Annonceur
Annonceur

Ski de fond

_1TV0946

C'était l'or de Martin Sundby

Le vétéran Norvégien touche enfin son Graal ! Il remporte aujourd'hui à Seefeld le titre mondial du 15km classique, la grande récompense individuelle qu'il attendait depuis tellement d'années...

...

Championnat du monde 2019 / Seefeld : 15km classique hommes

drapeau norvege_100x68.gif    Médaille d'or : Martin Sundby

drapeau russie_100x70.jpg    Médaille d'argent : Alexander Bessmertnykh

drapeau finlande_100x71.jpg    Médaille de bronze : Iivo Niskanen

...

La récompense 

Après une bonne dizaine d'années au plus haut niveau, des tonnes d'expérience et beaucoup de déception sur les courses d'un jour, le Norvégien avait cette fois très bien préparé son coup.

Plutôt annoncé comme un outsider sur ce 15 km classique disputé cet après-midi à Seefeld sous une chaleur printanière,  il est venu mettre tout le monde d'accord en s'élançant après tous les favoris.

Très bien renseigné tout au long du tracé par ces nombreuses entraîneurs, Martin Sundby a su conserver un maximum d'énergie pour terminer sa course plus rapidement que tout le monde.

Une fois la ligne franchie, au bord des larmes, le guide de l'équipe norvégienne se jette dans les bras de son technicien avant de savourer son premier grand titre en carrière.

Martin Sundby  possède désormais une des plus belles collections de trophées de la dernière décennie et c'est parfaitement mérité.

Cette médaille d'or récompense un des plus gros travailleur du circuit, en vrai Stakhanoviste capable de s'entraîner plus de 1300 heures par année, un garçon capable de faire les plus gros sacrifices pour réussir.

Il empoche aujourd'hui, à 34 ans, sa 8e médaille en carrière.

...

Sundby270219vt014.jpg

...

Bessmertnykh le spécialiste

Agé de 32 ans, lui aussi arrivé avec une solide expérience, le Russe, 3e du récent 15km de Cogne, a confirmé tous les espoirs placés en lui.

Vrai spécialiste du style classique, comme Niskanen, il est resté devant durant toute la course avant de terminer à moins de trois secondes du titre.

Contrairement à beaucoup d'autres fondeurs, notamment ses coéquipiers, il n'a pas semblé souffrir de la chaleur avant d'empocher l'argent, sa première récompense individuelle en carrière.

...

...

Niskanen toujours présent

Le champion du monde en titre avait lui aussi soigneusement préparé son rendez-vous. Véritable orfèvre en la matière, il voulait devenir le premier fondeur capable de conserver son titre aux mondiaux.

Malheureusement pour lui, il part sur un rythme un peu trop lent, peut-être en se calquant sur Bolshunov, l'autre grand favori du jour, parti un peu avant lui. Le Russe démarre fort mais connaîtra ensuite une défaillance.

Niskanen mettra un peu de temps pour réagir et malgré un gros finish, le titre mondial est perdu. Le roi Finlandais se consolera avec une médaille de bronze, à 20sec, juste devant Didrik Toenseth et Andrey Larkov.

...

La vengeance Norvégienne

Aujourd'hui tout le monde, ou presque, peste contre cette énorme domination de l'équipe de Norvège mais il faut se souvenir qu'en 2017, ils étaient revenus des mondiaux de Lahti sans une seule médaille d'or.

Ustiugov, Pellegrino, Harvey et Niskanen avait raflé tous les titres. Deux ans plus tard, la vengeance est cinglante avec Klaebo, Roethe et Sundby sacrés, en attendant, peut-être le bouquet final dimanche sur le 50km.

...

Les Français hors du coup

On attendait pas de miracles sur cette épreuve et encore une fois nos fondeurs ont éprouvé les plus grandes difficultés sur ce format.

Clément Parisse, pourtant brillant sur la partie classique du skiathlon, était absent ! Du coup on a retrouvé seuls trois Tricolores au départ dont le tout juste convalescent Maurice Manificat, qui a fait ce qu'il a pu.

Valentin Chauvin, 13e à Cogne, se classe seulement 37e. Jules Lapierre termine au 24e rang, juste devant son leader.

On va maintenant vite oublier ce bilan pour se concentrer sur le relais pour tenter de conserver le bronze remporté aux JO, car devant la Norvège et la Russie seront sans doute bien difficiles à battre.

...

Le classement complet ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 29/11/2019Ski de fond - Coupe du Monde - RukaSki de fond
 30/11/2019Biathlon : Coupe du monde ÖstersundBiathlon
 07/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - LillehammerSki de fond
 13/12/2019Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 14/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - DavosSki de fond
 19/12/2019Biathlon : Coupe du monde Grand BornandBiathlon
 21/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - PlanicaSki de fond
 28/12/2019Tour de Ski - Etape 1 - LenzerheideSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur