Annonceur
Annonceur

A la Une

22.12.2019, Annecy-Le Grand Bornand, France (FRA):Martin Fourcade (FRA), Johannes Thingnes Boe (NOR), (l-r) -  IBU world cup biathlon, mass men, Annecy-Le Grand Bornand (FRA). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-l

Mondiaux Antholz - Sprint hommes - La start list - Les favoris

La première grande bataille entre les Français et les Norvégiens est prévue samedi après-midi avec ce sprint masculin qui sent la poudre...

...

...

Un coup d'oeil dans le rétro

Benedikt Doll, souvenez-vous, avait surpris Johannes Boe et Martin Fourcade en remportant le titre mondial du sprint en 2017 à Hochfilzen. 

Un an plus tard, aux JO de PyeongChang, c'est encore l'Allemagne qui triomphait avec une médaille d'or pour Arnd Peiffer qui devançait les inattendus Michal Krcmar et Dominik Windisch.

Fourcade se classait 8e, J.Boe seulement 31e.

Le Norvégien prendra alors sa revanche en 2019 lors du sprint des championnats du monde d'Östersund, en prenant le meilleur sur Alexander Loginov et Quentin Fillon-Maillet.

Simon Desthieux prenait la 5e place, Martin Fourcade la 6e.

...

Trois favoris pour 2020

La grande bagarre entre les Français et les Norvégiens va débuter samedi après-midi avec ce sprint très attendu.

Johannes Boe, déjà deux fois sacré sur ce format, vise la passe de trois. Sans doute revenu à son meilleur niveau sur les skis, on peut lui faire confiance, il va évidemment donner du fil à retordre aux Tricolores.

Sa présence au départ change beaucoup de choses. Elle ajoute de la pression sur ses rivaux et surtout les oblige à prendre plus de risques sur la piste et sur le pas de tir.

Martin Fourcade, excellent tout au long du mois de janvier, vise lui aussi une 3e médaille d'or mondiale en sprint.

Le Catalan devra également défendre son dossard jaune car, vous le savez, les mondiaux comptent aussi pour la coupe du monde. Son expérience lui permettra de conjuguer tout cela avec brio.

Le troisième homme se nomme Quentin Fillon-Maillet. Aujourd'hui, le Jurassien semble plus fort que jamais. Il a encore élevé son niveau sur les skis par rapport à l'an passé, en témoigne sa démonstration à Pokljuka.

Classé 2e du général, il entend "tenir son rang" et secrètement espère bien devenir le grand Monsieur de ces mondiaux 2020. Il en a l'étoffe et les capacités !

...

Encore deux atouts

L'équipe de France, elle aussi plus forte que jamais, possède encore deux sacrés atouts dans son jeu avec Simon Desthieux et Emilien Jacquelin.

Classés 4e et 8e mondial, tous deux sont capables de frapper un grand coup et de terminer ce sprint sur le podium.

Desthieux, qui n'a encore jamais gagné en coupe du monde ni remporté de médaille individuelle aux mondiaux, souhaite ajouter une ligne à son palmarès.

Jacquelin, plein de fougue, plein d'envie, compte sur sa jeunesse, sa puissance et son talent pour jouer avec les meilleurs. Sa vitesse de tir pourrait être la clé du bonheur.

...

La Norvège ce n'est pas seulement Johannes

Tout comme les Tricolores, les Scandinaves possèdent une équipe bourrée de talent avec Tarjei Boe, Vetle Sjastad Christiansen, Erlend Bjoentegaard et le grand espoir Johannes Dale.

Quatre garçons présents parmi les 11 meilleurs du général de la coupe du monde, un quatuor de feu qui s'est très bien préparé pour Antholz en restant en altitude depuis la fin de l'étape de Pokjluka.

Rien n'a été laissé au hasard (comme toujours avec la Norvège), et tous seront prêts à livrer une énorme bataille face aux Tricolores... et aux autres.

...

Les Allemands en outsiders

Doll sacré en 2017, Peiffer aux JO 2018, c'est bien la preuve que la Mannschaft sait elle aussi se préparer pour les grands rendez-vous.

On parle beaucoup de la France et de la Norvège mais ce serait une grave erreur d'oublier les Allemands qui vont présenter une grosse équipe avec quatre biathlètes rapides, aptes à jouer le podium.

Doll et Peiffer seront accompagnés par Kuehn et un cinquième homme à choisir entre Horn et Nawrath.

...

Alexander Loginov, vice champion du monde en titre, 6e du général de la coupe du monde, sera également un candidat sérieux pour les médailles.

Le Russe se fait certes plus discret que la saison dernière, mais il peut lui aussi sortir de l'ombre pour se parer d'une nouvelle breloque.

Lukas Hofer et Dominik Windisch, déjà médaillés d'argent sur le relais mixte, ressemblent à de parfaits jokers, tout comme l'Autrichien Julian Eberhard.

A suivre également Samuelsson, Weger, Eliseev, Garanichev, et Pidruchnyi sacré l'an passé sur la poursuite d'Östersund.

...

Aussi, ce sprint d'Antholz comptera presque double car il décidera, évidemment, de l'ordre de départ de la poursuite prévue dimanche.

...

La start list ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur