Annonceur
Annonceur

A la Une

Myhrer

Andre Myhrer s'en va

Le skieur Suédois, champion olympique en titre du slalom, a tiré sa révérence en mars dernier dans une indifférence regrettable. "J'ai eu du mal à l'accepter, j'imaginais une fin beaucoup plus festive" expliquait-il...

...

Un grand bonhomme

Par la taille, 2m environ, mais surtout par son talent et sa faculté de slalomer mieux que personne entre les piquets courts.

Andre Myhrer, qui a débuté sa carrière en coupe du monde en 2004, s'est très vite spécialisé sur sa discipline de prédilection, le slalom.

En 2005, il termine déjà l'hiver dans le Top 10 mondial, avant de devenir quelques années plus tard un des ténors du circuit mondial.

Le Suédois, avec ses 250 départs, a obtenu le premier de ses 30 podiums en 2005, le dernier en décembre dernier lorsqu'il se classait 2e du slalom derrière Alexis Pinturault.

En 2012 il s'est offert le petit globe de la discipline, devant Kostelic et Hirscher, une sacrée référence.

Il rentrera dans la grande histoire du ski bien plus tard en remportant, on s'en souvient, le titre olympique du slalom en 2018 à PyeongChang, huit ans plus tôt Myhrer avait pris le bronze lors du slalom de Vancouver.

...

Pas la fin espérée

Agé aujourd'hui de 37 ans, Andre Myhrer avait imaginé faire ses adieux devant un public nombreux, devant ses fans et sa famille mais la pandémie et l'arrêt brutal du circuit ont tout foutu en l'air.

"J'ai eu du mal à l'accepter cart dans ma tête j'avais une image de fin de carrière bien différente, je l'imaginais beaucouo plus festive." indiquait le Suédois.

La forme commençait à revenir et je me faisais une joie de terminer l'hiver. Il m'a fallu quelques semaines pour l'accepter.

Maintenant avec du recul, je me rends compte du succès rencontré tout au long de ma carrière. J'ai eu beaucoup de chance de connaître des succès, de voayger un peu partout dans le monde.

J'ai eu du mal à repartir après les JO 2018 mais les mondiaux 2019, à la maison, à Aare, m'ont redonné la motivation nécessaire. Ensuite, cet hiver, je savais que ce serait le dernier.

Après 16 ans en coupe du monde, je n'ai plus l'énergie nécessaire pour continuer." conclu le géant Suédois.

...

...

Photo : SVT

...

 

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur