Annonceur
Annonceur

A la Une

_1TV9551-1[1]

Grand Bornand - Doll met tout le monde d'accord

Trois ans après son titre de champion du monde, le biathlète Allemand retrouve la lumière en gagnant aujourd'hui le sprint du Grand Bornand devant Tarjei Boe et un superbe Quentin Fillon-Maillet...

...

...

Quelle ambiance !

Avant de parler de la course, il faut tout d'abord souligner l'immense succès populaire rencontré dès aujourd'hui sur cette étape Française de la coupe du monde.

Nous sommes seulement jeudi et le stade est déjà noir de monde avec des drapeaux Tricolores qui flottent et s'agitent de partout. Même chose en bord de piste ou des milliers de fans ont pris place.

L'atmosphère incroyable rencontré au Grand Bornand étonne, en bien, tous les biathlètes et aujourd'hui peu d'étapes, exceptée Ruhpolding, Antholz, Oberhof ou Nove Mesto, peuvent se vanter d'un tel succès.

La France est tout simplement en train de gagner une place définitive sur le calendrier mondial.

...

L'innatendu Benedikt Doll

Avant ce sprint, disputé sous des températures très douces avec une neige, salée, de printemps, tout un peuple attendait évidemment un exploit de l'équipe de France, voire un nouveau succès du leader du général Johannes Boe.

Desthieux, Fourcade et Jacquelin ont mis le feu en début de course mais leurs erreurs au tir couché douchent un peu l'ambiance avant que Fillon-Maillet ne revienne, plus tard, remonter le thermomêtre.

En attendant Benedikt Doll est venu signer une énorme course. Le champion du monde de sprint 2017, âgé de 29 ans, réussit le sans faute au tir et le second temps de ski.

Trois ans après son exploit, il vient chercher son deuxième succès sur le circuit tout en replaçant son équipe au coeur du jeu, après un début de saison très compliquée.

Doll, qui avait laissé la pression sur les épaules des Français et de J.Boe, a pu skier libéré en prenant tous les rsiques, il était tout simplement le plus fort aujourd'hui. Bravo à lui.

...

Solide Tarjei Boe

L'ancien vainqueur du général de la coupe du monde, en 2011, est en train de réussir un début de saison énorme. La preuve, si besoin, encore cet après-midi avec sa seconde place synonyme de 37e podium en carrière.

Avec un indispensable sans faute au tir, il termine à seulement 9sec de Benedikt Doll et consolide son excellente place au général.

Au moment ou certains imaginent toujours son frère Johannes, malgré ses déclarations, gagner le globe, il serait temps de donner un peu plus de crédit aux chances de Tarjei pour décrocher la coupe du monde.

Il semble vraiment très bien cet hiver avec des progrès intéressants au tir.

...

...

Quentin Fillon-Maillet heureux

Parti avec son dossard N°49, sur une piste déjà dégradée, le Jurassien avait la rage. Il avait l'envie de tout casser et cela s'est très vite traduit dans son ski, au travers de son regard tourné vers la gagne.

Encouragé par un public qui n'avait plus que lui pour satsifaire son envie de podium, Fillon-Maillet a enchanté les fans en faisant tout de manière parfaite.

Très bon tir, très bon temps de ski pour obtenir à l'arrivée un podium on ne peux plus mérité à 11sec du vainqueur. L'équipe de France, qui avait évidemment des attentes énormes, peut sourire.

Tous ne seront pas satisfaits ce soir, c'est clair, mais le résultat de Quentin Fillon-Maillet apportera tout de même une sérénité et une confiance pour la suite de la semaine.

Sur ce sprint, le groupe était un petit ton en dessous de qu'ils nous avait montré en Suède, puis en Autriche. En raison, peut-être du fait d'évoluer devant son public, avec des repères un peu bousculés.

...

Les Norvégiens sont là

Johannes Boe, largement auteur du meilleur temps de ski, prend une énorme 4e place à 15sec malgré deux erreurs au tir. 

Erlend Bjoentegaard se classe 5e pour une des ses meilleures courses en carrière et le jeune Johannes Dale, absolument épatant, suit au 6e rang, avec un sans faute, pour réussir le plus gros coup de sa vie sportive.

Ce Dale va faire très mal dans les années à venir.

La Norvège réussit cette fois la grosse performance collective avec encore le 12e rang d'un Christiansen qui était sous pression après un début de saison manqué.

...

Déception chez les autres Français

On le sait dans cette équipe, très forte, tous les biathlètes, ou presque, partent aujourd'hui pour gagner, jouer le podium ou terminer tout devant.

Alors Simon Desthieux, 8e à 36sec, Martin Fourcade 12e à 47sec et Emilien Jacquelin 20e à 1min06 n'auront pas le sourire en rentrant à l'hôtel. Tous étaient bien partis avant de rater une ou plusieurs cibles debout.

Aujourd'hui la précision était impérative d'autant plus avec des Allemands et des Norvégiens très vites sur les skis.

Fabien Claude se classe 35e et Antonin Guigonnat, en difficulté cet hiver, se qualifie de justesse pour la poursuite prévue samedi avec une 59e place à plus de deux minutes.

...

Le classement complet ICI

Les classements de la coupe du monde ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 19/02/2020Biathlon : Mondiaux AntholzBiathlon
 20/02/2020SkiTour 2020 - Etape 4 - Storlien MerakerSki de fond
 22/02/2020SkiTour 2020 - Etape 5 - TrondheimSki de fond
 23/02/2020SkiTour 2020 - Etape 6 - TrondheimSki de fond
 29/02/2020Ski de fond - Coupe du monde - LahtiSki de fond
 04/03/2020Ski de fond - Coupe du monde - DrammenSki de fond
 05/03/2020Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 07/03/2020Ski de fond - Coupe du monde - OsloSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur