Annonceur
Annonceur

A la Une

07.01.2018, Val di Fiemme, Italy (ITA):Ingvild Flugstad Oestberg (NOR) - FIS world cup cross-country, tour de ski, final climb women, Val di Fiemme (ITA). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Ski de fond - Tour de Ski dames - Présentation

Malgré la regrettable absence des deux grandes stars de la discipline, la 13e édition du Tour de Ski s'annonce passionnante et probablement pleine de suspense. Tour d'horizon des forces en présence...

...

Des choix différents

On est obligé de commencer cette présentation en évoquant les absences de Therese Johaug et de Charlotte Kalla. Les deux meilleures fondeuses du monde ciblent les mondiaux de Seefeld en février.

Pour elles pas question de brûler de l'énergie sur un Tour exigeant, l'important sera de remporter des médailles en Autriche. Un choix au combien regrettable pour l'intérêt du Tour et l'avenie de la discipline.

"Comment intéresser les sponsors, les médias et le grand public si les stars ne viennent pas" expliquait Martin Sundby il y a quelques jours. 

Ebba Andersson, la jeune Suédoise, actuelle 3e du général de la coupe du monde et sa coéquipière Hanna Falk, ont également choisi de préparer les mondiaux.

...

Trois grandes favorites

* Ingvild Flugstad Oestberg :

Habituée des podiums sur le Tour de Ski et enfin débarassée de Bjoergen, de Johaug, voire de Weng, ce sera l'année ou jamais pour la Norvégienne.

Excellent en sprint comme en distance, épatante en classique comme en skating, elle possède toutes les qualités pour l'emporter. Et la dernière étape, en montée, n'est plus vraiment un problême pour elle.

 

* Jessica Diggins :

L'Américaine a connu un début de saison compliqué après une préparation perturbée par un accident. Seulement 13e du général, elle compte sur le Tour pour se refaire une santé.

Troisième de l'édition 2018, elle vise à minima un nouveau podium et on pourra compter sur elle pour mettre le feu.

 

* Krista Parmakoski :

Décevante sur les premières étapes de Ruka et Lillehammer, la Finlandaise monte en puissance et semble arriver en grande forme pour prendre le départ samedi à Toblach.

Son podium obtenu à Davos l'a rassuré et ses progrès en skating, elle l'a beaucoup travaillé cet été, vont beaucoup lui servir durant ce Tour 2019, attention à elle pour la gagne.

 

...

Les outsiders 

* Heidi Weng :

Vainqueur du Tour en 2017 puis en 2018, la double gagnante du général de la coupe du monde devrait logiquement prendre le départ avec de hautes ambitions mais son début de saison était mauvais.

Après une préparation allégée suite à des soucis personnels, la Norvégienne ne s'attendait pas à des miracles. Elle aussi vise plutôt les mondiaux pour combler un gros manque à son palmarès et, à vrai dire, on ne sait pas trop à quoi s'attendre sur ce Tour ?

 

* Teresa Stadlober :

On ne parle pas assez, sans doute à tort, de la meilleure fondeuse des pays Alpins. L'excellente Autrichienne, 5e du Tour en 2018, a les moyens pour faire aussi bien. Si elle passe sans trop d'encombres les étapes sprint, elle pourrait même se rapprocher du podium.

 

* Astrid Jacobsen :

L'expérimentée Norvégienne se fait de plus en plus rare sur le circuit mondial. Partagée entre ses études de médecine et son sport, elle ne donne plus toutes les garanties mais impossible ne pas la citer parmi les prétendantes aux places d'honneur.

 

* Anastasia Sedova et Natalya Nepryaeva

La nouvelle génération du fond Russe frappe de plus en plus fort à la porte du haut niveau. Ces deux fondeuses, très fortes physiquement et techniquement n'ont plus grand chose à envier aux toutes meilleures, mis à part des aptitudes à améliorer en sprint, surtout pour Sedova.

 

* Sadie Bjornsen :

La N°2 Américaine ressemble à la possible belle surprise de ce Tour 2019. Les étapes sprint lui conviennent tout comme les nombreux formats courts proposés cette année, la plupart en skating.

 

...

Les Françaises

Anouk Faivre-Picon prend le départ avec des ambitions. La Jurassienne, qui s'entraine désormais avec son Team régional, après ses bons résultats obtenus à Valdidentro et surtout Davos, est en forme.

Elle connait très bien le Tour et semble en mesure de venir jouer une place très intéressante au classement général. Terminer autour de la 10e ou 15e place n'a rien d'utopique pour notre numéro 1.

Delphine Claudel et la jeune Laura Chamiot-Maitral viendront surtout pour apprendre et pourquoi pas réussir un joli coup sur les premières étapes.

 

...

Photos : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur