Annonceur
Annonceur

LE FIL INFO 24/24

04.03.2020, Nove Mesto, Czech Republic (CZE):Quentin Fillon Maillet (FRA) - IBU world cup biathlon, training, Nove Mesto (CZE). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Quentin Fillon-Maillet : "Content de ma saison"

Le biathlète Jurassien, classé troisième du général de la coupe du monde et champion du monde du relais, revient en détail sur ses performances tout en évoquant également l'avenir au sein de l'équipe de France...

...

...

Une saison magnifique

Quentin Fillon-Maillet, âgé de 27 ans, s'est illustré tout au long de l'hiver en parvenant à maintenir un niveau très élevé sur chaque course.

Il a remporté un titre mondial à Antholz, avec les copains lors du relais, et deux médailles d'argent en sprint puis en mass-start.

En coupe du monde, le Jurassien compte également 10 podiums : un succès obtenu sur le mass-start de Pokljuka, 7 deuxièmes places et 2 troisièmes places.

Tout cela lui offre logiquement la troisième place du classement général, comme en 2019.

...

"Content de continuer à progresser"

Interrogé sur le site de France TV Sport, Quentin Fillon-Maillet est revenu en détail sur ses belles performances.

"Je suis content de continuer à progresser année après année. On voit pas mal de sportifs qui dégringolent pour diverses raisons. Ce n’est pas mon cas, je trouve des ressources et de l’envie, et cette année à une échelle encore supplémentaire.

S'il devait y avoir un petit bémol ? Le gros globe de cristal et une médaille d’or aux championnats du monde.

L’objectif du gros globe était difficile mais ça le restera l’année prochaine.

Sur les skis, j’ai été vraiment content de tenir une forme excellente depuis l’étape avant les Mondiaux jusqu’à cette fin de saison.

Rivaliser avec Johannes Boe, ça ne me paraissait pas possible mais cette année j’ai vu que je m'en rapprochais.

Maintenant je dois progresser sur le tir. J’ai fait des craquantes mais si j’arrive à être plus stable, ça va faire de belles choses."

...

La suite après le départ de Martin Fourcade

Plus rien ne sera comme avant après la retraite du meilleur biathlète Français, après la retraite d'un homme qui a hissé le drapeau Français sur le toit du monde, tout en faisant aimer le biathlon à tout un pays.

"Martin a apporté énormément, de par ses résultats, son expérience... Pas que dans le biathlon mais aussi à côté sur la gestion des médias ou des sponsors.

Et pas qu'à nous, au biathlon mondial aussi, il a poussé ses adversaires et l’équipe de France au meilleur niveau.

On ne peut que le remercier. J’ai du mal à me dire qu’il est en dehors du groupe. Ça va faire bizarre de ne plus le voir pour ces sept ou huit prochains mois de préparation."

"Les rôles ne seront pas redistribués. Il n'y a pas de hiérarchie et c’est ce qui fait notre force. On peut se faire la guerre sur la piste mais on reste de vrais amis en dehors.

On part pour une nouvelle saison en espérant faire mieux. Émilien fait une saison extra, Simon est toujours très bon, Antonin fait une saison un peu en dessous de celle qu'il espérait, Fabien obtient son premier podium…

Ça va faire une équipe super forte ! La difficulté va être de trouver l’après, quand nous on laissera la place..."

...

Le confinement

Obligé de rester à la maison (pas simple pour un sportif de très haut niveau), Quentin Fillon-Maillet en profite pour passer du temps avec sa copine et faire quelques petits travaux.

En attendant le premier stage commun prévu à la mi-mai, il entretient sa forme avec quelques sorties jogging autour de chez lui, du vélo sur son home trainer et des exercices physiques.

"On va dire que je fais deux heures de sport par jour en moyenne. Je voulais continuer à avoir un petit rythme jusqu'à la fin du mois avant de ralentir.

Je ne sais pas quelle sera ma motivation tout au long du confinement !" conclut-il.

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur