Annonceur
Annonceur

A la Une

FIS BORMIO

Bormio - Les Italiens descendeurs de l'extrême

Dominik Paris, déjà vainqueur l'an passé, a remporté ce matin la très difficile descente coupe du monde de Bormio devant son coéquipier Christof Innerhofer. Superbe 6e place pour le Français Matthieu Bailet...

...

Beat Feuz vous plante le décor

Le champion du monde en titre, et vainqueur du général de la coupe du monde de la spécialité en 2018 est revenu, juste après sa troisième place, sur les difficultés rencontrées ce matin à Bormio.

"C’était une des courses les plus difficiles dont j’ai pris le départ. Je suis là depuis un moment, mais je n’avais jamais vu une piste aussi extrême.

Dans un premier temps, j’étais simplement content d’arriver en bas sain et sauf, et puis s’il y a un bon podium à la clé, c’est tant mieux.

Je n’emploierais pas ce terme. Je dirais plutôt très difficile. Tous les skieurs étaient à la limite sur le bas de la piste, parce qu’ils étaient épuisés.

C’est à cause de tous les coups que l’on prend tout au long du parcours et qui vous usent musculairement. Et pourtant je vous assure que tous les meilleurs descendeurs du monde sont surentraînés."

...

...

Les Italiens ont maitrisé l'enfer

Sur le toboggan glacé de la Stelvio, les skieurs Italiens ont montré des sacrés qualités de courage. Boostés par leurs nombreux Tifosi, ils sont venus signer un doublé qui fera date dans l'histoire de la discipline.

Dominik Paris, vainqueur ici même il y a tout juste un an, est ressorti tel un diable de sa boite pour venir chercher un nouveau succès sur cet enfer glacé. Il devance de 0.36sec son coéquipier Christof Innerhofer, annoncé comme le grand favori.

Beat Feuz, on l'a dit, vient compléter ce podium de super champions avec 0.52sec de retard et une première place au général de la discipline consolidée.

...

Avec de telles conditions, le spectacle était au rendez-vous.

Le public s'est régalé, les télespectateurs ont apprécié mais pour chaque skieur au départ cette piste a ressemblé à un combat de tous les instants. Tenir ses skis sur des pentes totalement verglacées, à pleine vitesse, tient du miracle.

L'Américain Bryce Bennett, surprenant 4e à 0,67sec vient signer son meilleur résultat en carrière. Vincent Kriechmayr (AUT) suit au 5e rang.

...

Matthieu Bailet avec les meilleurs

Parti avec son dossard N°47, le jeune Niçois de 22 ans est venu s'installer de manière totalement innatendue dans le Top 10.

Pas vraiment gêné par tous les pièges d'une Stelvio qu'il connait assez peu par rapport aux trentenaires, il va venir pulvériser sa meilleure performance en carrière avec une 6e place assez exceptionnelle.

Ce résultat, réussi sur une piste au combien exigeante, en dit long sur son potentiel. L'équipe de France de vitesse a peut-être trouvé sa locomotive pour le futur.

A noter également la jolie 8e place de Johan Clarey.

...

Un super-G est prévu samedi sur cette même piste.

...

Le classement complet ICI

Les classements de la coupe du monde ICI

...

Photo : FIS

...


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 20/07/2019Saut à ski : Grand Prix WislaSaut à ski
 27/07/2019Saut à ski : Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 31/07/2019Ski de fond : Blink ClassicSki de fond
 31/07/2019Biathlon / Ski de fond : Blink FestivalBiathlon
 01/08/2019Ski de fond : Lysebotn OppSki de fond
 09/08/2019Saut à ski : Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2019Ski de fond : AlliansloppetSki de fond
 17/08/2019Saut à ski : Grand Prix ZakopaneSaut à ski
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur