtés, elles ont été poussées dans le ravin et ont reçu des coups de bâtons.

C’est intolérable et cela nous amène à la problématique de la démocratisation du trail qui en fait désormais un sport de masse qui perd en partie les valeurs qu’il véhiculait.

Accepter l’échec et les règles de course étaient jusqu’à maintenant une évidence, désormais certains pour satisfaire leur égo ne respectent ni les lois du sport ni celles de notre organisation et je le déplore profondément.

Nous allons devoir réfléchir à cette problématique afin que ce genre de comportement ne se reproduise plus sur nos courses ni les autres."

...

Photo : Fabien Bodet

...

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 29/11/2019Ski de fond - Coupe du Monde - RukaSki de fond
 30/11/2019Biathlon : Coupe du monde ÖstersundBiathlon
 07/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - LillehammerSki de fond
 13/12/2019Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 14/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - DavosSki de fond
 19/12/2019Biathlon : Coupe du monde Grand BornandBiathlon
 21/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - PlanicaSki de fond
 28/12/2019Tour de Ski - Etape 1 - LenzerheideSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur