Annonceur
Annonceur

A la Une

Beitostolen : Petter Northug grand favori.

Le norvégien sera l'homme à battre.

Huit mois après la dernière course à Falun, les meilleur fondeurs de la planète entament samedi une nouvelle saison qui sera à n'en pas douter passionnante avec la coupe du monde, le Tour de Ski et les JO. Tout cela avec une solide équipe de France qui devrait nous valoir pas mal de satisfactions.

.

Beitostolen (Norvège) accueille cette année la première étape de coupe du monde. Cette station située au centre du pays possède des infrastructures idéales pour la pratique du ski de fond et souhaiterait s’installer dans la durée au calendrier mondial.

On parle beaucoup d’une ouverture de saison qui se ferait chaque année sur un format de « Mini-Tour ».

Tous les fondeurs connaissent très bien cet endroit et ces pistes typiquement scandinaves. On attend déjà une superbe bagarre sur ce 15km libre avec des norvégiens certainement très motivés par le fait d’évoluer devant leur public et de très nombreux médias.

Le quadruple champion du monde 2009 Petter Northug sera le grand favori de cette course. Il est en grande forme comme le démontre sa victoire ici même il y a tout juste une semaine, sur le même format de course. Northug a beaucoup travaillé durant l’été et il est probablement plus fort qu’il ne l’était l’an dernier. Le norvégien voudra certainement frapper un grand coup dès la première épreuve de l’hiver.

Pour épauler Northug, les norvégiens aligneront des outsiders intéressants comme Östensen, Sundby , Aasen ou encore Eilifsen.

Mais ce sera peut-être du coté de leurs biathlètes que viendra la bonne surprise. Les entraineurs ont décidé de faire confiance à Lars Berger, Ronny Hafsas et Frode Andresen, tous véritables spécialistes du skating. Les deux premiers nommés skient très vite en ce moment et ils nous semblent capables de rivaliser avec les meilleurs fondeurs. Concernant Andresen c’est un peu l’interrogation.

Une équipe de France solide et ambitieuse

Les tricolores possèdent avec Vincent Vittoz et Jean-Marc Gaillard, deux fondeurs installés dans le top10 mondial, deux leaders très impatients de renouer avec la compétition. Ils n’ont pas rencontré de soucis particuliers durant l’intersaison et les derniers chronos ont été plus que probants. De quoi aborder sereinement cette épreuve en tant que candidats au podium.

Maurice Manificat, l’espoir aux dents longues, attaque également la saison avec une grosse envie. Le haut-savoyard pourrait bien franchir un nouveau cap cet hiver et se rapprocher des tout meilleurs, surtout sur le 15km skating, sa distance de prédilection.

Manu Jonnier sera lui aussi sur son format de course fétiche. Après un hiver 2009 décevant, il a très envie de retrouver le plus vite possible une belle place dans la hiérarchie mondiale.

Notre formation sera complété par un Benoit Chauvet qui a gagné sa place lors des épreuves de sélection de Tignes. Très heureux de retrouver la coupe du monde après des mois d’attente, il ne considère pas sa sélection comme un aboutissement. Il veut maintenant performer et pourquoi pas viser Vancouver.

Quoi de neuf du coté des autres nations ?

Coté italien la confiance règne avec une équipe très expérimentée. A l’image des français, la squadra possède avec Piller-Cottrer et Di Centa, deux champions en mesure de jouer un podium lors de toutes les courses en skating.

Les suédois ne seront pas loin de chez eux durant ce week-end. Nul doute qu’ils ont encore en mémoire le début triomphal de l’hiver dernier, lorsque Hellner et Kalla signaient le doublé à Gaellivare. Ils semblent se préparer surtout pour les JO mais peut-être font ils de l’intox ? A voir sur les pistes avec un trio Soedergren, Olsson Hellner qui reste ambitieux. On se souvient que l'an dernier Hellner remportait la première course de la saison.

Attention à Tobias Angerer, annoncé en grande forme par son entraineur, on pourrait bien retrouver un « Tobi » aussi fort que lors de ses grandes années. Après deux hivers difficiles, tous les indicateurs sont passés au vert et il devrait le démontrer dès cette course d’ouverture. Axel Teichmann, plutôt discret dans les médias, n’a pas donné beaucoup d’infos depuis mars dernier mais il serait lui aussi en bonne forme et reste comme souvent capable de tout.

La Russie une nouvelle fois touché par le dopage cet été ( Dementiev et Tchepalova contrôles positifs) compte beaucoup sur son chef de file Alexander Legkov. Celui-ci reste sur un podium la semaine dernière derrière Northug et Di Centa, il est tout à fait capable de réediter sa performance samedi. Sergei Shiriaev sera le deuxième atout de cette formation russe. Revenu au plus haut-niveau après une suspension pour…dopage, il vient de débuter sa saison brillamment à Muonio et les médias de son pays en font presque un favori pour ce 15km d’ouverture.

En Finlande, même si on vise surtout les courses de la semaine suivante qui se dérouleront à Kuusamo, les entraineurs ont confiance en leurs fondeurs. Sami Jauhojaervi, solide leader de cette équipe, a beaucoup progressé en skating et il cherchera à le démontrer. Avec lui on surveillera le dangereux Heikkinen et peut-être Ville Nousiainen.

Une année olympique signifie beaucoup pour les nord-américains. Qui plus est lorsque les JO se déroulent chez eux. Canadiens et américains ont travaillé comme jamais durant l’intersaison. Ils sont très motivés pour cette saison et on devrait assez vite le remarquer avec Devon Kershaw et Kris Freemann. Voilà deux fondeurs capables à notre sens de jouer le podium dès cette première course de la saison. On suivra aussi le grand espoir Alex Harvey même si il annonce son pic de forme seulement pour février.

Et Dario Cologna ?

Victime d’une déchirure à la cuisse fin septembre et réduit à l’inactivité durant quelques semaines, le suisse devait initialement reprendre la compétition mi-décembre à Davos. Mais son état et sa forme évoluant favorablement il sera présent dès ce 15km de Beitostolen.

Difficile d’en faire un favori suite à sa mésaventure mais si il a décidé de s’aligner à Beitostolen c’est probablement parce qu’il se sent capable de faire quelque chose de bien. Mais son premier objectif de la saison reste le Tour de Ski, épreuve dont il est le tenant du titre.

La Suisse, nation qui progresse dans le sillage de son chef de file, comptera aussi sur Fischer ou Livers, deux hommes brillants en skating.

Les absents

Lukas Bauer, victime d’un virus cet automne, ne devrait pas être sur la liste de départ. Le tchèque ferait sa rentrée la semaine suivante en Finlande.

L’allemand Franz Göring, récemment blessé, sera absent au moins jusqu’au mois de janvier.

Comme on l’a indiqué précédemment Evgeny Dementiev, champion olympique de la poursuite et médaillé d’argent du 50km en 2006, sera évidemment absent. Contrôle positif à l’EPO, il a préféré mettre un terme à sa carrière. On ne le regrettera pas !

La start-list sera publié sur www.ski-nordique.net

Photos : Nordic Focus

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val GardenaSki alpin
 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val d'IsèreSki alpin
 13/12/2018Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 13/12/2018Biathlon : IBU Cup RidnaunBiathlon
 14/12/2018Saut à ski : Coupe du monde EngelbergSaut à ski
 15/12/2018Biathlon : Junior Cup LenzerheideBiathlon
 15/12/2018Ski de fond : Coupe du monde DavosSki de fond
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde PrémanonSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur