Annonceur
Annonceur

A la Une

19.12.2019, Annecy-Le Grand Bornand, France (FRA):Patrick Favre (ITA), coach of team France, Quentin Fillon Maillet (FRA), (l-r) -  IBU world cup biathlon, sprint men, Annecy-Le Grand Bornand (FRA). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every down

Patrick Favre : "C'était une saison historique"

Depuis son arrivée au sein de l'équipe de France masculine, l'entraineur Italien a beaucoup apporté. Perfectionniste et très investi, il donne tout pour ses biathlètes avec qui il aime "vivre de grandes émotions"...

...

Deux ans de succès

Patrick Favre, originaire du Val d'Aoste, a rejoint l'équipe de France au printemps 2018 en tant qu'entraineur du tir de l'équipe masculine.

Depuis son arrivée les victoires succèdent aux podiums et les médailles succèdent aux globes de cristal. C'est un succès complet pour l'Italien qui a très vite trouvé ses marques au sein de ce groupe talentueux.

Avec deux saisons à plus de 50 podiums, Favre peut être satisfait.

"Cet hiver était très important pour nous, le bilan est encore une fois historique, comme en 2019, avec plus de 50 podiums, malgré une étape annulée" raconte t'il à Fondoitalia.

"Une saison inoubliable avec bien sûr les adieux de Martin Fourcade qui aurait mérité partir devant un nombreux public. Je suis désolé qu'il ait terminé comme cela en raison du coronavirus.

Jacquelin et Claude ont connu leurs premiers podiums, c'est très positif mais je retiens surtout la médaille d'or du relais lors des mondiaux d'Antholz.

L'an passé j'avais dit qu'une telle équipe ne pouvait pas manquer la médaille d'or et je l'avais pas accepté. L'heure du triomphe est arrivé cette année et je pense que Martin a pris sa décision d'arrêter juste après.

Après une attente longue de dix sept ans, la France a retrouvé la médaille d'or, je l'ai vu pleurer après la course. Il s'est rendu compte qu'il avait amené l'équipe et le groupe au plus haut niveau.

J'aime vivre des émotions comme celle là, des grands moments, des sentiments indélébiles qui resteront pour toujours.

Martin a passé deux ans avec moi, la première année était difficile en raison de ses soucis physiques mais j'ai aussi beaucoup appris avec lui. Cet hiver il est revenu devant et nous étions tous très heureux."

...

Photo : Nordic Focus

...

 

A lire aussi:

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur