...

Tour d'Italie 2020 / Infos et résultats

 

La start list est disponible ICI

 

...

Le suivi LIVE de l'étape N°18 ICI

 

...

Le palmarès avec Procyclingstats

2019  CARAPAZ Richard  NIBALI Vincenzo  ROGLIČ Primož
2018  FROOME Chris  DUMOULIN Tom  LÓPEZ Miguel Ángel
2017  DUMOULIN Tom  QUINTANA Nairo  NIBALI Vincenzo
2016  NIBALI Vincenzo  CHAVES Esteban  VALVERDE Alejandro
2015  CONTADOR Alberto  ARU Fabio  LANDA Mikel
2014  QUINTANA Nairo  URÁN Rigoberto  ARU Fabio
2013  NIBALI Vincenzo  URÁN Rigoberto  EVANS Cadel
2012  HESJEDAL Ryder  RODRÍGUEZ Joaquim  DE GENDT Thomas
2011  CONTADOR Alberto[SCARPONI Michele]  SCARPONI Michele [NIBALI Vincenzo]  NIBALI Vincenzo [GADRET John]
2010  BASSO Ivan  ARROYO David  NIBALI Vincenzo

...

Le parcours

Parcours Giro.jpg

...

Les étapes / Le profil ICI

...

03/10 1. Monreale-Palerme (clm) 15,1km

Tracé atypique pour débuter ce Giro avec un contre la montre effectué en bonne partie sur un profil descendant. Une occasion idéale pour permettre aux meilleurs rouleurs de se mettre en évidence.

Sans surprise le champion du monde Filippo Ganna s'impose avec une grosse marge sur ses rivaux. A noter la 4e place de Geraint Thomas, la 5e du grand espoir Norvégien Tobias Foss et la sévère chute de Miguel Angel Lopez, obligé d'abandonner, d'entrée.

Le classement de l'étape ICI

 

...

04/10 2. Alcamo-Agrigente 149km

Tout s'est joué lors de la montée finale vers Agrigente. Une belle côte longue de 3km qui a progressivement écarté la majorité des sprinters. A 1.5km du sommet, Valerio Conti accèlère pour son leader Diego Ulissi.

Pas grand monde ne peut pas suivre, si ce n'est Wackermann, Honoré et Sagan. Les quatre hommes se regroupent à 400m de la ligne mais Ulissi, en costaud, viendra chercher une victoire méritée.

A noter l'abandon de l'outsider Russe Alexander Vlasov, nouveau coup dur pour Astana. Filippo Ganna conserve le maillot rose.

Le classement de l'étape ICI

 

...

05/10 3. Enna-Etna (Linguaglossa Piano Provenzana) 150km

Jonathan Caicedo (Education First), membre du groupe échappé au pied de la longue montée vers l'Etna, a montré cet après-midi ses qualités de grimpeurs.

Après avoir laché ses compagnons du jour, il profite de ses 4 min d'avance pour gêrer du mieux possible son ascension. Il terminera, épuisé, en vainqueur, avec 21sec de marge sur Visconti.

Keldermann, le premier des favoris, se classe 4e à 39sec. Fuglsang, Majka, Nibali arrivent avec 51sec de retard.

Joao Almeida, espoir Portugais, passe la ligne au 11e rang à 1min03 et prend le maillot rose tout étant classé dans la même seconde que Caicedo !

L'info du jour : Geraint Thomas, victime d'une chute, lâche 12 minutes et perd tout espoir sur ce Giro.

Le classement de l'étape ICI

 

...

06/10 4. Catane-Villafrance Tirrena 140km

Encore une belle journée sur le Giro avec cette pemière arrivée au sprint qui sourit à Arnaud Démare. Le sprinter de la Groupama FDJ s'impose avec quelques centimètres d'avance sur Peter Sagan et Davide Ballerini.

11e succès cette saison pour le Français ! "Je pensais avoir fait deux ou trois mais on m'annonce que j'ai gagné, c'est super. Sachant que je m'entraine aussi beaucoup pour justement mettre ce dernier coup de rein." déclare t'il à l'arrivée.

Pas de changement au classement général.

Le classement de l'étape ICI

 

...

07/10 5. Mileto-Camigliatello Silano 225km

Le rouleur Filippo Ganna (Team Ineos Grenadiers) est venu surprendre tout le monde sur cette étape qui se terminait par une longue ascension, dans le brouillard.

Quelques heures après l'abandon de son leader Geraint Thomas, Ganna, membre de la bonne échappée, s'est montré le plus fort dans la dernière montée.

De manière assez surprenante, il lâche tout le monde au train avant d'attaquer pas loin du sommet. Derrière le peloton des favoris est battu, et l'Italien conservera 34sec d'avance sur la ligne d'arrivée.

Almeida, 3e aujourd'hui, conserve le maillot rose.

Le classement de l'étape ICI

 

...

08/10 6. Castrovillari-Matera 188km

Un Giro déjà réussi ! Déjà vainqueur, de peu, avant hier, Arnaud Démare a mis tout le monde d'accord aujourd'hui à Matera, au coeur de cette ville médiévale, à l'atmosphère très spéciale.

Après s'être parfaitement accroché, voire un peu caché, dans la longue montée précédant l'arrivée, Arnaud Démare est sorti de sa boite à 500m de la ligne.

Tout en puissance il passe devant en quelques coups de pédales seulement et vient anéantir toute concurrence. Une victoire en mode patron devant Matthews et Feline.

Le classement de l'étape ICI

 

...

09/10 7. Matera-Brindisi 143km

En ce moment il y a Arnaud Démare et les autres tant la supériorité du Français est évidente sur les arrivées au sprint de ce Giro.

Comme la veille, parfaitement emmené par ses coéquipiers dans la longue dernière ligne droite, le maillot cyclamen joue des coudes avant de faire parler sa pointe de vitesse.

Ses rivaux, tel Peter Sagan, sont beaucoup trop courts pour espérer s'imposer. 

Dans un fauteuil, ou presque, Démare s'offre un troisième succès sur ce Giro déjà parfaitement réussi. Son équipe Groupama FDJ ne regrettera pas le déplacement.

Le classement de l'étape ICI

Le classement général ICI

 

...

10/10 8. Giovinazzo-Vieste (Gargano) 200km

Membre de l'échappée du jour, Alex Dowsett a su sortir du groupe au bon moment, au cours d'un final intéressant.

Le Britannique s'appuye ensuite sur ses qualités de rouleurs, de nombreux succès contre la montre, avant de venir remporter, sept ans après, une seconde victoire d'étape au Giro.

Sa victoire sonne aussi comme une première pour son équipe Israel Start Up Nation en World Tour.

Pas de changement au général au sein d'un peloton en mode gestion.

Le classement de l'étape ICI

 

...

11/10 9. San Salvo-Roccaraso (Aremogna) 207km

31 ans après, le Portugal retrouve le succès sur une étape du Giro grâce à Ruben Guerreiro. Membre de la bonne échappée, il a passé toute la dernière montée, difficile sur la fin, dans la roue de Castroviejo.

Sans surprise, il le passe à 300m du but avant de s'imposer. Belle 3e place pour le jeune et très talentueux Danois Mikkel Bjerg, un nom à retenir.

Au général Almeida conserve 30sec d'avance sur Keldermann, arrivé aujourd'hui en tête des favoris en compagnie de Fuglsang.

Le classement de l'étape ICI

 

...

12/10 Jour de repos

 

...

13/10 10. Lanciano - Tortoreto 179km

Pas le temps de respirer au cours de cette étape, avec d'entrée un groupe d'échappés, mené par Peter Sagan, qui prend la fuite. Derrière le peloton reprendra tout le monde dans un final difficile, sauf l'homme de la Bora Hansgrohe.

Sagan, qui avait gardé des réserves, attaque Swift dans la dernière côte, au moment ou Bilbao tentait de recoller. Encore plein de ressources, il va venir chercher en solitaire son premier succès sur le Giro.

Après 12 victoires sur le Tour et 4 sur la Vuelta, il conclu son grand chelem avec un énorme brio.

Notons aussi la 3e place du leader Almeida et la crevaison de Fuglsang dans le final qui lui fait perdre plus d'une minute, le jour ou les Jumbo Visma et les Mitchelton Scott sont rentrés à la maison, cause cas positifs covid-19.

Le classement de l'étape ICI

 

...

14/10 11. Porto Sant'Elpidio - Rimini 182km

Arnaud Démare est tout simplement intouchable sur ce Giro. Ses adversaires le savent, à l'image d'un Peter Sagan qui a du faussé compagnie au peloton, hier, pour décrocher un bouquet.

Car cette année, les arrivées groupées sont réservées à l'homme de la Groupama FDJ qui enregistre aujourd'hui son 4e succès depuis le début de ce Giro.

Il devient le premier coureur Français à compter autant de victoires sur un grand Tour depuis Laurent Jalabert sur la Vuelta en 1995 (5 succès).

A noter la terrible chute de Elia Viviani qui a été percuté par une moto en franchissant un rond-point.

Le classement de l'étape ICI

Le classement général ICI

 

...

15/10 12. Cesenatico-Cesenatico 204km

Journée pluvieuse sur le Giro et surtout journée très heureuse pour l'Equatorien Jhnonatan Narvaez. Echappé avec l'Ukrainien Mark Padun, il profite de la crevaison de son rival, dans le final, pour venir chercher la victoire.

Derrière les favoris arrivent tous ensemble malgré l'esprit offensif de Pozzovivo.

Le classement de l'étape ICI

 

...

16/10 13. Cervia-Monselice 192km

La côte de Calaone, situé à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, aura fait de gros dégats. Tous les sprinters n'ont pas réussi à suivre les prétendants au podium sur cette terrible bosse de 2km à 10%.

On va finalement retrouver les leaders tous ensemble pour un sprint enlevé au bout du suspense par Diego Ulissi qui devance de peu l'épatant leader du général Joao Almeida et l'Autrichien Patrick Konrad.

Le classement de l'étape ICI

 

...

17/10 14. Conegliano-Valdobbiadene (clm) 34,1km

Pas de surprise quant à la victoire avec un Filippo Ganna une nouvelle fois intouchable dans son exercice de prédilection. L'Italien de la formation Ineos devance nettement son coéquipier Rohan Dennis et Brandon McNulty.

La bonne affaire du jour, elle est faite, encore, par le surprenant maillot Rose Joao Almeida qui reprend beaucoup de temps à ses principaux adversaires pour le général.

Le classement de l'étape ICI

 

...

18/10 15. Base Area Rivolto-Piancavallo (Frecce Tricolori) 185km

La formation Ineos Grenadier continue sa razzia avec un cinquième succès d'étape sur ce Giro, obtenu par le talentueux Tao Geoghegan Hart.

En grande forme, le Brittanique s'est échappé dans la longue montée finale vers Piancavallo en compagnie des deux Sunweb Kelderman et Hindley qui a fait quasiment tout le boulot.

A l'arrivée Geoghegan Hart remporte facilement l'étape tout en se replaçant au général. Kelderman se rapproche lui aussi d'Almeida mais le Portugais s'est montré tenace, plus que Nibali, Pozzovivo et Fuglsang.

Le classement de l'étape ICI

Le classement général ICI

 

...

19/10 Jour de repos

...

20/10 16. Udine - San Daniele del Friuli 229km

Dès le début de cette journée, la dernière avant d'attaquer les Dolomites, une grosse échappée a pris la large face à un peloton en mode gestion.

Jan Tratnik, au bénéfice de superbes jambes, est passé à l'attaque à 13km de l'arrivée. Il prend seul la tête de la course avant d'être rejoint par l'Australien Ben O'Connor.

Le Slovène de la Bahrein Merida, posera ensuite une nouvelle mine à 900m du but, laissant O'Connor sur place. Il remporte l'étape quelques minutes plus tard et savoure le plus beau succès de sa carrière.

Pas de changement au général.

Le classement de l'étape ICI

 

...

21/10 17. Bassano del Grappa - Madonna di Campiglio 203km

On attendait pas mal de mouvements sur cette étape de montagne avec une possible bataille entre favoris mais finalement rien de tout cela.

C'est un autre scénario qui s'est dessiné avec une grosse échappée et un peloton sans grande envie de chasser. La décision pour la gagne se fera dans la montée vers Madonna avec un Ben O'Connor, épatant, qui va venir chercher un succès mérité.

Pendant ce temps Joao Almeida n'a pas été inquiété et, mine de rien, il se rapproche encore un peu plus d'un succès final. L'annulation de l'Izoard et de l'Agnel, prévus en fin de semaine, c'est également une bonne nouvelle pour lui.

Kelderman et les autres n'ont plus guère de choix...

Le classement de l'étape ICI

 

...

22/10 18. Pinzolo - Lac de Cancano 207km

Joao Almeida, leader du Giro, depuis une quinzaine de jours, a tout perdu aujourd'hui sur la terrible, la mythique montée du Stelvio.

Dès les premiers lacets, les Sunweb et les Ineos mettent un gros rythme qui sera fatal au Portugais. Un peu plus haut Geoghegan Hart, Hindley, Keldermann et Dennis prennent le large, derrière ça craque de partout.

Dennis, en parfait équipier fait le job pour Geoghegan Hart, Hindley se cale dans les roues alors que Keldermann lâche prise à son tour.

En bas de la descente du Stelvio, au pied de la montée finale, Dennis termine son job et laisse Tao Geoghegan Hart faire toute la montée avant de se faire battre au sprint par un Jay Hindley (Sunweb), qui n'a pas pris un seul relais.

Bilbao, très fort sur la dernière montée, prend la 3e place devant Fuglsang et Kelderman.

Au général Kelderman prend le maillot rose mais possède seulement 12sec et 15sec de marge sur les deux premiers de l'étape. Bilbao, 4e, peut lui aussi encore y croire !

Le classement de l'étape ICI

Le classement général ICI

..

23/10 19. Morbegno-Asti 253km

24/10 20. Alba-Sestrières 198km

25/10 21. Cernusco sul Naviglio - Milan (clm) 15,7km

...

A SUIVRE

 

...

Photo : Site officiel

...