Annonceur
Annonceur

A la Une

Podium240211ah005

Phénoménal Marcus Hellner

Le Suédois est sacré champion du monde de sprint après avoir réalisé une énorme démonstration en finale. Hellner s'est même payé le luxe de "chambrer" son dauphin Petter Northug en passant la ligne. Ce duel entre la Suède et la Norvège ne fait que commencer.

 

Marcus Hellner au dessus du lot !

Le Suédois a laissé une impression phénoménale tout au long de l’après-midi devant plus de 20 000 spectateurs médusés. Toute la Norvège attendait un succès de Northug ou de Hattestad mais il n’y avait rien à faire face au talent de Marcus Hellner qui a pris la tête dès les premiers mètres pour ne jamais la lâcher et terminer en se permettant même le luxe de se retourner pour toiser ses adversaires.

Voilà qui nous rappelle certains gestes effectués par Northug qui est d’habitude toujours le premier à chambrer ses rivaux. Mais cette fois la star Norvégienne est tombée sur plus fort que lui.

Double champion olympique à Vancouver (30 km et relais), Hellner, 25 ans, obtient à Oslo sa première couronne mondiale. Il y a deux ans aux Mondiaux de Liberec, il avait pris la 5e place du sprint.

Le Suédois s’impose aujourd’hui pour la première fois de sa carrière en sprint. Il avait vraiment préparé sa course du mieux possible. Au vu de cette démonstration, le Suédois pourrait bien être l'homme à battre lors des prochaines épreuves, notamment la poursuite sur 30 km dimanche.

Derrière la fusée Hellner, Petter Northug devra se contenter de la médaille d’argent acquise de haute lutte face à Emil Joensson qui offre une seconde récompense à son pays.

Hattestad, champion du monde en titre, rêvait lui aussi de podium mais il n'avait pas assez de forces pour faire mieux que sa 4e place. Un rang jamais facile à digêrer. Jesper Modin terminera 5e devant le surprenant Estonien Petter Kummel.

On notera encore la 7e place d'Harvey, la 9e de Cologna, la 11e de la révélation Suisse Martin Jaeger et les performances décevantes de Gloersen 13e, Petukhov 14e et Brandsdal 17e, pourtant tous les trois annoncés comme favoris mais finalement battus à la régulière par des plus costauds.

Pour la France on espérait une qualification en 1/4 pour Alexis Boeuf et Cyril Miranda mais cela n'a pas souri avec le biathlète Savoyard qui échoue à une demi-seconde du top 30 pour terminer 35e et le Jurassien qui se classe 42e.

Le sprint Français ne va pas bien depuis le début de la saison. "Les fondeurs sont conscients qu'ils ne vont pas assez vite" explique C.Deloche dans le journal Le Dauphiné.  "Au printemps, nous devrons réfléchir sur un nouveau mode de fonctionnement avec pourquoi pas un groupe de 4 ou 6 athlètes, car on n'ira pas en s'améliorant si on ne change pas" conclu le patron du fond tricolore.

Heureusement Laure Barthélémy vient mettre du baume à coeur à toute l'équipe, rien n'est perdu pour la suite...

Le classement complet ICI

Photos : Nordic Focus

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
 22/12/2018Ski alpin : Coupe du monde MadonnaSki alpin
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur