Annonceur
Annonceur

Fiches entrainements

Bannière Optimum Training System

Fiche Entrainement H : "La monotonie, fuyez-la"

 

La monotonie, fuyez-la ?

 

Par Loïc Arbez

www.optimum-training-system.fr

 

‘‘J’ai de longues années d’expérience derrière moi, j’ai ‘‘roulé ma bosse’’, participé à de nombreuses compétitions et les séances d’entraînement, je n’en parle même pas ! Je me connais donc parfaitement. Généralement, les conseils que l’on me donne, je n’en tiens pas compte. Mon entraînement me convient, je vais donc continuer selon ma méthode’’

 

Ce skieur est convaincu qu’il réalise un entraînement parfait ! Il n’est malheureusement pas le seul...Tant de skieurs accumulent les heures d’entraînement et enchaînent les sorties, et pourtant leur performance ne ‘‘décolle’’ pas ! Si vous leur signalez, ils vous répondront qu’ils concourent pour le plaisir et que leurs résultats, ils s’en moquent. Ah oui ? Pourquoi alors se jettent-ils sur les résultats une fois affichée et qu’ils sont de bien mauvaise humeur en cas de contre-performance ?

 

Entraînement = régularité

Changer constamment de ‘‘fusil d’épaule’’ n’est pas une bonne méthode pour durablement progresser, c’est évident. Une contrainte isolée n’engendre pas de perturbations suffisamment profondes au sein de l’organisme pour le stimuler. L’entraînement doit être régulier mais il ne doit pas non plus tomber dans une routine.

 

Entraînement = diversité

Reproduire les mêmes séances, de semaine en semaine et chaque saison, conduit irrémédiablement à la stagnation des performances voire à leur régression par effet d’habituation. Pour franchir de nouveaux paliers et donc progresser, il faut régulièrement ‘‘surprendre’’ l’organisme.

 

La routine, évitez-la !

Pour éviter de tomber dans une routine :

- n’abusez pas du volume ! Que vous accumuliez les heures d’entraînement, d’accord, mais plus n’est pas mieux : elles ne sont pas gage de succès, au contraire.

L’enchaînement des séances peut par exemple conduire à des déficits voire à des carences nutritionnelles.

- Pour progresser, intensifiez vos séances ! Un travail d’intermittent si tôt dans la préparation ? Il ne doit pas effectivement être seulement réalisé en toute fin de préparation pour peaufiner la forme. Le travail sous forme d’intermittent doit également être réalisé dès le mois de juillet si vous souhaitez ‘‘choper la caisse’’.

- Les séances intenses doivent régulièrement être réalisées dès le début de l’été mais vous ne devez pas non plus en abuser. Répéter toutes les semaines, tout au long de l’année, elles ne produiront finalement plus leurs effets et conduiront irrémédiablement au plafonnement des performances.

 

Vos certitudes, oubliez-les !

Personne ne détient la vérité, si tant qu’elle existe ! L’entraînement n’étant pas une science exacte, les conseils lus ou entendus ici ou là ne doivent surtout pas être

appliqués stricto sensu. Chaque saison, chaque semaine, chaque jour, chaque skieur est différent. La préparation s’étant soldée par une fois par une bonne performance ne donnera pas forcément (et généralement ça ne l’est pas !) les mêmes résultats au cours d’autres expériences. L’entraînement idéal n’existe pas... Ne croyez surtout pas que vous savez tout, que vous maîtrisez parfaitement votre

préparation, qu’en matière d’entraînement, vous êtes incollable. Ouvrez grandes vos oreilles, écoutez les conseils prodigués par les personnes compétentes. Chacun son métier ! Acceptez simplement de vous remettre en question, de douter de vos certitudes !

 

Les risques, ne les craignez pas !

Changer sa préparation ne conduit pas forcément à de meilleures performances. C’est décevant mais c’est ainsi ! L’entraînement n’est pas un jukebox où il suffit de mettre une pièce pour écouter de la musique ! L’entraînement est du tâtonnement, rien n’est vérité.

Cette part d’incertitude, acceptez-la. La compétition est un jeu. Si vous n’atteignez pas les objectifs que vous vous êtes fixés, n’en faite pas une ‘‘montagne’’ ! Ne vous mettez pas dans des états pas possible, et ce même si vous avez consentis à de nombreux sacrifices (terme d’ailleurs inappropriés. L’entraînement est un plaisir, pas la mine !).

 

 

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur