Annonceur
Annonceur

A la Une

16.03.2019, Schonach, Germany (GER):Bernhard Gruber (AUT) - FIS world cup nordic combined, individual gundersen HS106/10km, Schonach (GER). www.nordicfocus.com. © Thibaut/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Bernhard Gruber le miraculé

Le vétéran du combiné nordique Autrichien, ancien champion olympique et champion du monde, est passé tout près d'une crise cardiaque au mois de mars dernier. 

...

Un athlète inusable

Arrivé sur le circuit coupe du monde en 2003, Bernhard Gruber fait preuve d'une longévité rare. Classé 4e de la coupe du monde en 2008, 2012 et 2013, il termine également 5e en 2015 et 7e en 2016.

Il fait un petit moins bien les saisons suivantes avant de connaître un hiver 2020 cauchemardesque.

L'Autrichien, champion olympique par équipes en 2010, quatre fois médaillés aux JO et neuf fois aux mondiaux (3 titres) possède un magnifique palmarès lors des grands rendez-vous.

Gruber espérait bien continuer à briller la saison dernière mais un virus, puis un autre virus l'ont totalement mis à plat.

"J'ai pensé au coronavirus mais tous les examens ont montré que je n'avais pas été touché, c'était probablement un autre type de grippe" indique t'il sur le site de la FIS.

Mais ses plus gros soucis sont venus de douleurs récurrentes à la poitrine.

...

De la chance dans son malheur

"Au début je ne voulais pas trop y porter attention car un sportif de haut niveau vit souvent avec des bobos et maux à droite ou à gauche mais la douleur devenait plus forte au fil des semaines.

A Lillehammer en décembre, j'ai passé des premiers examens qui n'ont rien montré d'anormaux. Les médecins m'ont dit que mes douleurs ne venaient pas du coeur.

Ensuite, avec une endurance et un physique déclinant, j'ai souhaité continuer avant de parler en mars à un ami de la famille, un docteur Autrichien.

"Il m'a conseillé de faire très vite une coronarographie, de suite j'ai passé cet examen et j'ai reçu le résultat dans l'après-midi.

Le docteur, suite à l'examen, a découvert une artère coronaire bouchée à 90% par des résidus calciques, en pensant à une anomalie génétique.

Dès l'annonce de ce bilan, j'ai pleuré. Je suis un athlète de 37 ans, de haut niveau, comment est ce possible d'avoir un truc pareil" explique Bernhard Gruber.

Le jour suivant il se fait opérer en urgence avant de se faore poser un stent.

"J'ai eu beaucoup de chance car le lendemain de mon opération tout s'est bloqué en raison du coronavirus.

Puis mon médecin m'a dit que sans cette opération j'aurais sans doute fait une crise cardiaque dans les deux à quatre semaine suivantes."

...

Aujourd'hui Bernhard Gruber va mieux, il a recommencé à s'entrainer de manière légère en attendant des prochains examens.

"Si tout se passe bien, je pourrais ensuite reprendre la compétition, retrouver peut-être la coupe du monde de combiné nordique, et cela suffira à mon bonheur.

Ce sport c'est pas passion et je veux continuer, en attendant j'apprécie chaque jour qui passe sans connaître de douleurs, je suis heureux."

...

Photo : Nordic Focus

...

 

 

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur