Annonceur
Annonceur

A la Une

IMG_5171

Pokljuka - La France était trop forte

Journée faste pour les Tricolores qui remportent coup sur coup le relais simple mixte, puis le relais mixte de Pokljuka, le tout en dominant très nettement toutes les autres nations...

...

...

En toute logique

En biathlon on parle souvent d'incertitude ou de suspense en raison du tir mais aujourd'hui on aurait pu écrire le scénario de ce relais mixte avant la course, tellement il fût d'une logique implacable.

Dès la première partie de course, les trois nations phares : France, Norvège et Allemagne prennent le large avec un Quentin Fillon-Maillet assez impressionant sur les skis.

Johannes Boe, à son avantage lui aussi, creuse ensuite un peu l'écart sur Simon Desthieux et encore un peu plus sur Johannes Kuehn. 

La course prend ensuite une tournure quasi définitive avec une Justine Braisaz qui colle une "raclée" à la Norvégienne Synnoeve Solemdal, pas du tout au niveau sur les skis.

Même chose pour l'Allemande Janina Hettich qui prend, elle aussi, plutôt cher sur la piste.

Julia Simon, partie avec plus de 40sec d'avance sur Tandrevold et Hinz, termine le travail sans jamais trembler, malgré une dernière pioche sur la toute dernière balle.

Son dernier tour ressemblera presque à une boucle d'entraînement (Stéphane Boutiaux, sur le bord de la piste, lui a même demandé d'entamer sa récupération), avant de passer la ligne avec le drapeau tricolore, applaudie et acclamée par ses coéquipiers.

...

...

Trop forte

La France était tout simplement trop forte pour les autres nations. On ne va surtout pas s'en plaindre, c'est évident, mais on ne va pas non plus en tirer des conclusions définitives car il manquait du monde.

Du très beau monde puisque les quatre meilleures mondiales étaient absentes : Eckhoff, Wierer, Oeberg et Hermann. D'autres grands noms étaient au repos comme Roeiseland, Fialkova, Vittozzi, Brorsson, Doll ou encore Peiffer.

Martin Fourcade manquait aussi à l'équipe de France mais celle-ci, plus dense et plus riche que les autres nations, n'était pas forcément diminuée sur ce relais mixte. Ce n'était pas le cas pour les autres...

Dans toutes ces équipes étrangères, l'absence des stars ne peut pas être compensée, l'écart entre les meilleures et les autres est si abyssal !

...

Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux, Justine Braisaz et Julia Simon passeront finalement la ligne avec 40sec d'avance sur la Norvège.

L'Allemagne complète ce joli podium avec 1min de retard.

On trouve ensuite la Russie et la Suède.

L'occasion est belle, quasi unique, pour hisser très haut le drapeau bleu blanc rouge, des couleurs qui ont monopolisé cet après-midi le ciel Slovène.

...

Suite dimanche avec des mass start très attendus.

...

Le classement complet ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur