Annonceur
Annonceur

A la Une

08.03.2020, Oslo, Norway (NOR):Alexander Bolshunov (RUS) - FIS world cup cross-country, mass men, Oslo (NOR). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Alexander Bolshunov : "Obtenir le meilleur sur chaque course"

Le fondeur Russe, nouveau numéro 1 mondial, travaille beaucoup pour atteindre tous ses objectifs. Depuis tout petit, il rêvait de devenir une référence dans sa discipline...

...

...

Un palmarès énorme à seulement 23 ans 

Originaire de Briansk, tout près de la frontière avec l'Ukraine, Alexander Bolshunov a débuté le ski de fond chez lui, dès son plus jeune âge, en compagnie de son père.

Les premières ballades en forêt pour commencer, et très vite ses premiers pas sur piste avant d'intégrer le club de sa région.

Tout juste âgé de 14 ans, il fait ses débuts sur une course FIS et décide de se lancer vers une carrière professionnelle.

Aussi ambitieux que travailleur, la nouvelle pépite du fond Russe se hisse très vite au niveau des meilleurs mondiaux. 

En 2018, l'année de ses 21 ans, il obtient ses deux premiers succès et surtout quatre médailles olympiques, trois en argent, une en bronze.

Depuis son palmarès s'est considérablement étoffé avec encore quatre médailles d'argent aux mondiaux, un total de 14 victoires et 34 podiums en coupe du monde.

Sans oublier le plus important, une seconde place au général en 2019 et une première victoire cette année ou il soulève de façon mérité, son premier gros globe en carrière.

Pas vraiment rassasié, le nouvel ogre Russe se projette déjà vers la suite avec les mondiaux 2021 et les JO 2022, avec l'envie de décrocher enfin sa médaille d'or dans un grand rendez-vous.

...

Un gros caractère

Souvent seul pour lutter contre l'équipe de Norvège en coupe du monde, le Russe a déjà démontré plusieurs fois sa force morale et ses capacités à monter son niveau dans l'adversité.

Très mauvais perdant, comme tous les grands champions, il s'est forgé une grosse personnalité depuis son plus jeune âge, lorsqu'il a tout appris aux côtés de son papa.

"J'ai débuté le ski de fond tout petit avec mon papa, depuis je suis toujours resté accroché à ce sport." avoue t'il à la FIS.

J'en ai fait un choix de carrière lorsque j'avais 14 ans. J'avais le choix entre bien étudier à l'école ou devenir fondeur professionnel.

J'adore faire du ski de fond et je rêvais de participer aux JO de Sotchi, cela m'a beaucoup motivé mais à 17 ans, ce n'était pas réaliste.

Et finalement j'étais prêt quatre ans plus tard pour les JO de Pyeongchang.

Aujourd'hui je continue de beaucoup travailler pour améliorer tous les points techniques ou physiques.

Obtenir les meilleurs résultats possibles sur chaque course, c'est mon objectif. Je vise aussi l'or olympique, l'or aux mondiaux et le général de la coupe du monde.

Hors saison, j'aime me promener en forêt, ramasser des champignons et pêcher lorsque j'ai assez de temps.

J'ai pas mal de hobbys par contre la difficulté c'est de trouver du temps. J'aime aussi passer du temps seul avec moi même.

...

...

Photo : Nordic Focus

...

 

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur