Annonceur
Annonceur

A la Une

19.02.2020, Antholz, Italy (ITA):Johannes Thingnes Boe (NOR) - IBU World Championships Biathlon, individual men, Antholz (ITA). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Johannes Boe : "Ma motivation grandit"

Le double vainqueur du général de la coupe du monde vient de débuter sa préparation en vue de la saison prochaine. Aujourd'hui âgé de 27 ans, il se dit prêt à augmenter ses heures d'entraînement...

...

Plus de volumes et d'intensité

Il est bien trop tôt pour tirer des conclusions, évidemment, mais une chose est certaine, le meilleur biathlète du monde repart avec le plein de motivation.

Après de nombreuses séances individuelles, il a retrouvé en début de semaine à Oslo son frère Tarjei et ses coéquipiers de l'équipe A, Christiansen, Bjoentegaard, Dale et Laegreid, avec un immense sourire.

"Johannes s'entraîne déjà beaucoup plus qu'il ne le faisait les autres années à cette époque" racontait à TV2 son entraineur Egil Kristiansen.

Une nouvelle façon de se préparer revendiquée par le double vainqueur du globe. "Oui je vais être plus actif et tout simplement faire plus de biathlon, laissant ma devise "moins c'est plus" de côté, en espérant faire le bon choix."

Johannes Boe, qui n'a jamais été un grand adepte des entrainements très poussés, avec beaucoup d'intensité, semble décider à tenter de nouvelles choses.

"Je me demande ce que je faisais avant" poursuit-il en évoquant ces nouvelles séances de travail. Cette année je suis vraiment très motivé."

Kristiansen souhaite que son élève s'entraîne aussi de manière plus régulière que dans le passé, "avec moins de périodes on et off", tout en lui demandant de tenir un cahier en décrivant toutes ses séances.

"Ce serait aussi intéressant pour toute l'équipe" insiste le coach.

...

Tirer plus vite

Le Norvégien travaille sur le physique, sur les skis, mais il veut aussi améliorer son temps de tir et sa précision.

"Pour commencer je vais faire quelques retouches sur ma carabine, il s'agit d'optimiser tous les détails. Ensuite je vais également travailler pour devenir encore plus précis, en passant de 89% à plus de 90% de réussite.

Mais mon gros challenge sera de lâcher ma première balle trois secondes plus vite que lors des saisons précédentes. Je peux le faire et je vais le faire."

Johannes Boe se donne encore un dernier challenge pour briller la saison prochaine. "Je souhaite arriver en forme dès la première course de l'hiver et non pas attendre deux étapes pour retrouver mes sensations."

Tout un programme...

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur