Annonceur
Annonceur

A la Une

16.03.2014, Kontiolahti, Finland (FIN): Tora Berger (NOR), Fischer, Rottefella, Odlo- IBU world cup biathlon, pursuit women, Kontiolahti (FIN). www.nordicfocus.com. © Laiho/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Une retraite méritée pour Tora la guerrière

Tora Berger, devenue au fil de sa carrière, une des toutes meilleures biathlètes du monde a décidé de ranger skis et carabine. Travailleuse tenace, elle quitte le monde du biathlon avec un palmarès impressionnant...

Multiple championne du monde, championne olympique, vainqueur du général de la coupe du monde, âgée de 33 ans Tora Berger peut se retirer avec le sentiment du devoir accompli.

Tout avait commencé une bonne vingtaine d'années plus tôt lorsqu'elle enfile pour la première fois les skis de fond. J’ai démarré par le ski de fond à 7 ans .Vers mes 18 ans, j’ai compris que j’étais en mesure de mener une longue carrière sportive.

J’ai commencé à m’entraîner plus sérieusement au tir, plus qu’une fois par semaine, je n’étais pas très bonne. Je suis devenue forte dans cet exercice, mais aujourd’hui, j’ai également beaucoup de puissance sur les skis, ce qui augmente mes chances de réussite.

Du coup, je n’ai plus besoin de réussir une série de tirs parfaits tout le temps ! » expliquait la Norvégienne sur le site du CIO juste avant les JO de Sotchi.

Inspiré par son frère ainé Lars, elle se lance sur le circuit en terminant 68e du général de la coupe du monde lors de sa première saison en 2003. Tora Berger connait ensuite une progression régulière avant d'atteindre les sommets en terminant 3e en 2009.

Après un léger moins bien en 2010, la biathlète de Ringerike se classe 4e en 2011, 3e en 2012. Elle remporte enfin son globe en 2013 avant de terminer sa carrière sur une deuxième place après une fabuleuse bataille contre la Finlandaise Kaisa Mäkärainen.

Entre temps Tora Berger est entrée dans l'histoire avec son succès sur le 15km des JO de Vancouver. Elle devient la première Norvégienne vainqueur d'une épreuve olympique. Sa victoire est également synonyme de 100e médaille d'or pour son pays aux JO d'hiver.

Sa période de gloire débute. Avec son style si particulier et sa ténacité légendaire, elle se construit un palmarès impressionnant en gagnant encore cinq titres de championne du monde. (suite sous la photo)

Berger021713cm022.jpg

On se souviendra encore longtemps de sa performance réalisée lors des mondiaux de Nove Mesto avec trois médailles d'or et deux médailles d'argent ! Un exploit incroyable qui en dit long sur ses qualités et son physique impeccable.

En coupe du monde elle aligne aussi les performances de premier plan et se retire du circuit fin mars chez elle à Oslo avec un total de 28 succès et 63 podiums.

Seul petit bémol, elle est revenue de Sotchi sans un second titre olympique. Tora Berger parvient tout de même à remporter l'argent en poursuite derrière la reine des JO Darya Domracheva.

La Norvégienne laissera le souvenir d'une biathlète très professionnelle qui ne lâche jamais rien. Un véritable exemple pour toutes ses jeunes coéquipières qui pourront s'inspirer de ses exploits pour tenter de hisser à nouveau la Norvège au sommet du biathlon féminin.

Retirée dans son village natal, Tora Berger souhaite fonder prochainement une famille. Elle aurait également repris récemment sa carabine et pourrait participer cet été au championnat national de tir.

Palmarès (source IBU) :

TORA.JPG

Photos : Nordic Focus


Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 22/09/2019KlarälvsloppetSki de fond
 29/09/2019Saut à ski : Grand Prix HinzenbachSaut à ski
 05/10/2019Saut à ski : Grand Prix KlingenthalSaut à ski
 29/11/2019Ski de fond - Coupe du Monde - RukaSki de fond
 30/11/2019Biathlon : Coupe du monde ÖstersundBiathlon
 07/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - LillehammerSki de fond
 13/12/2019Biathlon : Coupe du monde HochfilzenBiathlon
 14/12/2019Ski de fond - Coupe du Monde - DavosSki de fond
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur