Annonceur
Annonceur

A la Une

28.02.2019, Seefeld, Austria (AUT):Ebba Andersson (SWE), Frida Karlsson (SWE), Charlotte Kalla (SWE), Stina Nilsson (SWE), (l-r)  - FIS nordic world ski championships, cross-country, 4x5km women, Seefeld (AUT). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus.

Le ski de fond Suédois au bord de l'explosion

Après le départ de Stina Nilsson vers le biathlon, après une saison difficile sur bien des points, certaines stars de l'équipe féminine menacent de quitter l'équipe nationale...

...

...

Seefeld 2019, un lointain souvenir ?

Il y a tout juste un an, lors des mondiaux de Seefeld, une formidable équipe féminine remportait la médaille d'or du relais féminin, devant l'imbattable Norvège.

Kalla, Karlsson, Andersson et Nilsson grimpaient alors sur le toit du monde et l'avenir s'annonçait on ne plus radieux.

Douze mois plus tard le bilan est tout autre.

Stina Nilsson s'est tournée vers le biathlon, Charlotte Kalla était hors de forme, Ebba Andersson et Frida Karlsson, les deux prodiges, ont manqué la moitié de la saison pour des raisons de santé.

Certes le bilan de cette équipe reste très bon, en ajoutant encore les résultats des sprinteuses Linn Svahn et Jonna Sundling, mais de fortes tensions sont apparues entre l'encadrement et les fondeuses.

...

Rien ne va plus

Au sein de l'équipe masculine ce n'est pas non plus la joie, très loin de là. La Suède n'arrive plus à performer, même le leader Calle Halfvarsson, devenu un intermittent, semble perdu au milieu des Norvégiens et des Russes.

La récente retraite du sprinter Teodor Peterson, ancien vainqueur du petit globe, n'arrangera pas le tableau, car derrière la relève masculine n'existe pas vraiment, et cela dure depuis trop longtemps.

Ce manque de résultats entraîne des problêmes d'ambiance et de cohésion au sein des groupes masculins et féminins.

"Il est vrai qu'on ne se sent pas toujours écouté, on a pourtant essayé de travailler là-dessus" avoue Peterson, qui regrette comme tout le monde le départ de Rikard Grip, le grand patron, en avril 2019.

Depuis, l'organisation patiemment mise en place s'est désagrégée au fil des semaines.

...

Nilsson et Uusitalo s'en vont, les stars menacent

Pour ne rien arranger les entraineurs de l'équipe masculine viennent d'annoncer leur démission. Faute de résultats, ils sont sous le feux des critiques venant des médias mais aussi des sponsors.

Le lendemain de cette annonce, les Suédois apprennent par la presse que trois stars de leur équipe féminine (Kalla ? Andersson ? Karlsson ?) souhaitent également quitter le navire jaune et bleue.

Cette annonce fait l'effet d'une bombe et pousse, en urgence, la Fédération Suédoise à tout repenser.

Les grandes dames du fond Suédois ont l'impression de "ne pas être écoutées et de perdre du temps en équipe nationale". Pour elles, l'organisation n'est pas bonne, tout comme certains plans d'entrainement.

Soutenues par leurs sponsors privés, elles menacent de créer leur propre cellule.

...

"Une situation tragique"

"C'est une situation qui devient tragique" commente Anders Blomqvist, le consultant de la chaine SVT. "Je pense que le problême vient du haut de la pyramide, on a plus de chef, cela devient un chaos.

Beaucoup de personnes compétentes ne veulent plus bosser pour la Fédération et cela part dans tous les sens. Cela commence à durer et on arrive même plus à former de bons juniors, il faut tout revoir."

Du côté de la Fédération on est bien évidemment pas d'accord avec les critiques de Blomqvist.

Mais aujourd'hui la crise est là, le feu couve et le fond Suédois est bel et bien au bord de l'explosion.

Les réunions et les coups de téléphones prévus ces prochains jours et semaines seront sans doute déterminants pour mettre tout le monde d'accord, ou pas.

...

Photo : Nordic Focus

...

 

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur