Annonceur
Annonceur

A la Une

10.02.2014, Sochi, Russia (RUS): Martin Fourcade (FRA), Jean Guillaume Beatrix (FRA)- XXII. Olympic Winter Games Sochi 2014, biathlon, pursuit men, Sochi (RUS). www.nordicfocus.com. © NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

MARTIN FOURCADE CHAMPION OLYMPIQUE

JEAN-GUILLAUME BEATRIX MEDAILLE DE BRONZE : UN EXPLOIT HISTORIQUE sur la poursuite des JO de Sochi. Une véritable démonstration de force signée par l'équipe de France. Retrouvez ICI les premières réactions...

JEUX OLYMPIQUES SOCHI 2014 / BIATHLON SPRINT HOMMES

France.jpg  Médaille d'or : Martin Fourcade

Tchequie.gif  Médaille d'argent : Ondrej Moravec

France.jpg  Médaille de bronze : Jean-Guillaume Béatrix

...

Une journée historique et inoubliable pour le biathlon et le nordique Français

Revanchards mais pas inquiets, l'état d'esprit de nos biathlètes était clair au départ de cette poursuite olympique. Battus de peu sur le sprint, Martin Fourcade et son pote Jean-Guillaume Béatrix n'ont jamais paniqué.

Sûrs de leurs forces après leurs prestations de haut niveau en coupe du monde, les deux hommes prennent le départ concentrés et motivés. Fourcade débute tranquillement et revient très facilement sur les biathlètes partis devant lui.

Arrivé au premier tir couché il s'applique, il prend son temps pendant que d'autres tirent un peu plus vite. Pas grave le TGV Catalan revient facilement gràce à sa vitesse de ski. 

Même tactique pour le deuxième tir couché, Martin Fourcade prend son temps et lâche ses cinq balles dans le mille au moment ou son rival Bjoerndalen file sur l'anneau de pénalité.

A ce moment là le Canadien Leguellec mène puis chute dans la descente. Landertinger, Soukup passent alors devant avec Martin Fourcade. Le trio va se présenter ensemble sur le troisième tir.

Cette fois Fourcade manque une balle mais il tire vite et parvient tout de même à ressortir devant car derrière ça tourne aussi. Ce premier exercice debout fait pas mal de dégats chez les prétendants aux médailles.

Martin Fourcade compte alors 6sec de marge sur Landertinger et un peu plus sur tous les autres. Un moment clé dans cette course puisque le numéro un mondial ne sera plus jamais rattrapé.

Pas rattrapé mais encore fallait il passer ce dernier tir et là : TOTAL MAITRISE. Cinq balles distillées, un rythme de tir parfait, l'or est dans la poche. Martin Fourcade se retourne et lève le poing face à la grande tribune.

Son coach de tir Siegfried Mazet, des larmes dans les yeux, lève les bras au ciel. Son protégé a fait le boulot et sera sacré pour la première fois de sa carrière champion olympique de biathlon, tout cela en savourant du mieux possible les derniers mètres de course. 

Fourcade10022014cm16.jpg

Le staff et les supporters sont aux anges et même plus que cela car derrière un certain Jean-Guillaume Béatrix effectue un dernier tir de folie avec un 5/5 rapide. Pendant ce temps là, tous les autres biathlètes encore devant lui manque au moins une cible.

Le Dauphinois quitte ce pas de tir en troisième position devant Bjoerndalen. Excellent sur les skis, fort mentalement, le Dauphinois ne va rien lâcher dans la dernière boucle et viendra lui aussi prendre sa médaille à 25sec de son pote.

Fourcade et Béatrix sont ensemble en compétition depuis les années juniors et là c'était souvent Jean-Guillaume qui prenait le dessus. La suite on la connait mais Béatrix a cette fois gommé pas mal de différence en venant lui aussi s'installer en haut de la hiérarchie.

D'ailleurs il a avoué avec raison viser plus haut pour la suite de ces JO et pourquoi pas faire raisonner la Marseillaise pour lui. L'équipe de France est heureuse dans le sillage de ses champions. Tout le staff est aussi à féliciter, ils ont évidemment leur part de réussite dans ce triomphe.

Notons tous de même la très belle deuxième place du Tchèque Moravec qui devait être au moins aussi heureux que nos deux Français sur le podium des fleurs. Bjoerndalen termine juste derrière Béatrix au 4e rang.

Ustyugov se classe 5e, Schempp 6e et Emil Svendsen seulement 7e à 40sec. Le Norvégien va avoir une drôle de pression sur les épaules pour les prochaines épreuves alors que les Français skieront libérés....

Simon Fourcade, heureux pour son frangin, fait une belle course pour remonter 18e tout comme Simon Desthieux avec sa 21e place.

Les frissons sont partis, mais des émotions et des courses comme celle là on en redemande...Voilà l'équipe de France lancée pour ses JO, l'esprit bleu est arrivé sur Sochi...

...

Les réactions 

"C'est super, il y avait beacoup d'attente, je suis heureux pour toute l'équipe. Génial d'être deux sur le podium. Aujourd'hui rien ne pouvait m'arriver, j''étais confiant et les Français qui craquent sous la pression en sport, on a montré que c'est pas vrai. Mon pote est avec moi sur le podium c'est magnifique, on va profiter mais les JO sont pas finis, j'ai pas envie de m'arrêter là. Merci à tous les supporters, je veux partager mon succès avec tout le monde." Voilà les mots de Martin Fourcade au micro de France TV après sa victoire.

"J'ai jamais pensé à la médaille jusqu'au dernier tir, je suis très contente de ma performance. J'ai du batailler sur la dernière boucle pour résister au retour de Bjoerndalen. J'en avais même gardé un peu pour le sprint mais j'espère pas que c'est la course de ma vie, j'en veux plus et les JO sont loin d'être finis". a déclaré un Beatrix étonnant de sérénité.

 

Le classement complet ICI


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val GardenaSki alpin
 13/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Val d'IsèreSki alpin
 13/12/2018Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 13/12/2018Biathlon : IBU Cup RidnaunBiathlon
 14/12/2018Saut à ski : Coupe du monde EngelbergSaut à ski
 15/12/2018Biathlon : Junior Cup LenzerheideBiathlon
 15/12/2018Ski de fond : Coupe du monde DavosSki de fond
 15/12/2018Saut à ski : Coupe du monde PrémanonSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur