Annonceur
Annonceur

A la Une

07.03.2019, Oestersund, Sweden (SWE):Dorothea Wierer (ITA) - IBU world championships biathlon, relay mixed, Oestersund (SWE). www.nordicfocus.com. © Tumashov/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Wierer : "J'ai connu des problèmes de motivation"

La biathlète Italienne, première représentante de son pays vainqueur du général de la coupe du monde, a connu un printemps difficile, partagé entre la fatigue et un certain manque d'envie...

...

...

Trop de sollicitations

Après avoir décroché le globe, la nouvelle N°1 mondiale s'est retrouvée sous les feux de la rampes. Entre réception, rendez-vous avec les sponsors et de nombreux interviews, l'Italienne n'a pas vraiment goûté au repos.

"Je n'étais jamais à la maison, toujours à droite à gauche. En fait, durant cette période, j'ai seulement dormi cinq fois chez moi, lorsque j'étais malade" avouait-elle il y a quelques jours sur Biathlonworld.

"Ce mois d'avril était compliqué, et ma motivation s'est progressivement éteinte. Début mai, lors de notre premier stage en commun, pour la reprise, je me suis dit que je ne pouvais plus continuer comme cela, et finalement j'ai retrouvé l'envie"

...

Un agenda pas facile à gêrer

Comme peut l'être un Martin Fourcade en France, Dorothea Wierer a reçu de nombreuses demandes, de sollicitations. Et quand on veut répondre à tout le monde, faire plaisir au plus grand nombre, l'agenda devient compliqué.

"Ce n'est pas facile de concilier tout cela avec les entrainements mais je vais tout faire pour arriver en forme cet hiver."

Depuis l'Italienne a travaillé, beaucoup, et sa forme revient progressivement. A ce jour, elle n'est pas encore revenue au niveau d'une Vittozzi, "impressionnante" selon son entraineur, mais la saison débute en décembre.

...

Antholz dans le viseur

Wierer, qui a longtemps vécu à deux pas du stade, se fait toujours une joie d'évoluer devant son public. L'hiver passé, pour la première fois de sa carrière, elle a enfin brisé le signe Indien et décrocher un premier succès chez elle.

"Ici c'est toujours spécial, stressant aussi et on arrive la plupart du temps fin janvier, en troisième semaine de compétition, avec beaucoup de fatigue. Gagneer l'an dernier c''était vraiment cool, très cool." ajoute t'elle.

En 2020, sa station de coeur accueillere cette fois les mondiaux, un rendez-vous à ne pas manquer.

"Encore une fois je vais avoir de la pression car tout est différent à Antholz mais je pense que le plus important c'est d'arriver avec une bonne santé, une grosse motivation, en me concentrant uniquement sur mon job.

Les distractions seront pour plus tard."

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur

Dates à retenir

 29/02/2020Ski de fond - Coupe du monde - LahtiSki de fond
 04/03/2020Ski de fond - Coupe du monde - DrammenSki de fond
 05/03/2020Biathlon : Coupe du monde Nove MestoBiathlon
 07/03/2020Ski de fond - Coupe du monde - OsloSki de fond
 12/03/2020Biathlon : Coupe du monde KontiolahtiBiathlon
 14/03/2020Ski de fond - Coupe du monde - QuébecSki de fond
 17/03/2020Ski de fond - Coupe du monde - MinneapolisSki de fond
 20/03/2020Biathlon : Coupe du monde OsloBiathlon
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur