Annonceur
Annonceur

A la Une

11.01.2015, Val di Fiemme, Italy (ITA): Therese Johaug (NOR), Marit Bjoergen (NOR), Heidi Weng (NOR), (l-r) - FIS world cup cross-country, tour de ski, final climb women, Val di Fiemme (ITA). www.nordicfocus.com. © Felgenhauer/NordicFocus. Every downloa

Trois championnes en larmes

Marit Bjoergen, Therese Johaug et Heidi Weng étaient toutes les trois en larmes quelques minutes après l'arrivée du Tour. Pourtant habituées aux honneurs, elles n'ont pu retenir leur émotion...

Le Tour de Ski c'est énorme

A voir ces Norvégiennes enchainer les succès au plus haut niveau, on pourrait croire que tout est facile.

Mais derrière ces victoires se cachent des centaines d'heures d'entrainement et des sacrifices quotidiens depuis plusieurs années.

Sans oublier une pression incroyable (quand tout un pays vibre pour le ski de fond) qui pèse sur leurs épaules. Bjoergen l'a avoué, en larmes, au sommet de l'Alpe Cermis.

"J'étais presque malade durant toute la semaine, mal au ventre et des nausées en raison de la pression. Tout le monde me parlait du Tour et depuis neuf ans je suis passée par tous les sentiments."

Voir une Bjoergen en larmes, avec tout ce qu'elle a connu, c'est vraiment la preuve de son investissement pour le Tour.

"C'est une grande victoire, c'était un immense objectif enfin réalisé. Aujourd'hui j'avais fait le plus dur et je me suis plutôt bien sentie durant la montée. C'est un sentiment incroyable de partager cela avec mes coéquipières. Cela signifie beaucoup pour moi.

Grâce à elles je dois redoubler d'efforts à l'entrainement, elles me poussent dans mes retranchements. Je suis également très contente pour la 4eme place de Raghild"

...

Therese Johaug, un peu moins émue que ses coéquipières, était également aux anges :

Je suis ravie avec mon résultat. Cette dernière montée tout le monde la déteste mais moi je l'adore. J'avais perdu le Tour à Toblach, pas de regret.

...

Heidi Weng, vexée après le dénouement de l'étape de samedi, fondait aussi en larmes après la course en oubliant ses soucis de la veille.

"Je pleure car je suis heureuse pour Marit. Vous vous rendez pas compte comment cette fille travaille. Tellement longtemps qu'elle attend, c'est merveilleux. Pour moi la troisième place est géniale.

Je n'ai rien pu faire lorsque Duracell (surnom donnée à Johaug) est revenue sur moi dans la montée."

...

Photo : Nordic Focus

 

 
 

Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 16/12/2018Ski alpin : Coupe du monde Alta BadiaSki alpin
 19/12/2018Biathlon : IBU Cup ObertilliachBiathlon
 19/12/2018Biathlon : Junior Cup PrémanonBiathlon
 20/12/2018Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 20/12/2018Ski alpin : Coupe du monde SaalbachSki alpin
 21/12/2018Combiné nordique : Coupe du monde RamsauCombiné nordique
 21/12/2018Ski alpin : Coupe du monde CourchevelSki alpin
 22/12/2018Ski de fond : Coupe des Alpes ValdidentroSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur