Annonceur
Annonceur

A la Une

06.03.2020, Nove Mesto, Czech Republic (CZE):Simon Desthieux (FRA) - IBU World Cup Biathlon, sprint men, Nove Mesto (CZE). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Simon Desthieux : "Gagner une course individuelle"

Toujours à la recherche d'un premier succès en coupe du monde, le biathlète de l'Ain souhaite ouvrir son palmarès et revivre les belles émotions vécues cet hiver à Antholz, avec ses coéquipiers...

...

Inspiré par Fillon-Maillet

Avec ses 217 courses en coupe du monde, un nombre incroyables de places dans le Top 10 et six podiums, Simon Desthieux, 28 ans, mériterait bien les honneurs d'une victoire.

Mais voilà, le mérite ne suffit pas, il faut aller chercher la gagne sur la piste et ce n'est pas simple face à une concurrence représentée par Martin Fourcade, Johannes Boe ou Quentin Fillon-Maillet.

D'ailleurs Simon Desthieux a récemment avoué à SkiChrono qu'il s'était inspiré de son coéquipier.

"Il y a un an, je m'étais dit que mon hiver idéal serait de reproduire celui de Quentin (saison 2018-2019). Cela a été un peu en deçà. Il a un niveau impressionnant en ski, il est toujours devant.

C'est un bel exemple. Pour ma part, j'avais bien débuté mais j'ai eu du mal à garder ce niveau tout au long de la saison, sur les skis. Heureusement qu'en tir cela s'est bien passé."

...

Un premier succès pour bientôt ?

Classé 8e du général en 2018, 4e en 2019, 6e en 2020, Simon Desthieux s'est installé durablement parmi les tout meilleurs mondiaux.

De quoi avoir logiquement des objectifs très elévés et l'envie de grimper enfin sur la plus haute marche du podium. Il possède les qualités nécessaires sur les skis mais il lui manque encore de la précision au tir.

Il a terminé la saison avec 84% de réussite, contre 82%, 81% et 83% lors des saisons précédentes, sans doute un petit peu juste pour devancer les tout meilleurs.

Mais après avoir goûté l'or aux mondiaux, avec ses coéquipiers, il va tout faire pour retrouver dès que possible les mêmes émotions.

"Antholz a été le moment le plus fort de la saison. Je me suis dit que c'était pour vivre des moments comme cela que je m'entrainais et que j'acceptais de faire des sacrifices.

Il y a eu beaucoup de partage, le fait de gagner en équipe décuple les émotions. C'était un plaisir immense.

Evidemment, nous aimerions rééditer cette performance mais j'ai aussi envie de reproduire cela de manière individuelle. C'est mon objectif pour ces deux prochaines années."

...

Photo : Nordic Focus

...

 


Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur