Annonceur
Annonceur

A la Une

15.02.2020, Antholz, Italy (ITA):Quentin Fillon Maillet (FRA), Alexander Loginov (RUS), Martin Fourcade (FRA), (l-r) - IBU World Championships Biathlon, sprint men, Antholz (ITA). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fe

Antholz - Fillon Maillet en argent, Fourcade en bronze

On pensait se diriger tout droit vers un doublé Tricolore historique mais un énorme Alexander Loginov est venu mettre tout le monde d'accord en remportant un sprint mondial exceptionnel d'intensité...

...

...

Un sprint exceptionnel

Certes le dénoument aura sans doute déçu la plupart d'entre nous, côté cocardier oblige, mais cette course d'Antholz restera longtemps dans les mémoires par son scénario, son intensité, et ses rebondissements dans la durée.

Aujourd'hui, pour la première fois cette saison, ce sprint n'a pas été joué après le passage de quelques concurrents. Tout le monde avait monté son niveau, tout le monde était au maximum pour ce grand rendez-vous.

Cerise sur l'immense gâteau, les conditions étaient merveilleuses et la piste est resté rapide pour tout le monde, la preuve en regardant le classement ou l'on retrouve un beau mélange de dossards.

Une belle après-midi de ciel bleu qui se termine s'il vous plait avec deux médailles magnifiques pour l'équipe de France.

On ne va quand même pas faire la fine bouche car la Norvège, pour ne citer qu'elle, aimerait bien, pour une fois, être à notre place.

...

Loginov l'homme du jour

On avait sans doute oublié un peu vite les chances du N°1 Russe, à tort. Il avait pourtant déjà pris la deuxième place en 2019 sur le sprint des mondiaux d'Östersund.

Parti après les meilleurs Norvégiens et les meilleurs Français, il est venu jouer son rôle d'arbitre à la perfection.

Au sommet de son art, Alexander Loginov sort le 10/10, une habitude pour lui, mais surtout montre un niveau exceptionnel sur les skis pour la première fois cette saison.

Très bien préparé et bien renseigné, il ne va rien céder à Quentin Fillon-Maillet dans la dernière boucle, preuve qu'il était très fort, le plus fort aujourd'hui...

Loginov décroche son premier titre mondial le jour où le relais de son pays, sacré en 2014, a été disqualifié pour dopage ; "drôle" de timing choisi par l'IBU.

Un clin d'oeil assez ennuyeux pour un garçon qui a déjà purgé, il y a quelques années, le même genre de punition.

...

Magnifique Fillon-Maillet

On avait misé aujourd'hui sur le titre du Jurassien, on ne va pas s'en cacher. Une inspiration et un pronostic guidés par la formidable impression qu'il nous avait laissé à Pokljuka.

Trois semaines plus tard, QFM volait toujours sur les skis, aujourd'hui il était encore une fois le plus fort dans la spécialité.

Son titre était là, tout près, au bout de sa carabine... mais sa faute au couché était de trop pour décrocher l'or.

Le niveau était aujourd'hui si élevé que la moindre imperfection allait se payer cash pour tout le monde.

Quentin Fillon-Maillet est resté longtemps en tête, il a vibré et tremblé avec nous en regardant Fourcade et T.Boe passer finalement derrière lui.

Un scénario qui semblait tourner en sa faveur avant l'arrivée de Loginov. Ce sera finalement une magnifique médaille d'argent (après le bronze de 2019) qui vient bonifier sa performance.

Il termine à seulement 6sec de la gagne (malgré son tour de pénalité) !

...

Un Fourcade médaillé

Comme Loginov, le décuple champion du monde individuel a eu besoin du tir parfait pour venir chercher une énième médaille. Il aura dû s'employer énormément tout au long du parcours pour la décrocher.

Moins rapide sur les skis que dans ses grandes années (7e temps du jour à 25sec), il savait très bien que la récompense arriverait uniquement avec un tir parfait.

La mission est parfaitement accomplie et cela nous fait bien plaisir pour lui, pour ses supporters, après les mois de galère connus l'an passé.

De plus, Martin Fourcade fait une très bonne opération au général en laissant Johannes Boe derrière lui...

En y ajoutant la deuxième place de Quentin, l'éclat du cristal ne serait-il pas en train de devenir de plus en plus bleu ?

...

Les Norvégiens battus

Tout le monde attendait la fameuse bataille France vs Norvège et on a été servi avec QFM et Fourcade qui rivalisaient de talent avec les frères Boe.

On a encore plus apprécié le dénouement avec le duo Tricolore qui domine les frangins avant que l'arbitre Russe ne siffle la fin du match.

Aujourd'hui, Tarjei Boe, parfait au tir, se classe 4e à 22sec. Johannes Boe suit au 5e rang à 23sec, avec il faut le dire moins d'énergie en fin de course. Etait-il parti en peu trop vite ? Certainement !

Les deux Scandinaves auront l'occasion de prendre leur revanche dimanche sur la poursuite lorsqu'ils s'élanceront en même temps qu'Emilien Jacquelin.

Un Jacquelin qui a perdu le podium dans la dernière boucle après sa seule faute, au tir debout... il était tout simplement le plus rapide jusqu'au second tir !!!

...

Les Allemands sont aussi battus avec Peiffer et Horn 7e et 8e. 

A noter le beau 9e rang de l'espoir Autrichien Leitner et la 10e du champion du monde en titre de la poursuite Pidruchnyi.

Simon Desthieux, déçu, se classe 18e à 1min19, malgré de "bonnes sensations". La mission s'annonce compliquée sur la poursuite car tous les ténors sont devant.

Dale se classe 23e, Christiansen 33e et Bjoentegaard 35e, ce n'est pas la joie pour tout le monde !

Encore une raison supplémentaire d'apprécier les deux premières médailles Françaises en attendant encore mieux dimanche !

...

Le classement complet ICI

Les classements généraux de la coupe du monde ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur