Annonceur
Annonceur

A la Une

23.02.2020, Trondheim, Norway (NOR):Paal Golberg (NOR) - FIS world cup cross-country, pursuit men, Trondheim (NOR). www.nordicfocus.com. © Thibaut/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Paal Golberg le méconnu

Le fondeur Norvégien, tout juste trentenaire, vient de réussir la meilleure saison de sa carrière avec à la clé une énorme troisième place au classement mondial...

...

Un athlète discret et complet

Paal Golberg, arrivé sur le circuit mondial durant l'hiver 2011, se met en évidence très vite en obtenant dès le mois de mars une 3e place sur le sprint de Lahti, derrière Joensson et Brandsdal.

Sa carrière est lancé et le Norvégien s'installera durablement parmi les meilleurs sprinters du monde. Mais cela ne lui suffit pas, il travaille aussi pour réussir en distance.

En décembre 2013, il démontre l'ensemble de ses possibilités en gagnant cette fois le 15km classique de Lillehammer devant Poltoranin et Toenseth avant de prendre la 9e place du général.

Golberg semble alors prêt pour continuer sa progression vers les premières places mais le contraire se produit.

Des soucis physiques le pénalisent sur les épreuves de distance et il ne brille plus que ponctuellement en sprint, surtout en style classique.

...

Numéro 3 mondial

Pendant ce temps, il continue d'avoir la confiance de ses entraineurs et cela va payer, enfin, durant l'hiver 2020 qui sera le meilleur de toute sa carrière.

Golberg commence sa saison avec une 4e place sur le Mini Tour de Ruka. Il va ensuite prendre confiance et monter en puissance avant de terminer 6e du Tour de Ski.

La suite est encore plus belle avec un titre de champion de Norvège du 30km et surtout la victoire sur le Ski Tour Scandinave au terme de huit jours très intenses.

Des performances qui lui permettent de boucler sa saison au 3e rang mondial, derrière les intouchables Bolshunov et Klaebo, beaucoup plus jeunes que lui.

7 fois victorieux en coupe du monde, 19 podiums à son compteur, Paal Golberg va jouer gros en 2021 et 2022 avec l'objectif affiché de décrocher une première médaille dans un grand rendez-vous.

...

"Bien dans sa tête et dans son corps"

Ce fondeur, rare dans les médias, avait été interrogé par la FIS en fin de saison dernière. Un interview à l'image du personnage, tranquille et efficace.

"J’ai choisi le ski de fond car c’est un sport de plein air, durant toute l’année nous sommes dans la nature. En été comme en hiver on est dehors, c’est le plus important;

La compétition me donne beaucoup de motivation, mais l’entrainement c’est aussi un plaisir pour moi.

Je viens d’un petit village Norvégien et lorsque j’avais 16 ans, je suis parti vivre à Lillehammer pour progresser. J’ai rencontré de nouveaux amis, un nouvel environnement et il a fallu s’adapter,

C’était pas facile, comme un nouveau challenge pour moi, un nouveau cap dans ma vie et je me suis promis de tout faire pour réussir.

Aujourd’hui mon environnement est idéal pour réussir. Je m’entraine bien, je suis bien entouré par mes entraineurs et par mes amis. C’est important d’être bien dans sa tête et dans son corps pour briller en compétition."

...

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur