Annonceur
Annonceur

A la Une

07.03.2020, Oslo, Norway (NOR):Therese Johaug (NOR) - FIS world cup cross-country, mass women, Oslo (NOR). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Ski de fond - Bilan - Le général 2020 pour Johaug

La reine Norvégienne, intouchable tout au long de l'hiver, a remporté le classement général de la coupe du monde pour la troisième fois de sa carrière. Weng, Nepryaeva et Svahn sont elles aussi à l'honneur...

...

...

Plus forte que jamais

Therese Johaug, 31 ans, a réalisé une des plus grandes saisons de sa carrière. Difficile d'en faire la plus aboutie car on a vécu un hiver sans grand rendez-vous mondial ou olympique.

Il n'empêche que la reine Norvégienne a tout simplement écrasé la concurrence dès la première course de la saison à Ruka.

Sur une autre planète de novembre à mars, beaucoup trop fortes pour ses rivales, elle va remporter le total fou de 20 victoires tout au long de la saison.

Elle totalise aujourd'hui 73 succès en carrière, 136 podiums pour 233 départs sur le circuit. Soit un rapport Top 3 / Participation absolument hallucinant et historique, ceci en attendant la suite...

Johaug en profite pour évidemment empocher un troisième globe en carrière, après 2014 et 2016, plus que mérité. Ses rivales, en distance, n'ont jamais pu soutenir la concurrence.

Il suffit de regarder les statistiques pour s'en rendre compte et découvrir que seules Karlsson, Jacobsen et Oestberg ont réussi chacune à gagner une course en distance !

Au sommet de son art, lancée vers les mondiaux 2021 et les JO 2022, Therese Johaug a placé la barre très très haut.

...

Heidi Weng, la dauphine

Après un hiver 2019 compliqué, seulement 16e du général, la double vainqueur du globe 2017 et 2018, a retrouvé toute son efficacité.

La Norvégienne de 28 ans termine dans le Top 5 de la coupe du monde pour la 7e fois lors des 8 dernières saisons. Un exploit immense dont on ne mesure pas assez l'importance, vu de France.

Weng, 11 succès en carrière, est devenue au fil des années, la N°1 des podiums en coupe du monde avec son total incroyable de 97 récompenses. 

Souvent barrée par Bjoergen, Johaug ou Oestberg, elle a réussi à maximiser ses capacités pour se forger un immense palmarès et devenir elle aussi une grande dame de la discipline.

...

Natalia Nepryaeva toujours là

La fondeuse Russe, seulement 24 ans, réalise elle aussi des prouesses. Classée deuxième du général 2019 derrière Oestberg, elle termine la saison au troisième rang malgré son absence sur le Ski Tour.

Partie prudemment fin novembre, Nepryaeva a su monter en puissance avant de retrouver son niveau de l'an passé.

Fondeuse très complète, superbe spécialiste du style classique, elle a su rivaliser, et parfois dominer, l'armada Norvégienne. Son âge lui autorise toujours de grandes ambitions pour la suite de sa carrière.

Cet hiver, en l'absence de Belorukova et Sedova, devenue Kuleshova, elle était trop seule au sein de son équipe.

Le retour de ses coéquipières va sans doute lui faire du bien et lui enlever pas mal de pression. Son palmarès, deux succès et 17 podiums en coupe du monde, va devrait s'étoffer assez vite.

(suite sous la photo)

...

Svahn04032020fm13685.JPG

...

La révélation Linn Svahn

Il y a tout juste une année, pas grand monde ne prêtait attention à cette jeune Suédoise qui bataillait, avec ses coéquipières, pour se faire une place au niveau international.

Son talent, et sa rage de vaincre rare, avaient tout de même étonné certains de ses entraineurs.

Cet hiver, après une période de préparation probante et des premiers test chronométrés impressionnants, la jeune Svahn, 20 ans, rien à voir avec le légendaire Gunde Svan, s'est fait une place sur le circuit.

D'entrée elle frappe très fort en gagnant le sprint de Davos en décembre, le sprint de Dresde en janvier et celui de Falun en février. 

On ajoutera une 3e place à Drammen pour compléter la série et surtout pour venir à la surprise général gagner le petit globe de la discipline devant sa coéquipière Jonna Sundling et la Slovéne Anamarija Lampic.

Svahn entre dans l'histoire très jeune et son parcours sera désormais suivi avec la plus grande attention. A moyen terme on devrait aussi la retrouver en distance, en suivant une trajectoire à la Stina Nilsson.

Pour la Suède, très riche en talents féminins, c'est tout bonus.

...

Jacobsen et Oestberg pour une mainmise Norvégienne

En plaçant quatre fondeuses dans le Top 5 du général, la nation N°1 du ski de fond domine largement la saison et finalement nous sommes restés très loin du duel esperé face aux Suédoises.

Pour diverses raisons, Andersson, Nilsson, Karlsson et Kalla n'ont pas pu, pas su évoluer à leur meilleur niveau.

Du coup c'est l'ancienne Astrid Jacobsen qui peut en profiter avec une belle 4e place au général, son 2e meilleur résultat en carrière, après son 3e rang de 2014.

La future médecin, pour ce qui était peut-être sa dernière saison en coupe du monde, s'est également offerte une victoire, tout comme Ingvild Flugstad Oestberg, 5e du général.

Après le gros globe obtenue l'an passé, IFO a sans doute trop poussé la machine cet été. Résultat, elle a été privé de tout le début de saison en raison de problêmes de poids avant de revenir pour le Tour.

...

Beaucoup de soucis pour les Suédoises 

A l'image d'une Charlotte Kalla, loin de sa meilleure forme durant tout l'hiver, rien n'aura été épargné aux Suédoises. Stina Nilsson, pour sa dernière avant de passer au biathlon a du soigner deux blessures et mettre un terme prématurée à sa saison.

Ebba Andersson, elle aussi blessée pour débuter l'hiver, a du très vite oublier ses ambitions pour le général. Elle reviendra toutefois très fort sur la seconde partie de l'hiver en montrant de très belles choses.

Elle termine finalement 7e du général, à seulement 22 ans, et toujours la promesse d'un avenir radieux.

Frida Karlsson, la prodige de 20 ans, a elle aussi patienter très longtemps avant de rechausser les skis. Arrivée en début de saison avec un poids à la limite de l'acceptable, les médécins l'ont tout de suite mis à l'arrêt.

La Suédoise va patienter presque deux mois avant de revenir sur le circuit, avec quelques kilos supplémentaires, et surtout avec une victoire inoubliable sur le 30km d'Oslo, en dominant la reine Johaug.

Sa remontée, aussi longue que magnifique, était sans doute un des plus beaux moments de cette saison. Comme Andersson, on espère la revoir l'an prochain à son top, de novembre à mars.

...

Sundling et Lampic brillantes

Depuis quelques années on avait pris l'habitude de voir Maiken Caspersen Falla et Stina Nilsson dominer le sprint féminin. On imaginait volontiers, en novembre dernier, la poursuite de ce scénario.

Finalement rien de tout cela avec une Falla, moins saignante, avec une Nilsson blessée, et avec l'émergence de la fusée Svahn.

Dans le sillage de la jeune Suédoise, sa coéquipière Jonna Sundling, 25 ans, vient prendre la 2e place du général de la discipline après une saison pleine et regulière.

Anamarija Lampic,  entrainée par le Norvégien Hattestad, champion olympique de sprint, complète le podium de ce classement.

Agé de 24 ans, la N°1 Slovène, prend également la 12e place du général en montrant de belles choses en distance. Elle semble avoir les qualités et le moteur pour faire beaucoup mieux dans le futur.

...

Au tableau d'honneur

Jessica Diggins 6e du général, Sadie Maubet Bjornsen, 8e, ont porté haut les couleurs Américaines.

Même bilan pour l'Autrichienne Teresa Stadlober, 10e, qui termine meilleure fondeuse des pays alpins, devant l'Allemande Katharina Hennig et la Suissesse Nadine Faehndrich, deux filles en constante progression.

On termine avec Helene Marie Fossesholm, 18 ans, N°1 mondiale chez les juniors, grande espoir Norvégienne, qui a réussi des débuts fracassants.

18e du skiathlon de Lillehammer en décembre, elle termine ensuite 5e du 10km de Falun, un résultat extraordinaire pour son âge.

(suite sous la photo)

...

0000346359_HiRes_0AGFFY90BAUF4106YLBI90N6GDMO.jpg

...

Du bon pour Delphine Claudel 

Belle saison pour la fondeuse Vosgienne, nouvelle N°1 Française, qui aura montré de belles choses en skating.

Classée plusieurs fois entre la 10e et la 15e place mondiale, dans sa technique de prédilection, elle se rapproche des toutes meilleures.

Reste à réussir, d'ici un an ou deux, les mêmes performances en style classique pour progresser de façon notable au général de la coupe du monde.

...

Les autres Françaises ?

Après la retraite d'Anouk Faivre-Picon, on attendait beaucoup de Laura Chamiot-Maitral cet hiver mais la Savoyarde n'a quasiment pas skié cet hiver.

A ce jour on en connait pas la raison mais son absence s'est fait cruellement ressentir.

Derrière Delphine Claudel, il faut plonger au 94e rang du général pour trouver Coralie Bentz, au 111e rang pour trouver l'ex biathlète Enora Latuillière.

Flora Dolci, brillante sur le 10km des mondiaux U23, pourrait franchir le pas l'hiver prochain, tout comme Lena Quintin, elle aussi à son affaire sur le sprint des mondiaux U23.

Juliette Ducordeau, Melissa Gal et Emilie Bulle se sont mises à évidence sur le circuit Coupe des Alpes mais on reste loin du niveau requis pour la coupe du monde.

On espère voir une vraie et belle émulation s'installée entre ces filles pour progresser, toutes ensembles, avec les mondiaux 2021, les JO 2022 et les mondiaux 2023 dans le viseur.

...

Les classements de la coupe du monde 2020 ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur