Annonceur
Annonceur

A la Une

TUM_7397

Dmytro Pidhruchnyi surprend les favoris

Scénario de folie sur la poursuite des mondiaux d'Östersund avec un Johannes Boe qui laisse filer l'or sur le dernier tir. L'Ukrainien en profite et Quentin Fillon-Maillet, une nouvelle fois admirable, prend encore le bronze...

...

Championnat du monde 2019 / Ostersund : Poursuite hommes

drapeau ukraine.gif    Médaille d'or : Dmytro Pidruchnyi

drapeau norvege_100x68.gif    Médaille d'argent : Johannes Boe

drapeau france_100x67.gif    Médaille de bronze : Quentin Fillon-Maillet

 

...

Première mondiale pour l'Ukraine

Qui aurait parié sur une victoire de Pidruchnyi avant la course ? En Europe occidentale sans doute pas grand monde, même si cet Ukrainien de 27 ans avait pris samedi la 4e place du sprint, meilleur résultat de sa carrière.

"J'ai misé toute ma saison sur les mondiaux, je me suis préparé comme jamais dans ma vie" expliquait-il après le sprint lorsque certains journalistes lui demandaient pourquoi il était devenu si rapide sur la piste.

24h plus tard, l'Ukrainien vient bousculer tous les scénarios en devenant champion du monde de poursuite, une première pour un biathlète masculin dans son pays.

Avec son superbe 18/20 au tir et les trois erreurs innatendus de Johannes Boe sur le dernier debout, Pidhruchnyi, comme samedi, avait les ressources pour terminer sa course de belle manière.

Il ne va pas céder grand chose au Norvégien avant de venir célébrer son titre, c'est à n'en pas douter LA grosse surprise de l'année, LA grosse surprise des mondiaux.

...

Johannes Boe craque

Auteur d'un bon début de course, le vainqueur du général de la coupe du monde 2019, semblait s'acheminer vers un nouveau triomphe.

Après avoir passé sans dégat le premier tir debout, il arrive avec 1 minute d'avance pour effectuer sa dernière séance. Largement suffisant pour s'imposer, largement assez pour tirer sans trembler.

Mais rien de tout cela, le Norvégien manque ses deux premières balles et commence à se poser des questions. Pire, il va en manquer encore une et perdre bêtement tout le bénéfice de sa course.

Pidruchnyi, auteur d'un dernier tir de folie, va en profiter et Johannes Boe devra pour cette fois se contenter de l'argent. Et cette fois on peut l'affirmer, pas mal de doute dans son tir debout, cela pourrait compter en deuxième semaine.

...

IMG_6536.JPG

...

Fillon-Maillet en finisseur

On espérait bien évidemment une course de rêve pour les Français, suite au sprint, mais le premier tir couché est venu refroidir les ardeurs de Simon Desthieux, qui ne s'en remettra pas, et de Quentin Fillon-Maillet.

Le Jurassien, avec deux erreurs, va toutefois trouver les forces mentales et physiques pour revenir dans le jeu, et même dans la course aux médailles. On le retrouvera un peu plus tard sur le dernier tir en compagnie de Guigonnat, T.Boe, Pidruchnyi et Garanichev.

Avec un sans faute, il pouvait connaitre le destin de l'Ukrainien, avec une faute, ce qui arrivera, il ressort du pas de tir avec Tarjei Boe. Le duo va tout donner sur la dernière boucle, empêchant un retour de M.Fourcade.

Il faudra attendre la dernière ligne droite pour voir le Jurassien, toujours énorme dans un final, venir chercher sa 2e médaille de bronze en 24h, du très bon boulot !

...

...

Fourcade toujours sans podium

Très motivé par cette poursuite et la possibilité de gagner à minima une médaille, le septuple vainqueur du globe entame sa course parfaitement.

A la mi-course, après les deux tirs couchés, il est tout simplement deuxième à 33sec de J.Boe. Malheureusement il manquera ensuite deux balles sur le premier debout et perdre beaucoup de temps.

Son dernier tir, parfait, lui permet de reveni à seulement 6sec de Fillon-Maillet et de T.Boe à l'entame de la dernière boucle mais il ne pourra jamais gommer ce petit écart.

A l'arrivée ce sera la 5e place à 28sec.

...

Guigonnat proche de l'exploit

Le Haut-Savoyard, seulement 20e du sprint, a réussi trois quart de course exceptionnel. Avec un 15/15 au tir, il vient se replacer dans le groupe de Fillon-Maillet et de Pidruchnyi pour le dernier tir.

Un sans faute lui offrait l'or, une faute peut-être le bronze. Il va finalement rater deux cibles et terminer son sprint au 7e rang avec une tonne de regrets. La consécration était au bout du fusil.

...

 

...

Le classement complet ICI

Les classements de la coupe du monde ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 21/03/2019Biathlon : Coupe du monde OsloBiathlon
 21/03/2019Saut à ski : Coupe du mondeSaut à ski
 22/03/2019Ski de fond : Coupe du monde QuébecSki de fond
 23/03/2019Saut à ski : Coupe du monde ChaikovskySaut à ski
 06/04/2019Ski de fond / Ski classics : ReistadlopetSki de fond
 06/04/2019Ski de fond / Wordloppet Cup : Ugra Ski MarathonSki de fond
 13/04/2019Ski de fond / Ski classics : Ylläs LeviSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur