Annonceur
Annonceur

A la Une

05.03.2020, Nove Mesto, Czech Republic (CZE):Anais Bescond (FRA), Denise Herrmann (GER), Marketa Davidova (CZE), (l-r) - IBU world cup biathlon, sprint women, Nove Mesto (CZE). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-

Nove Mesto - Anais Bescond passe la seconde

La biathlète Jurassienne n'a pas tardé à rebondir après des mondiaux compliqués sur le plan individuel. Elle termine ce soir à la deuxième place du sprint de Nove Mesto disputé à huis clos, derrière une Denise Herrmann intouchable...

...

...

Pas de suspense

Avec son dossard N°3, toujours sur la même forme qui lui a permis de briller à Antholz, Denise Herrmann a mis le feu dès le début de ce sprint disputé dans un silence de cathédrale.

Très rapide sur le skis, on le sait, et très précise au tir, ce n'est pas toujours le cas, la leader du biathlon Allemand a signé très vite le temps de référence.

Son chrono était placé si haut que l'on a vite compris que pas grand monde ne pourrait venir la chercher.

Tiril Eckhoff a fait le match jusqu'au tir debout avant de manquer deux cibles, beaucoup trop pour venir taquiner une Herrmann intouchable.

Classée 5e du général avant ce sprint, quatrième après, la récente vice-championne du monde de poursuite s'offre un chouette 6e succès en carrière.

...

La jolie revanche

"On aurait aimé un peu plus de bienveillance" déclarait Anaïs Bescond en arrivant à Nove Mesto. La Jurassienne n'avait pas trop apprécié les vives critiques émises contre l'équipe féminine durant les mondiaux.

Le meilleur moyen de répondre, c'était sur la piste et la Jurassienne n'a pas tardé à le faire.

Très en jambes, pas vraiment perturbée par l'absence du public, Bescond a débuté sa course avec un 5/5 idéal. Un peu plus tard, elle prend quelques secondes supplémentaires pour construire son tir debout.

Calmement, elle distille ses balles et signe comme Herrmann le 10/10. La suite se passera sur la piste, avec du bon ski et le deuxième chrono de ce sprint à 27sec de l'Allemande.

Son tir parfait (les sans-faute ont été très rares en raison du vent), lui offre son 12e podium en carrière, le 3e cette saison. Elle signe également sa meilleure performance de la saison.

...

...

Davidova chez elle

La prometteuse Tchèque Marketa Davidova aurait sans doute bien aimé fêter le 7e podium de sa carrière devant les 30 000 fans détenteurs de billets.

Sans doute déçue par le huis clos, elle a tout de même su garder motivation et concentration pour venir chercher la 3e place, avec un 9/10, à déjà 49sec d'une Denise Herrmann qui a creusé de gros écarts.

Si la Tchèque regrette l'absence des siens, l'Allemande regrettera le programme de cette semaine, dépourvu du format poursuite. Les filles poursuivront avec un relais, puis un mass-start.

...

La renaissance 

Trois ans après ses deux victoires acquises à Oslo, au lendemain du décès de son entraîneur, la Finlandaise Mari Eder Laukkanen vient prendre à 59sec une 4e place totalement inattendue.

Elle signe son meilleur résultat en coupe du monde, justement depuis mars 2017, et laisse sa leader Kaisa Makarainen une nouvelle fois en difficulté assez loin derrière.

Sa performance devrait pousser le public Finlandais à venir encore un peu plus nombreux la semaine prochaine à Kontiolahti (aucune restriction pour le moment).

...

Wierer perd du terrain

Tiril Eckhoff, malgré ses deux erreurs au debout, prend une bonne 5e place tout en reprenant pas mal de points à Dorothea Wierer, leader du général.

Même chose pour une autre candidate au cristal, Hanna Oeberg, qui prend une jolie 6e place juste devant sa jeune soeur Elvira Oeberg, 21 ans, auteure ce soir de sa meilleure performance en carrière.

Une Elvira Oeberg, dossard 40, qui aura skié sur une piste déjà bien transformée, donnant encore plus de mérite à sa performance.

Lisa Vittozzi, tiens tiens... s'intercale entre les deux Suédoises au 7e rang. La N°2 Italienne retrouve des couleurs le jour où Wierer se classe seulement 24e...

...

Justine Braisaz, très rapide sur les skis, se classe malgré tout 10e à 1min24.

La Savoyarde, qui avait elle aussi le podium dans les jambes, va regretter ses trois erreurs au tir.

Célia Aymonier se classe 22e, Julia Simon 25e et Chloé Chevalier 60e.

...

Au général, "Doro" conserve 85 points d'avance sur Oeberg, 89 points sur Eckhoff et 105 points sur Herrmann. 

Virtuellement, une fois les deux plus mauvais résultats enlevés, l'avance de l'Italienne est moindre. Ces quatre championnes restent donc en course pour le globe 2020.

...

Le classement complet ICI

Les classements de la coupe du monde ICI

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur